HomeLes représentations de l’autisme au cinéma

HomeLes représentations de l’autisme au cinéma

Les représentations de l’autisme au cinéma

Colloque international et interdisciplinaire

*  *  *

Published on Thursday, March 28, 2024

Abstract

Ce colloque international sur les représentations de l’autisme au cinéma, qui réunira des spécialistes tout en donnant la parole aux personnes concernées par le sujet et en étant ouvert au grand public, constitue une initiative interdisciplinaire inédite allant bien au-delà des SHS. Il vise à tracer un panorama critique des manières dont, tout au long de son histoire, le septième art a représenté l’autisme ; des contextes (scientifiques, mais aussi politiques, sociaux, idéologiques, culturels, esthétiques…) qui ont nourri ces représentations ; des objectifs qui les sous-tendaient ; et de l’impact qu’elles ont eu à leur tour, notamment sur les représentations sociales en matière d’autisme et sur l’accompagnement des personnes autistes.

Announcement

Colloque international et interdisciplinaire organisé par Hélène Vial (CELIS), Marie Izaute (LAPSCO) et Caroline Lardy (CHEC)

12-16 novembre 2024, Clermont-Ferrand

Présentation

Ce colloque international sur les représentations de l’autisme au cinéma, qui réunira des spécialistes tout en donnant la parole aux personnes concernées par le sujet et en étant ouvert au grand public, constitue une initiative interdisciplinaire inédite allant bien au-delà des SHS.

Il vise à tracer un panorama critique :

  • des manières dont, tout au long de son histoire, le septième art a représenté l’autisme (partis pris narratifs, esthétiques, idéologiques… ; représentations réalistes, motifs récurrents, stéréotypes, représentations stigmatisantes ou excluantes, ou au contraire idéalisations…) ;
  • des contextes (scientifiques, mais aussi politiques, sociaux, idéologiques, culturels, esthétiques…) qui ont nourri ces représentations ;
  • des objectifs qui les sous-tendaient ;
  • et de l’impact qu’elles ont eu à leur tour, notamment sur les représentations sociales en matière d’autisme et sur l’accompagnement des personnes autistes.

Il a également pour objectif plus large d’être, par le dialogue entre des domaines d’expertise variés, un outil de sensibilisation aux problématiques soulevées par l’autisme à travers ses représentations, notamment artistiques, et à la capacité du cinéma à enregistrer, véhiculer voire créer certaines visions de l’autisme. Il s’agit donc d’approfondir la compréhension de l’autisme à travers l’étude de sa présence au cinéma ; mais la réciproque est vraie, et ce qui est en jeu est aussi l’approfondissement de la connaissance du cinéma et de son histoire à travers l’étude de ses représentations de l’autisme.

Un colloque sur les représentations de l’autisme au cinéma est par nature pluridisciplinaire. Les principales disciplines concernées par ce projet sont notamment :

  • les études cinématographiques, qui peuvent se pencher sur la manière dont les cinéastes représentent l’autisme, examinant les partis-pris narratifs, esthétiques et techniques des réalisateurs ainsi que les questions de réception ;
  • la psychologie, qui peut examiner le lien entre des représentations de l’autisme au cinéma et son impact sur la compréhension du spectre de l’autisme par le public, ainsi que sur l’analyse des stéréotypes, des préjugés ou de la stigmatisation de l’autisme  ;
  • les sciences cognitives, qui peuvent étudier les mécanismes de la pensée dans diverses disciplines (informatique, neurobiologie, linguistique, psychologie…) et qui interrogent les intentions, les croyances, les émotions, la compréhension du langage pour comprendre les états mentaux tant du réalisateur que du spectateur et des conséquences des représentations de l’autisme sur la connaissance du spectre en question ;
  • la sociologie, qui peut s’intéresser aux implications sociales des représentations de l’autisme au cinéma, en examinant comment elles influencent la perception de l’autisme dans la société et la construction des normes sociales ;
  • la recherche en pédagogie, qui peut analyser la manière dont les films sur l’autisme sont utilisés dans le cadre de la sensibilisation et de l’éducation et leur impact sur l’enseignement et la formation des professionnels ;
  • la recherche sur la diversité et l’inclusion, qui peut examiner si et comment le traitement de l’autisme au cinéma contribue à la représentation de la diversité et à la promotion de l’inclusion ;
  • les études sur le handicap, qui peuvent s’intéresser à la manière dont le cinéma représente les personnes autistes et dont ces représentations influencent la perception de l’autisme ;
  • les études culturelles, qui peuvent se pencher sur les dimensions culturelles et identitaires des représentations de l’autisme au cinéma en examinant comment elles reflètent et influencent les conceptions culturelles de l’autisme ;
  • la médecine et les sciences de la santé, qui peuvent s’intéresser aux aspects médicaux et cliniques de l’autisme tels qu’ils sont représentés au cinéma, ainsi qu’à la manière dont ces représentations peuvent influencer la relation entre les professionnels de la santé et les patients ;
  • la sociopoétique, colonne vertébrale du CELIS, qui peut offrir ici sa perspective sur les voies par lesquelles les représentations sociales de l’autisme influencent la création cinématographique ;
  • l’histoire de l’art, qui peut fournir des éléments d’éclairage sur la diversité des représentations plastiques de l’autisme et leur influence éventuelle sur leur modalité de transposition à l’écran.

