HomeLe photographe et l’eau

HomeLe photographe et l’eau

Le photographe et l’eau

« Focales », N° 11, 2026

*  *  *

Published on Wednesday, July 26, 2023

Abstract

Ce dossier de la revue Focales s’attachera à l’exploration de la diversité et de la richesse des relations que les photographes contemporains entretiennent avec l’eau. Trois axes seront privilégiés : l’étude des recherches photographiques révélatrices d’une histoire des usages et des liens établis avec l’eau ; l’analyse des pratiques phoyographiques contribuant à une appréhension de l’eau comme bien commun ; la réflexion sur le recours à des pratiques de fabrication qui affichent, à des fins suggestives, une affinité intrinsèque avec l’élément liquide.

Announcement

Argumentaire

En cette période que l’on nomme « anthropocène », « capitalocène », « plantationocène » ou encore « chthulucène », nombreux sont ceux qui tendent à reconsidérer l’importance des biens naturels ‒ dont ils conçoivent désormais la finitude et la précarité : les glaciers, les montagnes, les forêts, la biodiversité recueillent aujourd’hui l’attention. L’eau attire en particulier l’intérêt : chacun s’avère conscient qu’elle est tout à la fois absolument indispensable à la vie et susceptible de manquer prochainement en raison du réchauffement climatique ainsi que des modes de consommation dispendieux qui ont été développés au sein des sociétés industrialisées. Les aspirations en matière de cadres de vie ont également évolué de nos jours et le voisinage avec l’eau est pensé comme un facteur de bien-être ‒ des formes singulières d’attachement étant susceptibles de se nouer avec les rivières, les lacs ou les mers.

Mobilisés au sein de commandes émanant d’entités territoriales ou agissant de leur propre chef, des photographes contemporains tendent à questionner nos relations à l’eau ‒ qu’il s’agisse de fleuves, de rivières ou de ruisseaux, d’étangs, de mers ou de l’élément liquide, de façon plus générale. Andrea Keen a descendu le cours de la Seine, du confluent avec l’Oise jusqu’à son embouchure (2007). John Davies a suivi les traces de la Tiretaine, partiellement enfouie au sein de la ville de Clermont-Ferrand (2013). Zoe Leonard a de son côté arpenté les rives du Rio Grande, à la frontière des États-Unis et du Mexique (2023). Ce sont les mondes sous-marins que questionne de son côté Nicolas Le Floc’h (2020). Cela fait presque 30 ans que les photographes qui travaillent dans le cadre des commandes du Conservatoire du littoral interrogent les modes d’aménagement des bords de mer. Depuis 1986, Marc Dinahet immerge quant à lui des objets qu’il filme ou photographie en plongée.

Berges et rivages sont émaillés de constructions et d’installations variées qui témoignent des relations (actuelles ou passées) qui se sont tissées entre les hommes et l’eau ‒ que cette dernière soit douce ou salée. Bien des séries photographiques se présentent comme des enquêtes menées sur les manières de faire, échelonnées dans le temps, avec l’élément liquide ; montrant des restes et des traces de natures diverses, les vues réalisées témoignent de toute une histoire de l’industrie et de l’agriculture, de l’évolution des pratiques curatives ou touristiques qui se sont développées à partir de l’eau ; elles montrent des ouvrages d’art et des aménagements de grandes dimensions, mais aussi des bricolages de faible empan liés à des initiatives privées. Les usages de l’eau dont témoignent ces travaux photographiques constituent un prisme au travers duquel il est loisible d’interroger le fonctionnement des sociétés ainsi que leurs transformations. Mais certains travaux photographiques ont également valeur de manifestes : ils affichent l’importance de l’eau ‒ dont ils révèlent l’extraordinaire agentivité. Ils s’inscrivent, à leur façon, dans des luttes qui tendent à revendiquer pour l’eau un statut de « bien commun ». C’est enfin la proximité de certaines représentations visuelles avec la liquidité qui attire parfois les photographes, préférant l’argentique au numérique (qui se présente comme une technique plus sèche, ne faisant pas appel aux bains révélateurs ou fixateurs, ni au lavage). Il s’agit, dans ce cas, d’adapter peu ou prou la procédure de prise de vue à l’élément qui aimante l’attention.

