HomeLes paysages ruraux

HomeLes paysages ruraux

Les paysages ruraux

Perception, représentation, patrimonialisation

*  *  *

Published on Thursday, May 25, 2023

Abstract

À l’image de la polysémie du paysage, la trilogie des journées d’étude sur les paysages ruraux a été conçue pour rassembler des chercheurs de différents champs : historiens, géographes, historiens de la littérature, linguistes, archéologues, juristes, dans une démarche transdisciplinaire. Les premières journées ont eu pour thème «l’utilisation du sol », les deuxièmes « l’organisation de l’espace ». En maintenant la volonté de transdisciplinarité et « trans-chronie » nous proposons la troisième et dernière rencontre : perception, représentation, patrimonialisation. Nous réfléchirons sur la dimension cognitive, symbolique et culturelle des paysages ruraux ainsi que sur les questions patrimoniales qui y sont associées.

Announcement

15 et 16 novembre 2023 à l’université de Saint-Étienne.

Argumentaire

À l’image de la polysémie du paysage, la trilogie des journées d’étude sur les paysages ruraux a été conçue pour rassembler des chercheurs de différents champs : historiens, géographes, historiens de la littérature, linguistes, archéologues, juristes, dans une démarche transdisciplinaire.

Les premières journées se sont déroulées à l’automne 2021 sur le thème de l’utilisation du sol. Permettant d’approcher et de croiser différentes lectures de  l’utilisation du sol  dans le cadre de  paysages ruraux passés et présents.

A l’automne 2022, lors des deuxièmes rencontres intitulées « l’organisation de l’espace », nous avons considéré les structures et relations spatiales que les formes des paysages ruraux révèlent, traduisent et portent. Les limites et le parcellaire agraire, dans leur dimension matérielle et juridique, ont été au cœur de la réflexion tout comme les processus, spontanés ou contraints, de fossilisation, de disparition, de transformation voire de patrimonialisation qui les concernent.

Tous ces travaux  nous ont permis de réfléchir sur les enchaînements successifs entre formes et cadres de vie hérités du passé (ce qu’Augustin Berque nomme matrice) et l’empreinte des paysages, empreinte laissée aux sociétés contemporaines qui composent avec elle leur territoire présent comme les aménagements à venir.

C’est en maintenant cette volonté de transdisciplinarité et « trans-chronie » que nous vous proposons la troisième et dernière rencontre : perception, représentation, patrimonialisation.  Elle aura lieu le 15 et le 16 novembre 2023 à l’université de Saint-Étienne. Nous réfléchirons sur  la dimension cognitive, symbolique et culturelle des paysages ruraux ainsi que sur les questions patrimoniales qui y sont associées.

On y étudiera, par exemple, les modes de représentation des espaces ruraux, de la forêt, de la campagne, de la montagne, modes de représentations propres à chaque société et à chaque époque (absence de représentation, répulsion ou attraction, vision esthétisante, idyllique, « arcadisante », etc.). On pourra préciser les processus qui, en Occident, font de la campagne – autrefois le lieu de vie et de travail de l’écrasante majorité de la population – un Éden idéalisé, un héritage de plus en plus patrimonialisé. Les approches anthropologiques sur le monde paysan et son rapport spécifique à la terre, au cycle des saisons, aux aléas climatiques, rapport évoluant vers les formes agroindustrielles contemporaines, seront également les bienvenues. Il ne s’agit, bien entendu, que de pistes et de suggestions non exclusives.

Nous proposons en postulat que les paysages ruraux sont un produit mais aussi un acteur des identités et idéologies individuelles ou communautaires – un processus remarqué à toutes les échelles – de que l’on appelle « identités spatiales » ou formes spatiales des identités. Là aussi, des défis actuels pourront être relevés : les politiques agricoles et environnementales au regard de l’artificialisation  croissante des paysages ruraux ; la patrimonialisation accrue de ces mêmes paysages et ses limites ; le poids croissant d’une représentation « urbano-centrée » de la ruralité ; le poids de la dialectique nature-culture dans les perceptions, puis l’aménagement des cadres de vie ruraux… Au total, les usages et les mises en scène des paysages ruraux, des périodes les plus anciennes à un « anthropocène » chronologiquement discuté.

Encore une fois, le croisement des approches matérialistes et culturelles sera de mise, avec sans doute une plus grande disponibilité d’exemples pour les secondes.

Modalités et calendrier de proposition

Les propositions de communication, avec titre et résumé d'une dizaine de lignes, sont à envoyer à giovanni.stranieri@univ-st-etienne.fr; sarah.reault@univ-st-etienne.fr

avant le 31 août 2023.

La notification d’acceptation sera envoyée avant le 30 septembre 2023.

Les organisateurs

  • Sarah Réault, maître de conférences en Géographie
  • Giovanni Stranieri, chargé d’enseignement en Histoire et en Archéologie

Places

  • 33, rue du Onze Novembre
    Saint-Étienne, France (42)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Thursday, August 31, 2023

Keywords

  • source, paysage, espace rural, ruralité, perception, représentation, patrimoine, culture

Contact(s)

  • Giovanni Stranieri
    courriel : giovanni [dot] stranieri [at] univ-st-etienne [dot] fr

Information source

  • Sarah Réault
    courriel : sarah [dot] reault [at] univ-st-etienne [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les paysages ruraux », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, May 25, 2023, https://doi.org/10.58079/1b8e

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search