Ces disciplines pourront apporter des perspectives variées et complémentaires au colloque afin de favoriser la construction d’une approche approfondie et holistique de la question. On le voit, ce colloque, s’il est porté par le CELIS, a en fait une amplitude qui va bien au-delà des SHS.

La parole des spécialistes rencontrera celle des personnes concernées par le sujet, dans une perspective de recherche participative et collaborative : le colloque accueillera des interventions proposées par des personnes autistes ainsi que par des chercheurs, des doctorants et des professionnels qui s’intéressent à la thématique dans le cadre de leurs fonctions principales ou secondaires.

Le colloque se veut donc une plateforme de réflexion et d’échange unique en son genre car conçue selon une approche intégrative. Ce principe vaut pour son corpus :

  • toutes les périodes, genres, catégories de l’histoire du cinéma pourront être abordées (œuvres de fiction, docu-fiction, documentaire, expérimental, animation, série, etc);
  • toutes ses formats seront intégrés à la réflexion collective : longs et courts métrages, épisodes de séries, etc.
  • toutes les formes de présence de l’autisme au cinéma seront prises en compte :
    • films dont le récit central repose sur l’autisme,
    • films dont le personnage principal est autiste ou qui mettent en scène des personnes autistes (que ce soit explicite ou implicite),
    • films dans lesquels rien n’est dit à propos de l’autisme mais où les spécialistes et/ou les personnes autistes reconnaissent des traits autistiques, qu’il s’agisse d’un personnage ou du film lui-même,
    • films réalisés et/ou interprétés par des personnes autistes.

Organisation du colloque

Le colloque se composera :

  • de journées consacrées à des conférences (présentations sur les représentations de l’autisme au cinéma, discussions sur les avancées récentes de la recherche), des tables rondes (partage de connaissances entre experts des deux champs, échanges sur les défis et les opportunités de la représentation cinématographique de l’autisme) et des débats (discussions en groupe sur des questions, des thèmes ou des films « clés ») ;
  • de soirées de projection de films particulièrement représentatifs des enjeux abordés.

Porté par le CELIS (Centre de Recherches sur les Littératures et la Sociopoétique, UPR 4280 UCA) en collaboration avec le CHEC (Centre d’Histoire « Espaces et Cultures », UPR 1001 UCA) et le LAPSCO (Laboratoire de Psychologie Sociale et Cognitive, UMR 6024 UCA-CNRS), il sera également la première manifestation scientifique d’envergure de la Mission Autisme UCA et sera accompagné par la chaire « L’autisme entre l’université et la cité » de la Fondation UCA. Il aura aussi pour partenaire le programme national Atypie-Friendly (https://atypie-friendly.fr/), qui travaille à une meilleure inclusion dans l’enseignement supérieur des personnes présentant un trouble du neuro-développement. Il sollicitera enfin plusieurs structures du monde du cinéma à Clermont-Ferrand : Cinéfac, le Centre de documentation La Jetée, Sauve Qui Peut le Court-Métrage, Traces de vies, Vidéoformes, des cinémas d’art et d’essai.

