HomeL’histoire de la phénoménologie à travers ses conflits

HomeL’histoire de la phénoménologie à travers ses conflits

L’histoire de la phénoménologie à travers ses conflits

Journée d’études des jeunes chercheurs

*  *  *

Published on Monday, September 18, 2023

Abstract

L’histoire de la phénoménologie à travers ses conflits veut prendre au sérieux et même radicaliser la célèbre formule de Ricoeur selon laquelle « la phénoménologie au sens large est la somme de l’œuvre husserlienne et des hérésies issues de Husserl », en montrant que le déplacement, l’opposition, la contradiction, le désaccord, la contestation, etc. furent et restent des ressorts déterminants du « penser phénoménologique » et de son renouvellement incessant, autrement dit de la vie passée, présente et future de la discipline. Cette manière de faire et d’écrire l’histoire de la phénoménologie nous semble résonner avec nombre de travaux de Jacques Taminiaux, fondateur de notre Centre d’études phénoménologiques (membre associé au réseau des Archives Husserl) ; centre dont nous célébrerons en 2023 le cinquantième anniversaire. Dans le cadre du colloque organisé du 18 au 20 octobre 2023 pour le cinquantième anniversaire du Centre d’études phénomonologiques (CEP), une journée d’étude sur le thème « L’histoire de la phénoménologie à travers ses conflits » aura lieu le 17 octobre 2023. 

Announcement

Argumentaire

« Πόλεµος πάντων µὲν πατήρ ἐστι… »

Il y a assurément plusieurs manières de faire et d’écrire l’histoire de la phénoménologie. L’on peut par exemple s’intéresser à ses sources et ses rapports complexes et parfois ambigus aux traditions aristotélicienne, cartésienne et kantienne, pour ne citer que les plus importantes. L’on peut également, de façon tout aussi classique, suivre ses grandes et moins grandes figures et reconstruire ses développements foisonnants de façon strictement chronologique et linéaire (ce fut le parti de Herbert Spiegelberg dans les deux célèbres volumes constituant The Phenomenological Movement). L’on peut encore se pencher sur le destin des grands concepts thématiques et opératoires de la pensée phénoménologique : l’intentionnalité, la donation, le sens, le monde de la vie, l’intersubjectivité, le Dasein, la temporalité, l’inapparent, le néant, la perception, la chair et tant d’autres. L’on peut enfin, comme c’est souvent le cas, croiser ces approches, et c’est d’un tel croisement précisément que peut en naître une autre qui, tout en s’inscrivant dans leur sillage, multiplie les recoupements et conduit à lever des excédents de sens à la lumière desquels il devient possible de relire toute la chaîne de la phénoménologie et de voir ainsi d’un œil neuf chacun de ses maillons dans son rapport à un ou plusieurs autres.

Nous faisons ici référence à la relecture de l’histoire de la phénoménologie à travers ses conflits, ses polémiques, ses confrontations, ses explications (Auseinandersetzungen) bien souvent internes, mais dont les causes directes ou indirectes proviennent parfois de son « dehors ». Malgré les apparences, ce type d’histoire, par les objets qu’il se donne, ne se laisse pas réduire à une histoire événementielle, car l’accentuation des tensions révèle bien souvent le caractère indissociable de l’accidentel et de l’essentiel. L’histoire de la phénoménologie à travers ses conflits veut donc prendre au sérieux et même radicaliser la célèbre formule de Ricoeur selon laquelle « la phénoménologie au sens large est la somme de l’œuvre husserlienne et des hérésies issues de Husserl », en montrant que le déplacement, l’opposition, la contradiction, le désaccord, la contestation, etc. furent et restent des ressorts déterminants du « penser phénoménologique » et de son renouvellement incessant, autrement dit de la vie passée, présente et future de la discipline.

Cette manière de faire et d’écrire l’histoire de la phénoménologie nous semble résonner avec nombre de travaux de Jacques Taminiaux, fondateur de notre Centre d’études phénoménologiques (membre associé au réseau des Archives Husserl) ; centre dont nous célébrerons en 2023 le cinquantième anniversaire. C’est aussi en pensant à lui, disparu en 2019, que nous plaçons cette rencontre sous l’égide d’un fragment bien connu d’Héraclite, un présocratique dont il appréciait l’esprit. 

Programme 

  • 9h 30 Alexis Delamare (Université de Rouen – Universität Heidelberg) : « L’‘‘intellectualisme’’ de Husserl : une accusation aux multiples visages »
  • 10h 15 Nicolas Antoszkiewicz (ENS-Ulm) : « Libérer l’épochè : le conflit entre Patocka et Husserl autour de la genèse passive de la subjectivité » 

Pause-café

  • 11h 15 Elise Dravigny (UC Louvain – Sorbonne Université) : « Faut-il abandonner le concept de ‘personne’ ? Débat entre Heidegger et Stein » 
  • 12h Théo Charrière (Sorbonne Université) : « De l’es gibt à l’Ereignis. Marion critique de Zeit und Sein, et retour

Pause-déjeuner

  • 14h 15 Twan Stiekel (Humboldt Universität Berlin) : « Paul F. Linke in Defence of Realism »
  • 15h Victor Portugal (KU Leuven) : « The Symptomatic Conflict Between New Realism and Phenomenology: A New Possible Response » 

Pause-café

  • 16h Charles-André Mangeney (Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne) : « De l’efficience comme oubli de l’être à l’oubli de l’être de l’efficience : Michel Henry et la question de l’assomption phénoménologique de la causalité »  
  • 16h 45 Nicolo Maggioni (KU Leuven) : « Between Conflict and Dialogue: Phenomenology, Neuroscience and the Question of Naturalization of Experience » 

17h 30 : clôture de la journée

 

Places

  • Tel : +32 10 47 46 14 Fax : +32 10 47 48 19 - Institut supérieur de philosophie Collège Mercier place du Cardinal Mercier 14, bte L3.06.01 B
    Louvain-la-Neuve, Belgium (1348)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Tuesday, October 17, 2023

Keywords

  • phénoménologie, histoire de la philosophie, tournant théologique, métaphysique, empirisme, idéalisme,

Contact(s)

  • Sylvain Camilleri
    courriel : sylvain [dot] camilleri [at] uclouvain [dot] be

Information source

  • Sylvain Camilleri
    courriel : sylvain [dot] camilleri [at] uclouvain [dot] be

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« L’histoire de la phénoménologie à travers ses conflits », Study days, Calenda, Published on Monday, September 18, 2023, https://doi.org/10.58079/1bt2

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search