HomeLes voix du Cameroun

HomeLes voix du Cameroun

Les voix du Cameroun

Dynamiques, acteurs et défis d’un paysage culturel en perpétuelles mutations

*  *  *

Published on Wednesday, August 09, 2023

Abstract

Le présent projet d’ouvrage vise à susciter une lecture plurielle des dynamiques, des défis et du déploiement des acteurs de la culture camerounaise depuis la période contemporaine. Pourquoi est-ce que les hommes de culture doivent échapper aux radars de l’histoire au seul profit des hommes politiques des acteurs économiques ou sportifs ? L’histoire ne trie pas ses grands hommes, surtout pas celle du Cameroun. Dès lors, il est important en premier lieu de construire, dans une perspective transdisciplinaire, des bibliographies et des monographies des voix du Cameroun, qu’elles soient du Nord, du Sud, de l’Est ou de l’Ouest. Cet ouvrage se propose également d’aborder, autant que faire se peut, l’état des lieux des relations entre l’État du Cameroun et le monde culturel.

Announcement

Argumentaire

Un certain nombre de croyances, en expansion aujourd’hui, visent à penser que la culture camerounaise a connu ses « glorieuses années » dans un passé relativement lointain. Il est dès lors très facile d’entendre parler de la belle musique ou des grands musiciens et autres artistes de l’« époque ». Sans toujours presque jamais ni situer « l’époque » en question, et encore moins avoir une idée juste de « ceux- là » qui ont marqué et fait cette « fameuse et vague époque ».

Le présent projet d’ouvrage vise à susciter une lecture plurielle des dynamiques, des défis et du déploiement des acteurs de la culture camerounaise depuis la période contemporaine. Pourquoi est-ce que les hommes de culture doivent échapper aux radars de l’histoire au seul profit des hommes politiques des acteurs économiques ou sportifs ? L’histoire ne trie pas ses grands hommes, surtout pas celle du Cameroun. Dès lors, il est important en premier lieu de construire, dans une perspective transdisciplinaire, des bibliographies et des monographies des Voix du Cameroun, qu’Elles soient du Nord, du Sud, de l’Est ou de l’Ouest. Il s’agit d’un ouvrage ouvert à toute connaissance sur les acteurs majeurs, connus et moins connus, mais pourtant incontournables de la scène culturelle au Cameroun avant ou après la période des indépendances.

Certes, on peut revenir sur certaines grandes figures comme Manu Dibango, Richard Bona, Toto Guillaume, Lapiro de Mbanga, Eboa Lotine, Anne marie Ndzié, Petit Pays, Bassek Bako Bio, Prince Nico Mbarga, Tom Yom’s, K-Tino, Mbarga Soukouss, Epembé Théodore (alias Zanzibar des Têtes brulées) et autres Wes Madiko, mais on s’attend d’abord à lire des communications originales sur des noms plus ou moins connus, jamais scientifiquement présentés. Le Makossa, le Bôol, comme le Bikutsi, le Ben Si Kin, le Soul Nga Ndja ou le Ma nga Mbeu en regorgent à profusion. Les hommes de théâtre, comme les instrumentalistes, les entrepreneurs des champs religieux et traditionnels, les promoteurs de la musique urbaine, les cinéastes ou même les techniciens ont également leur place dans ce genre d’ouvrage.

Toutefois, il ne convient pas seulement de les citer ou de nommer leurs chansons ou leurs spectacles ; leur formation, leurs premiers pas, l’origine de leur amour pour ce métier ou cette fonction, ainsi que leur rôle dans la construction, le développement et le rayonnement de la culture camerounaise reste la clé de voute cet ouvrage collectif. Doit aussi dominer : le cadre d’émergence, la place du mécénat et/ou du sponsoring, l’environnement social, politico-économique, les défis et pourquoi pas le profil psychologique des acteurs auquel peuvent se greffer des petites anecdotes comme il en existe dans le « monde de la culture ».

De plus, cet ouvrage se propose également d’aborder, autant que faire se peut, l’état des lieux des relations entre l’Etat du Cameroun et le monde culturel. La présentation et l’orientation des politiques publiques culturelles initiées par le gouvernement ou/et les collectivités territoriales décentralisées dans le secteur de la musique ou du cinéma par exemple, pourraient ainsi être analysées ou évaluées afin de mieux appréhender le cadre d’émergence des acteurs de la culture dans ce pays. Des propositions allant dans ce sens sont alors aussi à encourager.

Cet appel est, in fine, ouvert à toutes les personnes qui voudront bien formuler des contributions abordant divers aspects de cette question, selon une approche locale, nationale, internationale, ou alors historique, politique et socio-économique. Il n’est pas exclu de mettre un accent particulier (voire d’en faire des communications entières) sur les grands lieux mythiques (quartier, salle de spectacle, carrefour, discothèque, cabaret, etc.) et autres groupes de musique. On s’attend bien évidemment à une iconographie, à des illustrations pouvant venir enrichir la communication.

On pourrait, à titre d’exemple, se rappeler des « épopées » d’Escalier à Mvog Ada, de la place légendaire qu’est devenue Carrossel à Yaoundé, des Eldorado (Mvog Ada et Nkomo), des Medzan à Douala et à Ebolowa, des grands espaces culturels de Bafoussam, Bamenda, Maroua ou Bertoua, de la Tribune culturelle que représentait l’émission télévisée Télé Podium sur la télévision nationale dans les années 1980, V comme VEDETTE, DELIRE, des grands moments de l’Ensemble National, etc.

