HomeÉcrire en commun(s). Arts, écologies, radicalités

HomeÉcrire en commun(s). Arts, écologies, radicalités

*  *  *

Published on Friday, May 17, 2024

Abstract

Un colloque transdisciplinaire (musique et arts sonores, cinéma, arts visuels, arts numériques, danse, théâtre, littérature, philosophie) de trois jours, sur trois lieux différents, qui accueillera de nombreuses communications de recherche et de recherche-création, plusieurs tables rondes, de nombreuses performances et ateliers artistiques (promenades sonores, projection mapping low tech, projection de film, créations et performances musicales, installations, atelier de praxis écologique ensemble), un événement militant (présentation du dernier livre des Soulèvements de la terre)…

Announcement

Colloque transdisciplinaire organisé par ArTeC, l’université Paris 8 (laboratoires INREV/AIAC, ESTCA, Fablitt, Musidanse, LLCP), Mains d’Œuvres, l’ENS Louis Lumière et le collectif Arts, écologies transitions

Présentation

Dans le domaine de la création, la notion de radicalité (empruntée au latin radicalis : qui tient à la racine, premier, fondamental) convie des pratiques de recherche et expérimentales ayant souvent contribué à élargir le concept d’art lui-même. Le contenu généralement attribué à l’art radical concerne aussi la notion d’engagement et d’implication politiques manifestes contre les pouvoirs, les intérêts économiques dominants ou les pratiques artistiques institutionnelles. La notion de radicalité est à distinguer d’emblée de l’extrémisme des dominants qui s’exprime quant à lui par des pratiques littéralement écoterroristes ayant pour but une an-esthésie généralisée et programmée : appropriation et destruction des communs, aggravation des divers modes d’exploitation sociale, genrée ou spéciste, logiques extractivistes, etc. Les artistes et écrivain-es leur opposent, avec leurs œuvres, de nouveaux modes de sentir et d’être ensemble, des solutions concrètes et des alternatives globales de relation au monde non polluées par ce cynisme radical. Ainsi, création et imagination s’entremêlent avec engagements et activismes, faisant naître des militantismes esthétiques et des artivismes.

Un colloque transdisciplinaire (musique et arts sonores, cinéma, arts visuels, arts numériques, danse, théâtre, littérature, philosophie) de trois jours, sur trois lieux différents (Université Paris 8, Main d’Œuvres, Institut National d’Histoire de l’Art), qui accueillera de nombreuses communications de recherche et de recherche-création, plusieurs tables rondes, de nombreuses performances et ateliers artistiques (promenades sonores, projection mapping low tech, projection de film, créations et performances musicales, installations, atelier de praxis écologique ensemble), un événement militant (présentation du dernier livre des Soulèvements de la terre)…

Participation

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Programme

Programme complet: https://www.artsecologiestransitions.art/

Jeudi 23 mai

Université Paris 8 - Maison de la recherche

10h-12h. Ouverture et séance 1. Terre et territoires.

Auditorium

  • 10h00. Ouvertures par les membres du comité d’organisation / le collectif Arts, écologies, transitions

Modération : Dork Zabunyan :

  • 10h30. Paula Rodríguez Polanco : « É noite na América ou l’amour radical »
  • 11h. Sarah Coulaud : « Écritures pluriverselles du territoire en art contemporain »
  • 11h30. Ilenia Caleo: « Who writes? Radical re-Writing of the World. Compost, more-than-human dramaturgies and materiality »

12h. Déjeuner

13h30-15h30. Séances 2 et 3. Politiques de la radicalité.

Auditorium

Modération : Frédérick Duhautpas :

  • 13h30. Sacha Kagan : « Complexité radicale et iridescence »
  • 14h00. Claire Fagnart : « Radicalités artistiques, radicalités politiques : conjonctions, proximités, croisements, divergences, antagonismes »

Modération : Isabelle Ginot :

  • 14h30. Anaïs Roesch : « Plutôt changer de vie pour changer l’art que de faire de l’art pour essayer de changer le monde : bifurcations dans l’art contemporain »
  • 15h00. Emma Gazano : « Les Joint Works de Robert Filliou, un partage radical de l’auctorialité »

15h30 Pause

15h30 (pendant la pause). Réminiscences 2 :  performance musicale par Siwoong Choi, accordéon (10 mn)

16h00-17h30. Présentation d’ouvrages collectifs.

