HomeEnvironnement et tourisme dans le monde post-COVID-19. Effets croisés et objectifs antinomiques ?

HomeEnvironnement et tourisme dans le monde post-COVID-19. Effets croisés et objectifs antinomiques ?

*  *  *

Published on Tuesday, April 16, 2024

Abstract

Aujourd’hui, alors que le tourisme mondial se remet de la crise de la COVID-19, nous souhaitons stimuler la réflexion sur la manière dont la pandémie a modifié les interactions existantes entre l’environnement et le tourisme et envisager leurs possibles évolutions futures. Ceci revêt une importance cruciale, compte tenu des enjeux globaux de la préservation de la biodiversité et de nos engagements internationaux, comme illustrés par les résolutions prises lors de la Conférence des Parties (COP15) sur la biodiversité tenue à Montréal en décembre 2022. Notre objectif est de rassembler de nouvelles études qui apportent un éclairage sur la vulnérabilité environnementale des destinations diverses face à la reprise des flux touristiques.

Announcement

Argumentaire

Ce numéro spécial vise à revisiter les liens dynamiques et complexes entre l’environnement et le tourisme dans de nouveaux contextes territoriaux façonnés par la COVID-19.

Avant la pandémie, les interactions entre l’environnement et le tourisme étaient bien documentées dans les études environnementales et touristiques. D’une part, le tourisme, par les besoins subséquents d’infrastructures et de transports qu’il impose, a souvent exercé une pression significative sur l’environnement (Alegre & Garau, 2010 ; Belsoy et al., 2012). D’autre part, l’environnement, par son attractivité ou par les perturbations qui l’affectent, influence les activités touristiques (Kaján & Saarinen, 2013). En outre, le potentiel économique du tourisme a parfois servi à financer la protection environnementale (Roberts et al., 2017).

La pandémie de COVID-19 a transformé ce paysage en modifiant certaines dynamiques des flux touristiques et en impactant l’environnement de différentes manières selon les contextes géographiques variés (Zinser et al., 2020 ; Nagaj & Zuromskaité, 2021 ; Aydın et al., 2021 ; Rajaonson & Tanguay, 2022). Par exemple, tandis que l’environnement a bénéficié d’une pause dans certaines zones touristiques, d’autres zones ont subi une pression accrue en raison d’un afflux de touristes domestiques relativement plus important (Vaishar & Štastná, 2020 ; McGinlay et al., 2020 ;Yang et al., 2021).

Aujourd’hui, alors que le tourisme mondial se remet de la crise de la COVID-19, nous souhaitons stimuler la réflexion sur la manière dont la pandémie a modifié les interactions existantes entre l’environnement et le tourisme et envisager leurs possibles évolutions futures. Ceci revêt une importance cruciale, compte tenu des enjeux globaux de la préservation de la biodiversité et de nos engagements internationaux, comme illustrés par les résolutions prises lors de la Conférence des Parties (COP15) sur la biodiversité tenue à Montréal en décembre 2022. Notre objectif est de rassembler de nouvelles études qui apportent un éclairage sur la vulnérabilité environnementale des destinations diverses face à la reprise des flux touristiques. Ceci englobe l’exploration de l’impact de ces flux sur la biodiversité locale, les émissions de gaz à effet de serre et le suivi des engagements internationaux en matière de décarbonisation. Nous sommes particulièrement intéressés par des recherches qui prennent en compte les mesures d’adaptation et de soutien innovantes récemment initiées par différents paliers de gouvernement pour renforcer la résilience des attraits touristiques sur leur territoire (Lapointe et al., 2020). En outre, nous souhaitons explorer les nouvelles facettes du tourisme et du surtourisme, à la fois à l’échelle mondiale, en abordant par exemple des sujets tels que l’impact du transport aérien sur les émissions de gaz à effet de serre, et à des échelles plus locales et régionales, au travers d’études de cas provenant de divers horizons géographiques. Il est également essentiel d’aborder le rôle et la responsabilité des milieux académiques en termes de sensibilisation et d’innovation pour atténuer les effets négatifs du tourisme international sur l’environnement.

