HomeIntelligence artificielle et institutions publiques

HomeIntelligence artificielle et institutions publiques

Intelligence artificielle et institutions publiques

Enjeux, controverses et perspectives

*  *  *

Published on Monday, June 19, 2023

Abstract

Les enjeux du numérique transcendent nos sociétés, mais aussi les disciplines et les champs de recherche universitaires. En particulier, l’intelligence artificielle -s’appuyant notamment sur les capacités d’analyse automatique des données créées dans des volumes exponentiels (le big data) - constitue une branche du développement du numérique dont les perspectives sont autant porteuses d’espoirs que de craintes. Ce colloque intitulé « Intelligence artificielle et institutions publiques : enjeux et controverses » sera l’occasion de croiser les regards et les approches de chercheurs, ainsi que les contributions de professionnels et d’acteurs de terrain. De par son approche interdisciplinaire assumée, le colloque vise à faire un état des enjeux au sein des organismes publics et à s’interroger sur ses conséquences et impacts potentiellement disruptifs inhérents à son déploiement.

Announcement

Argumentaire

Les enjeux du numérique transcendent nos sociétés, mais aussi les disciplines et leschamps de recherche universitaires. En particulier, l’intelligence artificielle -s’appuyant notamment sur les capacités d’analyse automatique des données crééesdans des volumes exponentiels (le big data) - constitue une branche dudéveloppement du numérique dont les perspectives sont autant porteuses d’espoirsque de craintes. En février 2017, le mensuel Scientific American publiait une éditionspéciale intitulée “la démocratie va-t-elle survivre au big data et à l’intelligenceartificielle ?”. En effet, la profonde évolution technologique inhérente à latransformation numérique génère des questions fondamentales et opère deschangements sociétaux d’ampleur. Omniprésente dans la vie quotidienne,l’intelligence artificielle continue son déploiement dans de nombreux domaines : ellemodule l’information transmise et émise, influence les choix individuels et collectifsainsi que le fonctionnement des gouvernements et des institutions publiques, maisaussi la manière dont les citoyens interagissent et participent au processusdémocratique.A travers le monde, de plus en plus de gouvernements et collectivités territorialesmobilisent l’intelligence artificielle afin d’améliorer les services aux citoyens. Lesexemples sont multiples, que ce soit dans le domaine de la gestion de l’énergie etdes flux, voire pour ce qui est des véhicules autonomes.Cependant, l’Intelligence artificielle soulève également des questions d’acceptabilitéet d’éthique, comme par exemple le système de Crédit social finalement déployé enChine, alors qu’il semblait absolument dystopique au départ. En Europe, l’Estonie,pionnière, a développé des solutions particulièrement innovantes afin d’optimiser lesservices (aux) publics. En Amérique du nord, l’institution judiciaire a égalementrecours à l’intelligence artificielle : aux Etats-Unis, les algorithmes commencent àassister le travail des magistrats et des acteurs de la justice ; au Canada, un tribunalvirtuel opère pour trancher les conflits de voisinage ainsi que les contentieuxmineurs entre salarié et employeur. Mentionnons aussi Chat GPT, IA faisantparticuièrement parler d’elle depuis le début de l’année 2023 et dont les usagespotentiels peuvent bouleverser à court terme jusqu’aux manières d’exercer etd’évaluer l’enseignement.Déployer l’IA au service de l’intérêt général suppose donc de progresser par étapes,concomitamment à la mise en place d’un système de gouvernance et de régulationafin de prendre en compte ses différents enjeux politiques, éthiques, sociaux,économiques, environnementaux et juridiques. En effet, concilier d’une part lespossibilités dues à l’innovation et, d’autre part, le respect des libertés fondamentales,repose sur un équilibre pour lequel il s’agit de déterminer où placer le curseur.Ce colloque intitulé “Intelligence artificielle et institutions publiques : enjeux etcontroverses” sera l’occasion de croiser les regards et les approches dechercheurs, ainsi que les contributions de professionnels et d’acteurs de terrain. Depar son approche interdisciplinaire assumée, le colloque vise à faire un état desenjeux au sein des organismes publics et à s’interroger sur ses conséquences etimpacts potentiellement disruptifs inhérents à son déploiement.

Le colloque s’organise autour de quatre axes :

  • Axe 1 : IA et États (institutions, libertés fondamentales, système politique,gouvernance, politiques publiques, régulation, réglementation, etc.)
  • Axe 2 : IA et Territoires (collectivités locales, villes et territoires connectés (smartcities), services aux citoyens, données, environnement, rôle des acteurs privés, etc.)
  • Axe 3 : IA et Transformation de l’Action publique (éducation, justice, santé,emploi, sécurité et défense, etc.)
  • Axe 4 : IA et Citoyens (citoyenneté, acceptation sociale, éthique, contribution, etc.)

Modalités de soumission et d’évaluation des propositions

Les propositions doivent inclure les éléments suivants :

  • Les coordonnées : nom, adresse mail, affiliation.
  • Le titre de la proposition de communication.
  • Un résumé de 15 lignes environ, ainsi que l’axe dans lequel s’inscrit prioritairement la contribution.

Les propositions sont à envoyer par courriel aux organisateurs du colloque :

  • Cynthia Boyer : cynthia.boyer@univ-jfc.fr
  • et Mathieu Vidal : mathieu.vidal@univ-jfc.fr

Date limite de soumission des propositions : 13 juillet 2023

Réponse aux auteurs : 21 juillet 2023

Une sélection des articles acceptés par le comité scientifique pourra fairel'objet d’une publication scientifique.

Comité scientifique

Vincent COURBOULAY, Université de La RochelleElena FALLETTI, Università Carlo Cattaneo – LIUC, ItalieDaniel PELLISSIER, Université Toulouse Capitole Anuragini SHIRISH, Institut Mines-Télécom Business School Cynthia BOYER, INU Champollion, FRAMESPA Mathieu VIDAL, INU Champollion- LISST-Cieu

Comité d’organisation INU Champollion

Cynthia BOYER (Science politique), Adrien DEFOSSEZ (Sociologie), YoannQUEYROI (Science de Gestion), Thierry MONTAUT (Mathématiques, Informatique),David PANZOLI (Informatique), Mathieu VIDAL (Géographie).

Places

  • Pl. de Verdun
    Albi, France (81)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, July 13, 2023

Keywords

  • intelligence arficielle, institution, gouvernance, territoire

Contact(s)

  • Mathieu Vidal
    courriel : mathieu [dot] vidal [at] univ-jfc [dot] fr

Information source

  • Cynthia Boyer
    courriel : cynthia [dot] boyer [at] univ-jfc [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Intelligence artificielle et institutions publiques », Call for papers, Calenda, Published on Monday, June 19, 2023, https://doi.org/10.58079/1bes

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search