Auditorium

Table ronde animée par Cécile Sorin. Livres présentés :

  • Arts, ecologies, transitions. Constructing a Common Vocabulary (Routledge) / Arts, écologies, transitions. Un abécédaire (Les presses du réel), sous la direction de Roberto Barbanti, Isabelle Ginot, Makis Solomos, Cécile Sorin
  • Écocritiques. Cinéma, audiovisuel, arts sour la direction de Gaspard Delon, Aymeric Pantet, Charlie Hewison
  • Dramaturgies des plantes, sous la direction d’Eliane Beaufils
  • Culture and Sustainable Development in the City: Urban Spaces of Possibilities (Routledge), sous la direction de Sacha Kagan

18h-19h00. Présentation de l’ouvrage Premières secousses. Auditorium (sous réserve)

Ouvrage collectif: Les Soulèvements de la terre, Premières secousses, Paris, La fabrique, avril 2024.

  • 19h00-20h30. Promenade sonore Par Cristina Palmese et José Luis Carles
  • 11h00-12h00. Événement parallèle 1 : conférence performée : du moi au nous météorologique. MR004 et extérieurs Par Magalie Martin
  • Événement parallèle 2 : installation sonore et performance musicale. Couloir de l’Auditorium. Tu n’es pas seul-e 2 : installation sonore en continu, par Siwol Minkyung Gu

Vendredi 24 mai

Mains d’Œuvres

10h00-12h20. Séances 4 et 5. Rhétoriques de la radicalité.

Salle Star Trek

Modération : Marie Cazaban-Mazerolles :

  • 10h. Camille Chamois, Viviana Lipuma, Jeanne Etelain : « Aux racines de la crise écologique : perspectives critiques sur les sensibilités, les esthétiques et les visualités planétaires »
  • 11h00. Moment musical par l’Itinéraire : Jean-Luc Hervé : Les sons tournent pour flûte basse et électronique. Flûte : Julie Brunet-Jailly

Modération : Clara Breteau :

  • 11h20. Jean-Paul Engélibert : « Le colloque radical »
  • 11h50. Noémie Regnaut : « Heroes 2, à la recherche d’une radicalité écologique »

12h20. Déjeuner

13h45-16h00. Séances 6 et 7. Pratiques du commun.

Salle de concert

Modération:  Élise Domenach :

  • 13h45. Yann Aucompte : présentation de « co-édité un manifeste de la praxis écologique ensemble »
  • 14h00. Damien Laverdunt : « Manifester le vivant invisible : interventions artistiques pour sensibiliser les enfants aux vivants »

Modération: Roberto Barbanti, Makis Solomos :

  • 14h30. Huayra Llanque : « Formes d’échange comme pratiques artistiques.

Argentine-Bolivie »

  • 15h00. Lorella Abenavoli et Arthur Enguehard : « ÊTRE TERRE, Réflexions n°2 »

16h-17h30. « Créer radicalement : organisations, techniques, outils de la radicalité écologique en art ». Salle Star Trek

Table ronde animée par Damien Marguet, avec :

  • Jean-Luc Hervé (compositeur, créateur de concerts-installations)
  • Jean-François Jégo (artiste et enseignant-chercheur, spécialiste du champ numérique)
  • Huayra Llanque (artiste plasticienne, liée à la coopérative graphique argentine La voz de la mujer)
  • Nicolas Rey (cinéaste, membre de L’Abominable)

18h-19h. Moment musical.

Studio de danse

  • Ulysse Del Ghingaro : Perturbations, pour clarinette basse et électronique
  • Parsa Hadavi : [F.O.R…], pour clarinette, électronique et vidéo

Clarinette : Juliette Adam (L’Itinéraire)

  • Debriefing de la promenade sonore, par Cristina Palmese et José Luis Carles

19h-21h. Performance et initiation à la projection mapping low-tech.

Studio de danse

  • 19h-20h : Performance en continu par Captain D. Light (le dispositif de mapping Visiophare est co-porté par les collectifs OYE et Croco Fumé)
  • Puis de 20h-21h : Initiation à la manipulation de visuels moirés sur Visiophare et de la technique « liquid light show »

16h00-18h00.