Cette collaboration multipolaire contribuera à enrichir l’expérience de tous et à renforcer notamment les liens entre le monde académique, envisagé dans toute sa diversité, et le champ culturel et artistique, favorisant ainsi des collaborations fructueuses à venir, autour de l’autisme et au-delà  ; mais aussi à contribuer au mouvement qui donne aux personnes autistes une place de plus en plus grande dans la recherche consacrée à l’autisme.

Le colloque aura lieu principalement à la Maison des Sciences de l’Homme de Clermont-Ferrand. Le comité organisateur accueillera les propositions de communications de jeunes chercheurs, de chercheurs confirmés comme de doctorants. En vue des tables rondes et des échanges divers, il examinera également des propositions sous une forme moins académique des personnes ou des professionnels engagés et ou concernés par la question.

Une publication des actes après une double expertise des textes est prévue.

Modalités de soumission

Les propositions de communication, en français ou en anglais, doivent être accompagnées d’un résumé de 300 mots et d’une courte présentation de l’auteur. Merci d’adresser vos propositions aux adresses suivantes :

  • helene.vial@uca.fr
  • marie.izaute@uca.fr
  • caroline.lardy@uca.fr

avant le mercredi 15 mai 2024

Comité scientifique du colloque

  • Perrine Boutin, maître de conférences de cinéma à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, membre de l’IRCAV (Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel)
  • Michaël Dambrun, professeur de psychologie à l’UCA, membre du LAPSCO
  • Cyrielle Derguy, maîtresse de conférences de psychologie à l’Université Paris Cité, membre du LPPS (Laboratoire Psychopathologie et Processus de Santé)
  • Marie Izaute, professeur de psychologie à l’UCA, membre du LAPSCO
  • Klara Kovarski, maîtresse de conférences à Sorbonne Université, membre du LaPsyDÉ (Laboratoire de Psychologie du Développement et de l’Éducation de l’enfant)
  • Caroline Lardy, maître de conférences d’études cinématographiques à l’UCA, membre du CHEC
  • Éric de Léséleuc, professeur de sociologie à l’INSEI (Institut National Supérieur de formation et de recherche pour l’Éducation Inclusive)
  • Alain Montandon, professeur émérite de littérature comparée à l’UCA, membre du CELIS
  • Bertrand Monthubert, professeur à l’Université Toulouse III-Paul Sabatier, directeur du programme national Atypie-Friendly
  • Hélène Vial, professeur à l’UCA, membre du CELIS, directrice de la Mission Autisme UCA, référente Atypie-Friendly UCA, personne autiste

Quelques pistes bibliographiques

  • Brigitte Chamak, « L’autisme à l’écran », 2015, fhalshs-01182764 (https://shs.hal.science/halshs-01182764/document).
  • Julie Dachez, André N’Dobo et Oscar Navarro Carrascal, « Représentation sociale de l’autisme », Les Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, 2016/4, 112, p. 477-500.
  • Stuart Murray, « Autism and the Contemporary Sentimental : Fiction and the Narrative Fascination of the Present », Literature and Medicine, 25, 1,‎ 2006, p. 24-45.
  • Stuart Murray, Representing Autism : Culture, Narrative, Fascination, Westport, Liverpool University Press, 2008.
  • Ann Pointon et Chris Davies, Framed. Interrogating Disability in the Media, Londres, British Film Institute, 1997.
  • Murray Pomerance et R. Barton Palmer, Autism in Film and Television : on the Island, Austin, University of Texas Press, 2022.

Et deux projets collectifs en cours :

Places

  • AMPHI 219 - MSH 4 rue LEDRU
    Clermont-Ferrand, France (63000)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Wednesday, May 15, 2024

Keywords

  • représentation, cinéma, autisme, handicap, société

Contact(s)

  • caroline lardy
    courriel : caroline [dot] lardy [at] uca [dot] fr
  • hélène vial
    courriel : helene [dot] vial [at] uca [dot] fr

Information source

  • caroline lardy
    courriel : caroline [dot] lardy [at] uca [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Les représentations de l’autisme au cinéma », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, March 28, 2024, https://doi.org/10.58079/w4fv

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search