Chercheur en sciences humaines et sociales, artistes, homme de culture, journaliste, acteurs de développement culturel, sont alors vivement encouragés à soumettre un résumé de 250 à 300 mots avec 05 mots clés, rédigé en français ou en anglais. Précédé d’un titre clair et explicite, ledit résumé doit, entre autres, comprendre : l’objectif de la recherche, la problématique, la méthodologie, etc.

À titre purement illustratif, il est recommandé de ne pas faire l’économie de la lecture des ouvrages nouvellement publiés par le Ministère des Arts et de la Culture en 2016 : Grandes Figures de la Culture Camerounaise/Icons in Cameroonian Culture (FENAC) ou Trésor Culturel Camerounais.

Modalités de soumission

Les propositions de résumé (Times New Roman, interligne simple, taille 12) devront préciser les éléments suivants : titre du projet d’article, nom, prénom et coordonnées du/des auteurs à l’adresse suivante: fabrice_akono@yahoo.fr

au plus tard le 15 septembre 2023.

Les auteurs seront informés le 30 septembre 2023. Les communications retenues devront être déposées sous forme d’article complet au plus tard le 15 décembre 2023. L’ouvrage sera publié au courant du premier trimestre 2024. 

Coordonnateur

AKONO ABINA Michel Fabrice

(Contact téléphonique 00237 699224420 et 00237 673276970)

Comité scientifique

  • ESSOMBA Philippe Blaise (Professeur Université de Yaoundé I-Cameroun)
  • Pr KOUFAN MENKENE Jean (Professeur Université de Yaoundé I-Cameroun)
  • EBALE Raymond (Professeur Université de Yaoundé I-Cameroun)
  • TANGA ONANA Joseph (Université de Yaoundé I-Cameroun)
  • TASSOU André (Professeur Université de Yaoundé I-Cameroun)
  • MOUSSA II (Maître de Conférence Université de Yaoundé I-Cameroun)
  • MBEDE Christian (Maître de Conférence Université de Bertoua-Cameroun)
  • SIGNIE Christophe (Maître de Conférence Université de Bertoua-Cameroun)
  • BATENGUENE Raphaël (Maître de Conférence Université de Douala-Cameroun)
  • ABENA ETOUNDI (Maître de Conférence Université de Yaoundé I-Cameroun)
  • ONDOA ENGON Cyrille (Maître de Conférence Université de Bertoua-Cameroun)
  • NENKAM Chamberlain (Maître de Conférence Université de Yaoundé I-Cameroun)
  • MELINGUI (Maître de Conférence Université de Douala-Cameroun)
  • BEKONO Cyrille (Maître de Conférence Université de Yaoundé I-Cameroun)
  • OBAMA BELINGA Christian (Maître de Conférence Université de Bertoua-Cameroun)
  • JIOTSA Albert (Maître de Recherche) Centre National d’Education
  • SOURNA LOUMTOUANG Erick (Maître de Recherche) Centre National d’Education
  • BESSALA NDZANA BILOA Gaston (Maître de Recherche) Centre National d’Education
  • MANGA KALNIGA José (Maître de Recherche) Centre National d’Education
  • EHODE ELAH (Maître de Recherche) Centre National d’Education
  • NOUAZI Carole (Maître de Recherche) Centre National d’Education
  • Dr OWONA NDOUNDA Nicolas Noël (Maître de Recherche) Centre National d’Education
  • Dr. NJIKAM NJIFOTIE Abdou (Maître de Recherche) Centre National d’Education

Comité de lecture

Dr. ESSIANE Théophile Éric, Dr. BISSOMO OTOU, Dr. TOMO DJOBO Timothée, Dr OBAM Yannick, Dr AYINA NGONO, Dr. NDO ABE Jean Louis, Dr. MBABE Rodrigue, Dr. EBALE Arnold, Dr. BIDIAS René, Dr. IGOUI MOUNANG Gilbert, Dr. AKONO ABINA Michel, Dr. DANGA Marie-Julien, Dr NOA Stanislas, Dr. MAHOULA Rose Nadine, Dr. OTABELA Jean Germain, Dr. AFUHGHANG Innocent, Dr. ONDOA Zacharie, Dr. MEKINDE Jean-Pierre, Dr. MOUMBAGNA YOUSSOUF, Dr. BANDAH Patrick, Dr. ONANA Ferdinand, Dr. ENYEGUE Stéphane, Dr. JIE JIE Patrick, Dr. ZE AYE Carin, Dr. MEDJA Patrick, Dr. MVO’O Francis, Dr. TOGOLO Jean-Pierre, Dr. SALIOU ABBA, Dr. NANA KOMEY, Daniel, Dr. NOGO Marie désiré, Dr. MBAPOU, Dr. FOUBAH Honoré, Dr. KWANYE KWADA.

Subjects


Date(s)

  • Friday, September 15, 2023

Keywords

  • Cameroun, politique culturelle, musique, cinéma

Contact(s)

  • Michel Fabrice AKONO ABINA
    courriel : fabrice_akono [at] yahoo [dot] fr

Information source

  • Michel Fabrice AKONO ABINA
    courriel : fabrice_akono [at] yahoo [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les voix du Cameroun », Call for papers, Calenda, Published on Wednesday, August 09, 2023, https://doi.org/10.58079/1boj

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search