HomeLa RDA en France. Traces et mémoires d’une relation disparue

HomeLa RDA en France. Traces et mémoires d’une relation disparue

La RDA en France. Traces et mémoires d’une relation disparue

Acteurs – (dis)continuités - transmissions

*  *  *

Published on Monday, June 12, 2023

Abstract

Cinquante ans après la reconnaissance de la République démocratique allemande (RDA) par le gouvernement français, que reste-t-il des relations entre la France et cette « autre Allemagne » ? Ce colloque junior du Centre interdisciplinaire d’études et de recherches sur l’Allemagne (CIERA), destiné avant tout aux doctorant·es et aux jeunes chercheur·es francophones et germanophones, cherchera à étudier les différentes traces laissées en France, autant sur le plan des relations franco-allemandes actuelles qu'au sein même de la société française. Par ailleurs, il s’agira également d’analyser les liens particuliers qu’entretient la recherche française à l’histoire et la littérature est-allemandes, en particulier depuis la Réunification.

Announcement

9 et 10 novembre 2023

École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et Institut Goethe, Paris

Argumentaire

La reconnaissance de la République démocratique allemande (RDA) par la France, le 9 février 1973, dont on fête cette année le cinquantième anniversaire, initia les relations officielles entre les deux gouvernements. Les échanges entre la société française et la RDA avaient cependant déjà débuté dès les premiers jumelages franco-est-allemands et la création de l’Association des Échanges franco-allemands à la fin des années 1950. Ces échanges associatifs, municipaux, culturels, syndicaux, partisans et académiques continuèrent, en parallèle aux relations interministérielles, jusqu’à la disparition de la RDA en 1990.

De cette manière, à la suite des recherches de Dorothee Röseberg sur l’image de la France en RDA ainsi que des réflexions ouvertes par Nicolas Offenstadt sur les traces de la RDA en Allemagne de l’Est après 1990, il serait intéressant d’interroger les différents vestiges que cette relation disparue entre les deux pays a laissés en France. En effet, comme l’ont rappelé les travaux d’Ulrich Pfeil et de Christian Wenkel, la société française entretenait un rapport particulier à cette « autre Allemagne » qui servit de surface de projection à un certain nombre d’aspirations politiques et sociales. De ce fait, ces relations denses et multiples entre la France et la RDA ont aussi engendré des mémoires hétérogènes qu’il serait pertinent d’étudier comme objet historique en soi. Le programme du colloque est structuré par les quatre axes de recherche suivants : 

  • Les institutions est-allemandes en France et leur devenir après la disparition de la RDA
  • La transformation et la poursuite des relations entre la France et l’Allemagne de l’Est après 1990
  • La concurrence des mémoires de la RDA en France depuis la réunification
  • Les acteurs et l’évolution de la recherche historique francophone sur la RDA

Dans un premier temps, il serait intéressant de revenir sur la genèse et l’insertion dans la société française des institutions est-allemandes et de leur personnel, comme l’ambassade et le Centre culturel de la RDA à Paris, qui ont disparu dès 1990 visiblement sans laisser de traces. Symboles de la normalisation des relations entre les gouvernements français et est-allemand dans les années 1970 et 1980, ils représentaient les intérêts de la RDA, mais étaient également des lieux d’accès à la culture est-allemande officielle. Une attention particulière sera portée au devenir des lieux, des acteurs et des biens de ces institutions après 1990.

Dans un deuxième temps, des acteurs des relations franco-est-allemandes telle que l’Association France-RDA, renommée Association des Échanges franco-allemands, ont tenté de s'adapter aux changements liés à la réunification et de donner une nouvelle orientation à leurs activités. De même, des jumelages entre villes françaises et est-allemandes datant de la guerre froide ont également été poursuivis et existent encore en grande partie aujourd’hui. Alors que les échanges entre la France et les Länder issus de l’ex-RDA sont toujours moins développés que ceux avec l’ancienne Allemagne de l’Ouest, il serait pertinent d’interroger l’héritage durable des relations entre la France et la RDA.

Dans un troisième temps, des mémoires concurrentes de la RDA continuent de traverser la société française bien après la réunification. Dans le cadre des échanges asymétriques entre les deux pays, les expériences personnelles des Français·e·s avec la RDA ont laissé une mosaïque de souvenirs restant à étudier. Dans la lignée des travaux d’Aleida et Jan Assmann, on peut observer l’existence d’une mémoire communicative de la RDA surtout transmise dans la sphère privée, se retrouvant parfois au centre de sociabilités locales associatives ou partisanes. En outre, des romans de fiction, des récits autobiographiques ainsi que des œuvres cinématographiques ont aussi joué un rôle non négligeable dans la construction d’une image a posteriori de la RDA qui a influencé les représentations françaises de cette « autre Allemagne ».