Ce colloque transdisciplinaire s’attachera à l’exploration de la diversité et de la richesse des relations que les photographes contemporains entretiennent avec l’eau. Trois axes seront privilégiés :

  1. L’étude des recherches photographiques révélatrices d’une histoire des usages et des liens établis avec l’eau (non loin des travaux réalisés par certains chercheurs en sciences humaines et sociales, mais selon d’autres moyens).
  2. L’analyse des pratiques photographiques contribuant à une appréhension de l’eau comme « bien commun », parfois liées à la mobilisation de communautés qui militent pour la réhabilitation ou la préservation de certains cours d’eau ou étendues marines.
  3. La réflexion sur le recours à des pratiques de fabrication qui affichent, à des fins suggestives, une affinité intrinsèque avec l’élément liquide.

Modalités de soumission et calendrier

Les propositions de contribution (3 000 signes maximum) seront accompagnées d’une brève notice bio-bibliographique (1 000 signes maximum) et devront parvenir à daniele.meaux@univ-st-etienne.fr

au plus tard le 15 janvier 2024.

Notification de l’acceptation des propositions : fin février 2024.

Envoi des articles (de 25 000 à 35 000 signes, illustrés d’au moins 4 images libres de droit) avant fin octobre 2024. (Les articles seront ensuite soumis à une expertise en double-aveugle.)

Les auteurs suivront les consignes de rédaction consultables sur le site de la revue Focales : Consignes aux auteurs.

Rédactrice en chef

Danièle Méaux

Rédactrice adjointe

Julie Noirot (Passages XX-XXI, Université Lyon 2)

Comité scientifique

  • Philippe Bazin (École Nationale Supérieure d'Art de Dijon)
  • Jan Baetens (LGC, KU Leuven)
  • Raphaële Bertho (INTRU, Université de Tours)
  • Pascale Borrel (PTAC, Université Rennes 2)
  • Nathalie Boulouch (Histoire et critique d’art, Université Rennes 2)
  • François Brunet † (LARCA, CNRS, Université Paris Diderot-Sorbonne Paris Cité)
  • Christine Buignet (LESA, Aix-Marseille Université)
  • Anne-Céline Callens (ECLLA, Université de Saint-Étienne)
  • Laurence Corbel (PTAC, Université Rennes 2)
  • Véronique Figini (École nationale supérieure Louis Lumière)
  • Christian Joschke (École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris)
  • Vincent Lavoie (Université du Québec à Montréal)
  • Danièle Méaux (ECLLA, Université de Saint-Étienne)
  • Julie Noirot (Passages XX-XXI, Université Lyon 2)
  • Philippe Ortel (TELEM, Université Bordeaux-Montaigne)
  • Suzanne Paquet (Université de Montréal)
  • Olga Smith (Newcastle University)
  • Bernd Stiegler (LKM, Université de Konstanz)
  • Alexander Streitberger (LGC et CERTA, Université catholique de Louvain)
  • Kim Timby (École du Louvre)
  • Hilde Van Gelder (LGC, KU Leuven)
  • Dominique Versavel (Bibliothèque nationale de France)

Comité de rédaction

  • Christine Buignet (LESA, Aix-Marseille Université)
  • Anne-Céline Callens (ECLLA, Université de Saint-Étienne)
  • Bruno Goosse (Académie royale des beaux-arts de Bruxelles)
  • Danièle Méaux (ECLLA, Université de Saint-Étienne)
  • Julie Noirot (Passages XX-XXI, Université Lyon 2)
  • Olga Smith (Newcastle University)

Places

  • Saint-Étienne, France (42)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Monday, January 15, 2024

Keywords

  • eau, photographie, rivière, fleuve, mer, art

Contact(s)

  • Danièle Méaux
    courriel : daniele [dot] meaux [at] univ-st-etienne [dot] fr

Reference Urls

Information source

  • Danièle Méaux
    courriel : daniele [dot] meaux [at] univ-st-etienne [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Le photographe et l’eau », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, July 26, 2023, https://doi.org/10.58079/1bn7

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search