HomeTrames vertes et trames bleues

HomeTrames vertes et trames bleues

Trames vertes et trames bleues

Enjeux économiques, sociopolitiques et environnementaux et dynamiques d’acteurs

*  *  *

Published on Thursday, July 13, 2023

Abstract

Ce colloque international se propose d’analyser les pratiques et dynamiques spatiales et sociales autour des trames vertes et bleues à travers trois entrées : une première qui met l’accent sur les politiques publiques, la gouvernance autour des communs ; une seconde, articulée autour des formes de valorisation socioéconomiques. Le troisième axe prend en compte les productions de savoirs locaux autour des trames vertes et bleues, les régimes de coexistence.

Announcement

Argumentaire

La lutte contre l’érosion de la biodiversité est devenue un enjeu affiché au niveau international depuis le Sommet de la Terre à Rio (Amsallem J, Deshayes M et Bonnevialle M, 2010). Cette prise de conscience collective de la nécessité de préserver la richesse faunique et floristique, s’est traduite selon les pays par des politiques environnementales de préservation des écosystèmes. L’objectif est de lutter contre la fragmentation des habitats naturels (Forman R T, 1995), du fait de l’urbanisation croissante et des logiques extractivistes. En France, c’est à la suite du Grenelle de l’environnement 2007, que les trames vertes et bleues sont instituées comme mécanismes de préservation des réservoirs de biodiversité et des continuités écologiques (Alphandéry P., et al, 2012). Certains sites, au-delà de leur caractère naturel, présentent une dimension sacrée et accueillent des cérémonies et pratiques rituelles (Diatta et al., 2017).

Les trames bleues et vertes ne sont pas simplement des niches écologiques. Elles sont également des ressources (eau, terre et végétation)  inscrites dans des logiques d’extraction-préservation-valorisation-régénération portées par l’État et ses démembrements, les communautés, les organisations de la société civile, les institutions régionales et internationales. Ces logiques répondent à des enjeux socio-économiques (approvisionnement en eau potable, sécurité alimentaire, préservation du cadre de vie et amélioration du bien-être social), culturels (patrimonialisation et identités territoriales), environnementaux (préservation de la biodiversité, régénération des écosystèmes ….) et politiques (normes, lois, conventions, programmes d’aménagement, stratégies et dispositifs territoriaux centralisés – aires protégées – réserves communautaires).

Interroger les trames vertes et bleues, c’est questionner  la disponibilité des ressources,  leurs  usages en termes de tensions et risques de rupture d’équilibre. C’est aussi analyser les modalités de gouvernance politique et communautaire autour de ces « communs », et des logiques patrimoniales.  

Ce colloque international se propose d’analyser les pratiques et dynamiques spatiales et sociales autour des trames vertes et bleues à travers trois entrées : une première qui met l’accent sur les politiques publiques, la gouvernance autour des communs; une  seconde, articulée autour des formes de valorisation socioéconomiques. Le troisième axe prend en compte les productions de savoirs locaux autour des trames vertes et bleues, les régimes de coexistence.

Thématique 1.  Politiques publiques, gouvernance des communs et approche communautaire autour des trames bleues et vertes

Les contributeurs de cet axe sont invités à s’interroger sur les politiques publiques, les approches, les stratégies, les pratiques et les modèles de gouvernance des trames bleues et vertes développées par les communautés locales, les pouvoirs publics centraux et locaux, les acteurs non gouvernementaux et les acteurs privés. Des contributions sont également attendues sur les formes de mobilisations citoyennes visant à contrecarrer des pratiques perçues comme atteinte à l’équilibre écologique aux services écosystémiques, à la vocation, voire à la durabilité des trames bleues et vertes en contextes urbain et rural. Dans les villes africaines par exemple, les trames bleues et vertes sont soumises à des tensions entre le maintien de leur vocation naturelle et d’accueil de fonctions urbaines telles que l’agriculture urbaine, le stockage et de recyclage des eaux usées et pluviales. Dans les campagnes, elles sont soumises à des pratiques d’extraction de rentes minière, forestière et agricole qui peuvent bousculer la conception et les approches communautaires de  gouvernance et d’utilisation de ces ressources.

Comment se déploient les dispositifs institutionnels d’aménagement, de préservation et/ou de restauration des trames vertes et bleues, selon quels objectifs?  Comment les formes de gouvernance communautaire s’intègrent-elles dans ces dispositifs? Quels sont les acteurs en présence et quelles sont leurs perceptions et intérêts?

Thématique 2 : Usages et valorisations socio-économiques et culturelles des trames vertes et bleues

Cet axe entend questionner les usages et les formes de valorisation des ressources des trames bleues et vertes. Il s’agira de penser les systèmes productifs, en termes de production, d’échange et de distribution des ressources (Linck Th, 2022), qui peuvent différer en fonction du rapport entre les sociétés et la nature. Cet axe interroge ainsi les formes d’appropriation individuelle et/ou collective de ces espaces, les formes de conflits  entre acteurs et les usages (touristique, agricole, sportive…) que cela peut engendrer. Les solidarités territoriales dans la prise en charge des modalités de valorisation des produits, de promotion de pratiques plus vertueuses de l’environnement sont considérées dans cet axe. Les contributions apporterons un éclairage sur les usages multiformes (agricole, touristique, sportive….) de ces espaces, les logiques d’acteurs, les conflictualités

Quelles sont les formes de valorisation des ressources des trames vertes et bleues ?  En fonction de quelle (s) perception (s)? Quelles formes de cohabitation et/ou de concurrence entre les acteurs et leurs usages ?