Pour finir, il convient de s’intéresser à la manière dont la recherche française s’est saisie de l’opportunité de l’ouverture des archives de la RDA dès les années 1990. Alors qu’au cours de la guerre froide les études sur la RDA étaient marquées par des enjeux idéologiques, la réunification a suscité un nouvel intérêt scientifique pour le premier « État socialiste de nation allemande » qui venait de disparaître. À la suite des recherches de Sandrine Kott, les historien·ne·s français·e·s ont apporté une contribution décisive à l’histoire sociale de la RDA. Une réflexion historiographique sur l’émergence et l’évolution de ce courant historique français permettrait de mieux comprendre la manière dont se sont développées et diffusées les connaissances scientifiques sur la RDA en France, des années 1990 à nos jours. Ce colloque propose ainsi de contribuer de manière décentrée aux recherches actuelles sur la RDA après la RDA et d’éclairer de nouveaux aspects de l’historiographie des relations franco-est-allemandes en l’enrichissant d’une réflexion sur les mémoires et les (dis)continuités de ces relations après 1990.

Modalités de contribution

Le colloque se tiendra les 9 et 10 novembre 2023, en français et en allemand, à l’EHESS et sera accompagné d’un programme culturel, ainsi que d’une table-ronde avec des témoins de ces échanges qui aura lieu à l’Institut Goethe de Paris. Il s’adresse avant tout aux jeunes chercheuses et chercheurs dont les recherches portent sur les relations entre la France et la RDA ou les nouveaux Länder. Les participant.e.s présenteront leur sujet de recherche lors d’une intervention de 20 minutes. La participation active aux discussions est encouragée et un public externe est bienvenu.

Les candidatures pour participer au colloque sont à soumettre avec un résumé de la communication (2000 caractères espaces compris max.), une courte biographie, la discipline et, le cas échéant, l’affiliation institutionnelle à : colloque2023.france.rda@gmail.com

avant le 15 juillet 2023.

Une indemnité de voyage partielle pour un vol en classe économique ou un voyage en train en 2ème classe peut être demandée sur présentation des titres de transport originaux. Un forfait pour une chambre d’hôtel du 9 au 10 novembre 2023 sera également possible. Une publication des actes du colloque dans une revue en ligne est prévue.

Organisation

Organisé par : Franck Schmidt (EHESS / Universität Heidelberg), Bettina Sund (EHESS / Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg)

Comité scientifique 

Simon Godard (Sciences Po Grenoble), Élisa Goudin-Steinmann (Université Sorbonne Nouvelle), Sandrine Kott (Université de Genève), Dorothee Röseberg (Université Martin-Luther Halle-Wittenberg), Christian Wenkel (Université d’Artois)

Bibliographie indicative 

ASSMANN Aleida, Erinnerungsräume: Formen und Wandlungen des kulturellen Gedächtnisses, Munich, Beck, 1999.

ARP Agnès, GOUDIN-STEINMANN Elisa (dir.), La RDA après la RDA : Des Allemands de l'Est racontent, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2020.

DROIT Emmanuel, MICHEL Christian, « Écrire l’histoire du communisme : l’histoire sociale de la RDA et de la Pologne communiste en Allemagne, en Pologne et en France », in Genèses, 2005/4, n°61, p. 118-133.

GODARD Simon, Le laboratoire de l’internationalisme. Le CAEM et la construction du bloc socialiste, Paris, Presses de Sciences Po, 2021.

KOTT Sandrine, Le communisme au quotidien. Les entreprises d’État dans la société est-allemande, Paris, Belin, collection « Socio-histoires », 2001.

KWASCHIK Anne, PFEIL Ulrich (dir.), Die DDR in den deutsch-französischen Beziehungen, Berne, P.I.E. Peter Lang, 2013.

METZGER Chantal, La République démocratique allemande : histoire d’un État rayé de la carte du monde, P.I.E. Peter Lang, Bruxelles, 2012.

PFEIL Ulrich, Die „anderen“ deutsch-französischen Beziehungen. DDR und Frankreich. 1949 – 1990, Cologne, Böhlau Verlag, 2004.

OFFENSTADT Nicolas, Le pays disparu : Sur les traces de la RDA, Paris, Gallimard, collection « Folio Histoire », 2019.

RÖSEBERG Dorothee (dir.), Images de la France en République démocratique allemande. Une histoire oubliée. Paris, L’Harmattan, 2004.

RÖSEBERG Dorothee, PIRWITZ Anne (dir.), Dossier: Frankreich – DDR: zwischen Ideologie, Bücherwissen und persönlichen Begegnungen, Leibniz Online. Internetzeitschrift der Leibniz-Sozietät der Wissenschaften zu Berlin e.V., n°47, 2022. (https://doi.org/10.53201/LEIBNIZONLINE47, consulté le 8 mai 2023).

VAL Perrine, Les relations cinématographiques entre la France et la RDA : Entre camaraderie, bureaucratie et exotisme (1946-1992), Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2021.

WENKEL Christian, Auf der Suche nach einem „anderen Deutschland“. Das Verhältnis Frankreichs zur DDR im Spannungsfeld von Perzeption und Diplomatie, Munich, De Gruyter Oldenbourg, 2014.

Places

  • EHESS, 54 boulevard Raspail
    Paris, France (75006)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Saturday, July 15, 2023

Keywords

  • RDA, Allemagne

Information source

  • Franck Schmidt
    courriel : franck [dot] schmidt [at] ehess [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« La RDA en France. Traces et mémoires d’une relation disparue », Call for papers, Calenda, Published on Monday, June 12, 2023, https://doi.org/10.58079/1bf5

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search