Cet appel à contributions souhaite accueillir des travaux explorant, sans s’y limiter, les thématiques suivantes :

  • Rétablissement du tourisme et impacts environnementaux : Comment la reprise du tourisme post-COVID affecte-t-elle positivement ou négativement l’environnement ? Quels sont les nouveaux défis et opportunités apparus ?
  • Tourisme régénératif et post-COVID-19 : Comment le concept de tourisme régénératif peut-il aider à réparer les dommages causés par le tourisme sur l’environnement et les communautés ? Comment ce concept a-t-il été appliqué pendant et après la pandémie ?
  • La résilience climatique et le tourisme post-COVID-19 : Quelles leçons la pandémie peut-elle nous apporter pour renforcer la résilience climatique dans le secteur du tourisme ? Comment ces leçons peuvent-elles être appliquées pour atténuer les impacts du changement climatique sur le tourisme ?
  • Gestion des matières résiduelles dans le tourisme : Comment les destinations touristiques ont-elles géré l’augmentation des déchets liés à la pandémie (par exemple, les masques et les emballages de désinfectants) ? Quelles sont les solutions innovantes qui ont été développées pour faire face à ce défi ?
  • Surtourisme et gestion des flux touristiques : Comment la pandémie a-t-elle modifié les dynamiques du surtourisme ? Quelles stratégies sont utilisées pour gérer les flux touristiques et minimiser les impacts environnementaux ?
  • Politiques environnementales locales et tourisme : Comment les politiques publiques ont-elles évolué pour soutenir un tourisme plus durable et respectueux de l’environnement ? Quels sont les outils et les pratiques efficaces ?

Nous invitons des contributions utilisant diverses méthodologies et approches théoriques. L’intention de ce numéro thématique est d’engager un dialogue entre les sciences de l’environnement et les études touristiques tout en réfléchissant à la possibilité de concilier les objectifs parfois antinomiques de l’environnement et du tourisme dans le monde post-COVID-19.

Coordination du numéro 

  • Yann Roche (géographe, Université du Québec à Montréal)
  • Juste Rajaonson (Département d’études urbaines et touristiques, Université du Québec à Montréal)

Soumission des propositions

Les propositions (proposition comprenant un titre et un résumé d’au plus 600 mots ) doivent être soumises par courrier électronique à Nicolas Hubert (rédacteur en chef adjoint [VertigO]) à l’adresse courriel suivante : redacteur.adjoint@editionsvertigo.org

avant le 30 juin 2024.

La soumission doit être bien identifiée au nom du dossier : «  Environnement et tourisme  ».

  • Pour soumettre un texte, prière de consulter les politiques de publication de la revue disponibles à l’adresse suivante : http://vertigo.revues.org 
  • Lors de la soumission, les auteurs devront fournir les noms et les coordonnées de trois réviseurs potentiels pour leur article. L’équipe éditoriale se réserve le droit de choisir ou non les réviseurs proposés.
  • Vous pouvez aussi nous faire parvenir en tout temps des propositions de textes pour les différentes sections de la revue. La revue accepte la soumission de textes scientifiques en tout temps.

Échéancier

  • 30 juin 2024 : date limite pour l’envoi d’une proposition comprenant un titre et un résumé d’au plus 600 mots.
  • 15 juillet 2024 (au plus tard) : avis aux auteurs quant à l’acceptation ou au refus de leur proposition.
  • 31 août 2024 : date limite pour l’envoi d’un texte complet respectant les conditions éditoriales précisées sur le site de la revue à l’adresse suivante : http://vertigo.revues.org 
  • Fin octobre 2024 : Évaluation du texte par un comité de lecture et réponse définitive de la revue avec grille d’évaluation des évaluateurs.
  • Fin novembre 2024 : réception des textes révisés envoyés par les auteurs.
  • Décembre 2024 : mise en ligne du numéro.

Date(s)

  • Sunday, June 30, 2024

Keywords

  • environnement ; tourisme ; COVID-19

Information source

  • Revue VertigO Éditions VertigO
    courriel : redacteur [dot] adjoint [at] editionsvertigo [dot] org

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Environnement et tourisme dans le monde post-COVID-19. Effets croisés et objectifs antinomiques ? », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, April 16, 2024, https://doi.org/10.58079/w7vj

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search