HomeÉthique, confiance et santé

HomeÉthique, confiance et santé

Éthique, confiance et santé

Journée de l'éthique interdisciplinaire

*  *  *

Published on Thursday, April 11, 2024

Abstract

L’interdisciplinarité est une approche qui vise, à partir de plusieurs disciplines, à appréhender les évènements, phénomènes et processus étudiés de façon systémique. En croisant les regards, les démarches et les perspectives, tant théoriques que méthodologiques, l’objet d’étude apparait dans toute sa complexité. En les dépassant, l’objet devient le centre d’attention et les échanges permettent alors aux chercheur·es d’envisager un dépassement des frontières disciplinaires, en intégrant les problématiques des autres disciplines mises à contribution, tout en permettant une distance critique et une lecture enrichie de l’objet considéré. Cette journée a pour but de rassembler des chercheurs et chercheuses issues de multiples champs disciplinaires (sciences humaines et sociales, sciences de la vie et de la terre, médecine, etc) autour des questions de santé  et de confiance.

Announcement

Argumentaire

Il s'agit d'un journée d'étude interdisciplinaire. L’interdisciplinarité est une approche qui vise, à partir de plusieurs disciplines, à appréhender les évènements, phénomènes et processus étudiés de façon systémique. En croisant les regards, les démarches et les perspectives, tant théoriques que méthodologiques, l’objet d’étude apparait dans toute sa complexité. En les dépassant, l’objet devient le centre d’attention et les échanges permettent alors aux chercheur·es d’envisager un dépassement des frontières disciplinaires, en intégrant les problématiques des autres disciplines mises à contribution, tout en permettant une distance critique et une lecture enrichie de l’objet considéré.

Cette année, le thème proposé est “Ethique, Confiance et Santé” et nous invitons les chercheur·es qui s’intéressent dans leurs champs disciplinaires respectifs, en tout ou partie, à ses notions à nous proposer un résumé de leur communication ou de leur poster.

L’éthique, en tant que science des principes régulateurs de l'action et de la conduite morale, et en tant que pratique réflexive sur les principes guidant nos actions, pose la question du rapport à soi-même et à l’autre. Dans ce lien qui nous unit à autrui et dans toutes les sphères de la vie – amitié, amour, travail – se joue, comme une prémisse (in)discutable, la question de la confiance. Celle-ci est une « attitude à l'égard d'autres personnes dont nous espérons qu'elles se révéleront fiables » (McLeod [2011], cité par Laurent [2012]). Comme la promesse d’un futur à venir et d’un projet à construire, la confiance s’impose comme l’une des conditions nécessaires et fondamentales de la socialisation et de la socialité.

L’étymologie même du mot « confiance » (du latin confidere : cum, « avec » et fidere « fier ») renvoie à la transmission de quelque chose ayant une valeur particulière à quelqu’un à qui nous nous fions en nous abandonnant à sa bienveillance et à sa bonne foi. Si la confiance ne saurait être neutre (Marzano, 2010), c’est sans doute parce qu’elle contient en elle-même tous les principes du parti pris, que son étymologie ne cesse de nous rappeler : la foi, la fidélité, la confidence, le crédit et la croyance. Dans le même temps, ce parti pris suppose l’acceptation d’un risque et la probabilité de l’erreur. Comme un saut dans le vide, toute relation contient en elle-même le risque de l’asymétrie et de la confiance bafouée, et ce qu’il s’agisse de nos proches (amis, amours, etc.), de nos interlocuteurs au travail (collègues, partenaires, clients, étudiants, patients, etc.) ou encore des institutions (médiatiques, politiques, scientifiques, etc.).

La crise de la COVID-19 est venue questionner ces enjeux, tout particulièrement en lien avec la notion de santé, entendue ici au sens large. Si la santé « c'est la vie dans le silence des organes » (Leriche, 1936), c’est aussi le résultat « d’une interaction constante entre l’individu et son milieu » (Anctil, 2012). La santé peut être individuelle (physique, mentale, globale), collective (organisations, sociétés) ou planétaire (climatique, environnementale).

Exemples de thématiques

  • Le tiers de confiance (numérique)
  • Le tiers digne de confiance (aide sociale à l’enfance, mesure d’assistance éducative)
  • La personne de confiance (directives anticipées de fin de vie)
  • La confiance envers les institutions ou les organisations
  • La confiance dans la relation de soins – La démarche participative
  • Confiance et santé mentale
  • Confiance et global health, etc.

Conditions de soumission

Les propositions de communication ou de poster scientifique doivent être soumises sur https://journee-ethique.sciencesconf.org/ suivant le modèle que vous y trouverez.

Date des limite des soumissions : 31 mai 2024

Les propositions soumises seront ensuite évaluées en double aveugle par les deux membres du comité scientifique (dont vous trouverez la liste complète sur nos sites).

Journée : 08 novembre 2024

L'organisation précise qu'elle ne prend pas en charge le transport et l'hébergement des communicants retenus. Le déjeuner du 8 novembre 2024 vous sera offert.

L'évènement se tiendra en hybride via Teams. Les communications peuvent être réalisées sur place ou à distance.