Thématique 3 : Régimes de coexistence, hybridation et régimes de production de savoirs autour des trames vertes et bleues

Les savoirs autochtones dénommés encore «indigenous and local Knowledge» ont pris une dimension inédite (Verdeaux V., Moiso B, 2019), une « mise en agenda », en raison de leur contribution au maintien de la biodiversité. A travers des situations concrètes de valorisation voire de préservation des savoirs endogènes, cet axe cherche à comprendre les formes d’énonciation, d’appropriation autour des trames vertes et bleues. En lien avec les savoirs scientifiques, la prise en compte des savoirs endogènes questionne aussi la place de l’immatériel, des  valeurs, des  croyances et représentations partagées (Linck Th, 2019), des régimes de coexistence dans nos sociétés postmodernes. Le processus de transmission, les formes d’éducation à l’environnement sont aussi à prendre en considération.

Comment les savoirs locaux sont-ils construits, entretenus comme  stratégies de préservation de la ressource ? Quelles sont les modalités d’énonciation et les acteurs qui les portent ?

Mots-clés : Usages, trames vertes et bleues, ressources territoriales, savoirs locaux, politiques publiques…

Calendrier prévisionnel

  • 05 Juin 2023: Diffusion de l’appel à communication
  • 15 septembre 2023 : Clôture de la réception des propositions

  • 15 Octobre 2023: Sélection des propositions et retour aux e.s
  • 15-16 Décembre 2023: Tenue du Colloque International à Dakar (Sénégal)

Modalités de participation

  • Enseignants-chercheurs et professionnels : 50.000 Fcfa (75 euros)
  • Jeunes Chercheurs (Doctorants, Docteurs) : 30.000 Fcfa (45 euros)

Les communications seront orales et en présentiel

  • 3 à 6 mots clés en français + l’une des 2 autres langues
  • un texte principal entre 5000 à 8000 mots (esp. compris) en français ou anglais
  • une bibliographie de 5 à 10 références bibliographiques
  • Prénom(s) + nom de famille, institutions de rattachement et adresses
  • La proposition devra préciser dans quel axe elle s’inscrit.

Envoyez votre proposition à l’adresse : laboratoire.geohum@gmail.com

En copie : ibrahimafaye.diouf@ucad.edu.sn

avant le 15 septembre 2023.

Modalités d’évaluation des propositions

  • La cohérence avec la thématique générale du colloque;
  • Pertinence de l’approche théorique et méthodologique ;

Nb. Des facilités en termes d’hébergement pourront être accordées à certains participants. Priorités accordées à ceux du Sud.

Comité scientifique

  • Pr Aminata Niang DIENE, Vice-Recteur, chargée de la Recherche et de la Pédagogie.
  • Pr Alioune Badara KANDJI, Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences humaines(FLSH)
  • Pr Mor NDAO, Directeur de l’Ecole doctorale ET.HO.S., FLSH.
  • Pr Amadou Abdoul SOW, Directeur général de l’Enseignement supérieur (DGES), FLSH.
  • Pr Aminata NDIAYE, Directrice des Affaires académiques et juridiques, Ministère de l’enseignement supérieur de la Recherche et de l’Innovation, FLSH.
  • Pr Jérôme LOMBARD, Pôle de Recherche pour l'Organisation et la Diffusion de l'Information Géographique (PRODIG), Paris, France
  • Pr Mahamet TIMERA, Unité de Recherches Migrations et Sociétés, Université de Paris, France
  • Pr Sergiu Moscoiu, Directeur de la coopération, Faculté d'Etudes Européennes de l'Université Babes-Bolyai de Cluj, Roumanie.
  • Pr Mamadou BAMBA, Département d'Histoire, Université Alassane Ouattara, Côte D’Ivoire.
  • Mamadou Bouna TIMERA, Maître de Conférences, Assesseur de la FLSH, Directeur du LaboGehu.
  • Diatou Thiaw NIANE, Maître de conférences, Chef du département de Géographie.
  • Pape SAKHO, Maître de conférences.

Comité d’organisation

  • Dr Ibrahima Faye DIOUF
  • Dr Abdoulaye DIAGNE
  • Dr Momar DIONGUE
  • Dr Sidia Diaouma BADIANE
  • Dr Marème NIANG
  • Dr Ramatoulaye MBENGUE
  • Dr Cheikh Abdoul Ahad Mbacké BA
  • Dr Néné DIA
  • Dr Mamadou THIOR
  • Dr El hadji Rawane BA
  • Dr Awa FALL
  • Ndèye Fatou
  • Mbenda SARR

Subjects

Places

  • Université Cheikh Anta DIOP
    Dakar, Republic of Senegal (5005)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Friday, September 15, 2023

Keywords

  • usage, trame verte, trame bleue, ressources territoriales, savoirs locaux, politique publique

Contact(s)

  • Ibrahima Faye Diouf
    courriel : ibrahimafaye [dot] diouf [at] ucad [dot] edu [dot] sn

Information source

  • Ibrahima Faye Diouf
    courriel : ibrahimafaye [dot] diouf [at] ucad [dot] edu [dot] sn

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Trames vertes et trames bleues », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, July 13, 2023, https://doi.org/10.58079/1bkb

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search