HomeSystèmes et politiques d’innovation pour le développement inclusif des pays en développement

HomeSystèmes et politiques d’innovation pour le développement inclusif des pays en développement

*  *  *

Published on Tuesday, June 25, 2024

Abstract

À la suite de la création en 2023 du Réseau de recherche sur l’innovation au Sud du Sahara (RRI2S en abréviation), avec pour ambition de regrouper le plus grand nombre possible d’universitaires, de chercheurs, d’étudiants et de praticiens de tous les pays de l’Afrique subsaharienne, le RRI2S organise une manifestation inaugurale de ses activités à travers un colloque dont le thème est « Systèmes et politiques d’innovation pour le développement inclusif des pays en développement ». La problématique générale de ce colloque inaugural se rapporte au développement inclusif des pays du sud du Sahara par la promotion des processus d'innovation tout aussi inclusifs.

Announcement

COLLOQUE INAUGURAL de lancelment du Réseau de Recherche sur l’Innovation au Sud du Sahara (RRI2S)

Argumentaire

À la suite de la création en 2023 du Réseau de Recherche sur l’Innovation au Sud du Sahara (RRI2S en abréviation), sous la direction de Babacar Ndiaye (Université Amadou Mahtar Mbow, Sénégal), avec pour ambition de regrouper le plus grand nombre possible d’universitaires, de chercheurs, d’étudiants et de praticiens de tous les pays de l’Afrique subsaharienne, le RRI2S organise une manifestation inaugurale de ses activités à travers un colloque dont le thème est « Systèmes et Politiques d’Innovation pour le développement inclusif des pays en développement ».

Le colloque aura lieu le jeudi 24 octobre 2024 dans les locaux de l’Université Amadou Mahtar Mbow de Diamniadio (Dakar-Sénégal). Cet événement scientifique accueillera la professeure Vanessa Casadella, vice-présidente chargée de l’organisation du Réseau de Recherche sur l’Innovation (RRI) dont la contribution scellera l’intégration du RRI2S au RRI et plus particulièrement au sein de sa structure RRI Global.

Les défis du continent africain, particulièrement les pays situés au Sud du Sahara, sont nombreux. Il s’agit, entre autres, de l’éducation, de la formation, de la santé, de l’alimentation, de la gestion de l’accès aux ressources et aux infrastructures mais, également, de la systémique de coopération et de gouvernance. D’abord, la promotion de l’éducation est l’un des leviers d’une culture d’innovation. L’accès à des programmes de formations et d’éducation de qualité permet de fournir les connaissances et les compétences nécessaires pour stimuler la créativité et innovation. Ensuite, l’existence d’un écosystème de soutien favorable à ces dernières est primordiale quant à l’accès aux ressources et aux infrastructures nécessaires à la production et à la diffusion des résultats de la recherche. Enfin, la collaboration offre plusieurs opportunités de réseautage, de mutualisation des ressources et, in fine, pourrait faciliter la levée des contraintes liées aux financements. En somme, cette collaboration entre les différentes parties prenantes (entrepreneurs, investisseurs, universitaires et pouvoirs publics) devrait permettre de relâcher les contraintes globales d’accès aux marchés et, par la même occasion, concourir à la réalisation d’actions fondées sur l’efficience et l’innovation.

Pour faire face à ces défis, des politiques ambitieuses de R&D, d’innovation, d’industrialisation ou encore d’agroécologie sont inscrites dans les agendas gouvernementaux de la plupart des pays africains. La stratégie continentale d’éducation pour l’Afrique (CESA) et la réalisation de l’Aspiration 1 de l’Agenda 2063 de l’Union africaine visent, entre autres, à réorienter les systèmes d’éducation et de formation de l’Afrique vers les besoins en matière de connaissances, de qualifications, d’innovation et de créativité, qui sont nécessaires pour une révolution des compétences en mettant l’accent sur l’innovation, la science et la technologie (Haudeville et Le Bas, 2018 ; Casadella, 2018, Ewango-Chatelet et Estay, 2022). Cette dynamique témoigne de la volonté politique des pays de la région de développer leur économie par l’intermédiaire des leviers de la R&D et de l’innovation (Casadella et Uzunidis, 2017) Il s’agit donc de promouvoir une gouvernance axée sur des politiques d’innovation inclusives.

L’innovation inclusive est une notion qui a suscité une attention considérable ces dernières années. Elle fait référence au processus de conception et de mise en œuvre de solutions innovantes qui répondent aux besoins et aux défis auxquels sont confrontés divers groupes de personnes marginalisés ou exclus (Foster et Heeks, 2013). L’innovation inclusive apporte une solution précise, c’est-à-dire elle cherche à combler un besoin prenant en compte un groupe cible ou des défis auxquels sont confrontées les communautés marginalisées. Elle mobilise ainsi aussi bien les compétences « dormantes » ou sous-utilisées que les aspirations sociales insatisfaites. L’innovation inclusive est une notion large qui concerne aussi bien les secteurs compétitifs que l’économie sociale.