Comité d'organisation

  • Jimmy Bordarie, Maître de conférences en psychologie sociale et du travail, QUALIPSY, Université de Tours
  • Audrey Damiens, Maître de conférences en droit privé, IRJI François-Rabelais, Université de Tours

Comité scientifique interdisiciplinaire

  • Emmanuel Abord de Chatillon, Professeur des Universités en Management des Ressources Humaines, Directeur de la chaire Management et Santé au travail, Université Grenoble Alpes
  • Farida Arhab-Girardin, Maître de conférence HDR en droit privé, Université de Tours
  • Serge Blondel, Professeur des Universités en sciences économiques, Université d'Angers
  • Jimmy Bordarie, Maître de conférences en psychologie sociale et du travail, Université de Tours
  • Hervé Breton, Professeur des Universités en sciences de l'éducation et de la formation, Membre senior de l'Institut Universitaire de France, Université de Tours
  • Guillaume Carbou, Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication, Université de Bordeaux
  • Philippe Colombat, Professeur des Universités - Praticien Hospitalier en Hématologie, Université de Tours
  • Isabelle Dagneaux, Médecin généraliste, philosophe, collaboratrice scientifique au Collège de Médecine Générale de Belgique francophone, collaboratrice scientifique à l’Université catholique de Louvain (Institut de Recherche Santé et Société) (Belgique)
  • Audrey Damiens, Maître de conférences en droit privé, Université de Tours
  • Nathalie Dubost, Professeur des Universités en sciences de gestion, Université d'Orléans
  • Caroline Giraudeau, Professeur des Universités en psychologie, Université de Tours
  • Héloïse Haliday, Maître de conférences en psychologie clinique et psychopathologie, Université de Bourgogne
  • Gilles Koleda, Maître de conférences en sciences économiques, Université de Tours
  • Eric Martinent, Maître de conférences en droit public, Vice président de la société française et francophone d'éthique médicale, Vice Président de l'ALMA-Hérault, Université Jean Moulin Lyon 3
  • Nicolas Oppenchaim, Maître de conférences en sociologie, Université de Tours
  • Melpomeni Papadopoulou, Maître de conférences en sciences de l'éducation, Université de Tours
  • Camille Roelens, Docteur, Philosophie, CIRE, Université de Lausanne (Suisse)
  • Arnaud Simeone, Maître de conférences en Education pour la Santé, Université Lumière Lyon 2
  • Nicolas Sourisce, Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication, journaliste, Université de Tours

Bibliographie indicative

Abettan C. (2017). La « vertu » des directives anticipées. Éthique & Santé, Vol. 14, n°1, p. 42-48, https://doi.org/10.1016/j.etiqe.2016.10.006

Bensamoun A. (2007). La personne de confiance. Réflexions sur une institution émergente en matière familiale et médicale. Revue de la recherche juridique. Droit prospectif, Vol. 4, p. 1669-1693

Bornarel, F. (2017). Les visages de la confiance personnelle. Revue internationale de psychosociologie et de gestion des comportements organisationnels, vol. XXIII, p. 247-275. https://doi.org/10.3917/rips1.055.0247

Cazaillet S. (2012). Le tiers de confiance, un professionnel qui vous veut du bien. Lexbase Fiscal, n°469

Colombat, P. (2020). Démarche participative et qualité de vie au travail. Rueil-Malmaison : Lamarre

Dejours C. et Gernet I. (2012). Travail, subjectivité et confiance. Nouvelle revue de psychosociologie, vol. 13, p. 75-91. https://doi.org/10.3917/nrp.013.0075

Houssin D. (2021). Au prisme de la confiance dans la science, quelle régulation pour la santé mondiale ?, Vol. 7540, n°1, p. 1-156, http://dx.doi.org/10.1016/j.banm.2021.11.015

Hunyadi M. (2020). Au début est la confiance. Lormont : Le Bord de l'eau, coll. « La pensée élargie »

Laurent E. (2019). L’économie de la confiance. Paris : La découverte, coll. « Repères »

Lejeune, J., Fouquereau, E., Chêvenert, D., Coillot, H., Chevalier, S., Gillet, N., Michon, J. M., Gandemer, V. & Colombat, P. (2021). The Participatory Approach: A Specific French Organizational Model at the Department Level to Serve the Quality of Work Life of Healthcare Providers and the Quality of Care in Pediatric Oncology. Cancer Management and Research, vol. 13, p. 2763-2771.

Molli L., Cadec B., et Myslinski M. (2007). Les directives anticipées et la personne de confiance en gériatrie : de l'émergence de mouvements défensifs à une possibilité d'élaboration psychique sur le vieillissement et la mort proche pour le sujet âgé et sa famille. Pratiques Psychologiques, Vol. 13, n°2, p. 137-151. https://doi.org/10.1016/j.prps.2007.02.005

Robichaud D. (2012). La confiance et le rapport aux normes : le problème de la méfiance face à la différence. Les ateliers de l'éthique/The Ethics Forum, vol. 7, n°1, p. 234-252.

Senik. (dir.) (2020). Crises de confiance ? Paris : La Découverte, coll. « Recherches »

Places

  • Salle du conseil (bâtiment B, 1er étage) - 50 avenue Jean Portalis
    Tours, France (37)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Friday, May 31, 2024

Attached files

Keywords

  • éthique, interdisciplinaire, confiance, santé, droit, sciences humaines et sociales, psychologie, gestion, économie

Contact(s)

  • Audrey Damiens
    courriel : journeedelethique [at] univ-tours [dot] fr
  • Jimmy Bordarie
    courriel : journeedelethique [at] univ-tours [dot] fr

Information source

  • Audrey Damiens
    courriel : journeedelethique [at] univ-tours [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Éthique, confiance et santé », Call for papers, Calenda, Published on Thursday, April 11, 2024, https://doi.org/10.58079/w730

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search