HomePenser le « bon gouvernement » au XXIe siècle

HomePenser le « bon gouvernement » au XXIe siècle

*  *  *

Published on Wednesday, June 12, 2024

Abstract

De nature intrinsèquement normative, l’idée de « bon gouvernement » pose la question du « bon » ou du « bien » pour la communauté politique, à partir d’une matrice principielle et d’une grille de lecture du monde déterminantes pour la réflexion. Mais il existe bien des matrices et des grilles de lecture. La diversité des pensées, des aspirations et des expériences fragilise l’idée de « bon gouvernement ». Ce qui peut être une nécessité pour les uns est un obstacle pour les autres. Comme objet d’analyse, l’idée de « bon gouvernement » est celle qui git tout à la fois dans les expériences et dans les récits, dont le repérage peut être utile pour décrypter ce que font et ce que veulent les hommes, ce qu’ils sont et ce qu’ils deviennent. Quels sont les critères proposés pour le « bon gouvernement », à quelle échelle et dans quel(s) but(s) ? De quoi le « bon gouvernement » doit-il tenir compte, quels sont ses horizons ? Quelle forme doit-il emprunter et par quels moyens ?

Announcement

Argumentaire

De nature intrinsèquement normative, l’idée de « bon gouvernement » pose la question du « bon » ou du « bien » pour la communauté politique, à partir d’une matrice principielle et d’une grille de lecture du monde déterminantes pour la réflexion. Mais il existe bien des matrices et des grilles de lecture. La diversité des pensées, des aspirations et des expériences fragilise l’idée de « bon gouvernement ». Ce qui peut être une nécessité pour les uns est un obstacle pour les autres. Comme objet d’analyse, l’idée de « bon gouvernement » est celle qui git tout à la fois dans les expériences et dans les récits, dont le repérage peut être utile pour décrypter ce que font et ce que veulent les hommes, ce qu’ils sont et ce qu’ils deviennent. Quels sont les critères proposés pour le « bon gouvernement », à quelle échelle et dans quel(s) but(s) ? De quoi le « bon gouvernement » doit-il tenir compte, quels sont ses horizons ? Quelle forme doit-il emprunter et par quels moyens ?

Le colloque Penser le « bon gouvernement » au XXIè siècle se présente avant tout comme un état des lieux des représentations du politique, pour le présent et pour l’avenir, entre analyse critique, réalisme et utopie. Il est pluridisciplinaire.

Organisation

 Colloque organisé par Lauréline Fontaine, Violaine Delteil et Traian Sandu

Inscriptions : lebongouvernement@gmail.com  

Programme

Jeudi 3 octobre 2024

  • 9h15 Mots de bienvenue, Christine Manigand, Professeure d’histoire contemporaine, Sorbonne Nouvelle
  • 9h30 Introduction La tradition de la quête du « bon gouvernement », Violaine Delteil, Lauréline Fontaine, Traian Sandu

9h50 Qui doit/peut gouverner ?

  • L’expertise, maladie mortelle de la démocratieBarbara Stiegler, Professeure de philosophie politique à l’université de Bordeaux
  • Le gouvernement mondial ?, Jean-Christophe Graz , professeur de relations internationales, Centre d'histoire internationale et d'études politiques de la mondialisation (CRHIM), Université de Lausanne
  • De quelle autorité a-t-on (vraiment) besoin pour un bon gouvernement? Traian Sandu, Professeur agrégé HDR à la Sorbonne Nouvelle, ancien élève de l'ENS de Fontenay-aux-Roses 

11h Pause

11h20 Reprise

  • Remarques sur l’auto-gouvernement, Joëlle Zask, Professeure au département de philosophie de l’université d'Aix-Marseille, membre de l’Institut Universitaire de France

11h45 Avec quels outils et moyens ?

  • L’ingénierie constitutionnelle pour organiser le « bon gouvernement » ?, Eugénie Mérieau, maîtresse de conférences en droit public à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Institut des Sciences Juridiques et Philosophiques de la Sorbonne (ISJPS/CNRS)

12h30 déjeuner libre

14h15 Reprise

  • Valorisation et dévalorisation du droit comme limite du « bon gouvernement », Lauréline Fontaine, Professeure de droit public, Université Sorbonne Nouvelle
  • Bonne gouvernance ou bon gouvernement, Anne-Cécile Robert, Directrice adjointe du Monde diplomatique, Docteur en droit européen, enseignante à Paris 2 et à l'IRIS
  • Des environs de Sienne à l’habitabilité de la Terre, Dominique Bourg, Professeur Honoraire, Université de Lausanne.

15h30 Pause

15h50 Reprise, Selon quels principes ?

  • Les droits fondamentaux comme horizon du « bon gouvernement » ? Pierre Lenel, Sociologue indépendant
  • La transparence comme principe de « bon gouvernement » : promesses et réalisations d'un mot d'ordre, Hélène Michel, Professeure de science politique, Université de Strasbourg, UMR SAGE  

Vendredi 4 octobre

9h30 Selon quelles contraintes ou nécessités ?

  • Gouverner pour le vivant, Claire Monod, Co-présidente Institut Cité Écologique
  • Le bon gouvernement et la science. Les scientifiques français au cœur du gouvernement : qu’enseignent leurs expériences ? Cédric Grimoult, Docteur habilité en histoire des sciences, Chercheur associé au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines, Université de Versailles-Saint-Quentin
  • La forêt et ses propriétés sont-elles gouvernables?Damien de Blic, Maître de conférences en science politique à l'université Paris 8, membre du LabTop-Cresppa.  

10h45 Pause

11h05 Reprise

  • Le bon gouvernement est-il celui de l’opinion ? Dispositifs d’écoute en ligne de la population et décision publique, Anne Marijnen, Maitre de Conférences en science politique, Université Paris8/Cresppa-Labtop
  • Règle budgétaire, règle de Taylor, critères de Convergence. Quand un "bon" gouvernement sait qu'une règle ne vaut que si on l'applique, Patrick Dieuaide, Maître de conférences en économie à l’Université Sorbonne Nouvelle, Nicolas Prokovas, Economiste, membre du laboratoire ICEE, Université Sorbonne-Nouvelle

12h15 Déjeuner libre

14h15 Reprise

  • La démocratie représentative est-elle un mode gouvernement indépassable ?, Dominique Rousseau, Professeur émérite de droit public, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Membre honoraire de l’Institut Universitaire de France
  • Le bon gouvernement, une question d'histoire ou de religion?Gabriel Martinez-Gros, Professeur émérite d'histoire du Moyen-Age (islamique) à Paris-Nanterre

15h15 Conclusions

  • Pierre Dardot, Philosophe, Université Paris Nanterre

Places

  • salle Athena - 4, rue des irlandais
    Paris, France (75005)

Event attendance modalities

Full on-site event


Date(s)

  • Thursday, October 03, 2024
  • Friday, October 04, 2024

Keywords

  • bon gouvernement, philosophie politique, organisation politique, principe politique

Contact(s)

  • Lauréline Fontaine
    courriel : laureline [dot] fontaine [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr
  • Equipe le bon gouvernement
    courriel : lebongouvernement [at] gmail [dot] com

Information source

  • Lauréline Fontaine
    courriel : laureline [dot] fontaine [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Penser le « bon gouvernement » au XXIe siècle », Conference, symposium, Calenda, Published on Wednesday, June 12, 2024, https://doi.org/10.58079/11t17

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search