  • Événement parallèle 1 : du moi au nous météorologique. Salle de réunion et extérieurs Par Magalie Martin
  • Événement parallèle 2 : co-éditer un manifeste de la praxis écologique ensemble. Salle de réunion Par Yann Aucompte
  • Événement parallèle 3 : installation. Studio de danse Gabriel Gendin, Huayra Llanque: grabado/gravures
  • Événement parallèle 4 : installation sonore. Billetterie Guillaume Loizillon, Safe Place
  • Événement parallèle 5 : salon de lecture. Cafétéria

Samedi 25 mai, INHA

10h00-12h00. Séances 8 et 9. Sensorialités.

Salle Walter Benjamin

Modération : Catherine Guesde :

  • 10h00. Corinne Frayssinet Savy : « Le corps sonore en danse flamenca, une écologie expérimentale incarnée et radicale »
  • 10h30. Sabine Feisst: « Radical Listening: Advancing Environmental Stewardship Through Heeding Hidden Acoustic Ecologies »

Modération : Jean-François Jégo :

  • 11h00. Élise Domenach : « Radicalité de l’écocinéma chez Hamaguchi et Soda. Écoute et observation participante »
  • 11h30. Alizée Piel : « Kulning et écosophie : exploration des chants d’appel aux troupeaux comme manifestations culturelles de la radicalité en écologie »

12h00. Déjeuner

13h30-17h30. Séances 10 et 11. Stratégies technologiques et décompositions.

Salle Walter Benjamin

Modération : Anne Alombert :

  • 13h30. Guillaume Loizillon : « Technologie et création artistique à l’ère des transitions : Low tech, hacking, recyclage »
  • 14h00. Benoît Turquety : « Dans les branches. Écologie des médias périphériques »
  • 14h30. Carmen Pardo Salgado : « Écologies de la voix : voix radicale et voies rhizomatiques »

15h00. Pause

Modération : Cécile Sorin :

  • 15h20. Lou Ellingson : « Root/rot romantics : leçons d’un monde sous terrain »
  • 15h50. Amalia Boyer : « (Géo)esthétiques dissensuelles, « actions » de deuil et radicalité »

16h30-18h00. Projection Autrement la Molussie. Auditorium

Film de Nicolas Rey, 2012, 81mn, projection argentique 16mm en présence du cinéaste

18h15. Débat. Salle Benjamin

  • Débat autour du film Autrement la Molussie animé par le comité d’organisation du colloque en présence de de Nicolas Rey, Ninon Grangé, Anne Alombert et Christa Blümlinger.

19h15. Cocktail de clôture et mots de la fin

Comité d’organisation

Yann Aucompte, Roberto Barbanti, Marie Cazaban-Mazerolles, Ulysse Del Ghingaro, Élise Domenach, Catherine Guesde, Damien Marguet, Makis Solomos, Cécile Sorin

Comité scientifique

Comité d’organisation + Anne Alombert, Eliane Beaufils, Clara Breteau, Zoé Carle, Alice Gervais-Ragu, Isabelle Ginot, Jean-François Jégo, Huayra Llanque, Marina Ledrein, Pauline Nadrigny

Adresses

- Université Paris 8 : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis ; métro Saint-Denis Université

- Main d’œuvre : 1 Rue Charles Garnier, 93400 Saint-Ouen-sur-Seine ; métro Garibaldi

- INHA (Institut national d’histoire de l’art) : 2 Rue Vivienne, 75002 Paris ; métro Bourse

Partenaires

Ce travail a bénéficié d'une aide de l’État gérée par l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’Investissements d’avenir portant la référence ANR-17-EURE-0008

+            Logo Investissements d’avenir + logo Artec + logo Mains d’Oeuvres

+            Logo P8 et ENS LL

+            Logo labos : INREV/AIAC, ESTCA, Fablitt, Musidanse, LLCP

Places

  • Université Paris 8, 2 rue de la Liberté
    Saint-Denis, France (93)
  • Main d'Œuvre, 1 Rue Charles Garnier
    Saint-Ouen, France (93)
  • Institut national d'histoire de l'art, 2 Rue Vivienne
    Paris, France (75)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, May 23, 2024
  • Friday, May 24, 2024
  • Saturday, May 25, 2024

Attached files

Keywords

  • art, écologie

Information source

  • Makis Solomos
    courriel : makis [dot] solomos [at] univ-paris8 [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Écrire en commun(s). Arts, écologies, radicalités », Conference, symposium, Calenda, Published on Friday, May 17, 2024, https://doi.org/10.58079/11oj8

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search