Dans le contexte du continent africain, tant bien que l’innovation inclusive cible une communauté particulière, l’innovation sociale est aussi une notion suscitant un vif intérêt dans les communautés académiques en ce sens où un accent particulier est accordé aux stratégies élaborées en faveur de la réduction des inégalités (Beegle et al., 2016). Alors que le développement inclusif met en œuvre des actions centrées sur les personnes en rapport avec l’équité et le bien-être (Sadni Jallab, 2012 ; Savoye, 2019), l’innovation sociale concerne une cible particulière dans ce groupe (Bourbousson et Richez-Battesti, 2023).

Les progrès de la science et les changements technologiques sont autant de facteurs clefs des récentes performances des économies à travers le monde. Ils constituent des changements qui influencent directement nos modes de vie et/ou à travers des décisions de politiques publiques qui elles-mêmes sont en partie influencées par l’utilisation croissante des technologies de l’information et de la communication (TIC) au sein de l’économie et de la société. Cette tendance offre une opportunité au RRI2S d’être une partie prenante dans le processus de prise de décision.

Dans cette perspective générale, la problématique générale de ce colloque inaugural se rapporte au développement inclusif des pays du sud du Sahara par la promotion des processus d'innovation tout aussi inclusifs.

Ainsi, les membres du RRI2S, les experts, les universitaires et les décideurs seront invités à prendre part aux débats en vue de partager les meilleures pratiques en termes de politiques d’innovation inclusives, mais, également, formuler des recommandations dans le but d’accompagner l’ambitieux projet d’émergence des économies de la sous-région. Les réflexions et les travaux du colloque s’inscrivent davantage dans les priorités des pays de l’UEMOA qui ont adopté en décembre 1999 une Politique Industrielle Commune (PIC) pour les besoins de la restructuration des unités industrielles, la promotion d’un tissu industriel coordonné, l’amélioration de la compétitivité des entreprises et le développement industriel durable.

Axes thématiques

Les communications portent, entre autres, sur les thèmes suivants :

  • Rôle des universités et des systèmes de connaissances dans les SNI ;
  • Développement et contraintes des SNI africains
  • Connaissance tacite et traditionnelle pour le développement des SNI ;
  • Modèles d’entrepreneuriat innovant pour l’Afrique sub-saharienne :
  • Politiques d’innovation inclusives en Afrique subsaharienne ;
  • Emploi et chômage du personnel hautement qualifiée (docteurs en sciences, ingénierie, etc.),
  • Formalisation de l’informel par l’émergence de projets d’innovation en rapport avec les besoins sociaux et sociétaux,
  • Fondements culturels pour un espace de développement pertinent, etc.

Le RRI2S prévoit la publication des actes à travers les supports d’édition du RRI.

Calendrier

  • Date limite d’envoi des propositions de communication : 31 juillet 2024

  • Réponse du comité scientifique : 31 Aout 2024
  • Date limite d’envoi des versions définitives retenues : 30 septembre 2024
  • Date du colloque : 24 octobre 2024 à l’Université Amadou Mahtar Mbow

Les propositions de communication devront être envoyées à : rri2sahara@gmail.com.

Comité scientifique

  • BA Amadou Babo (Université Amadou Mahtar Mbow)
  • BEYI Wendgoudi Appolinaire (Université de Ouahigouya)
  • CABRAL François Joseph (Université Cheikh Anta Diop)
  • CASADELLA Vanessa (Université Picardie Jules Verne)
  • DIALLO Alassane (Université Amadou Mahtar Mbow)
  • DIAW Adama (Université Gaston Berger de Saint Louis)
  • DIENG Seydi Ababacar (Université Cheikh Anta Diop)
  • FAMBEU Ariel Herbert (Université de Douala, Cameroun)
  • HAUDEVILLE Bernard (Aix Marseille Université, France)
  • ILBOUDO Sidbéwendin David Olivier (Université Thomas Sankara)
  • KABORE François Pazisnewende (Président de Kosyam Jesuit University of Science)
  • KY Yaya (Université Thomas Sankara, UTS, Burkina Faso)
  • LAPERCHE Blandine (Université du Littoral Côte d’Opale)
  • MALOU Jonas Bertin (Université Amadou Mahtar Mbow
  • MBENGUE Abdourahmane (Université Amadou Mahtar Mbow)
  • MENDY MELYAN (Université Assane Seck de Ziguinchor)
  • NDIAYE Babacar (Université Amadou Mahtar Mbow)
  • NDIAYE El Hadji Abdoul Aziz (Université Gaston Berger de Saint Louis)
  • NDIAYE El Hadji Mounirou (Université Iba Der Thiam de Thiès)
  • NIANG Abdou Aziz (Université Assane Seck de Ziguinchor)
  • PEREIRA SANCHEZ Angeles (Université Santiago de Compostelle)
  • SONG-NABA Florent (Université Thomas Sankara)
  • TAHI Sofiane (Université Picardie Jules Verne)
  • TANIMOUNE Nasser Ary (Université d'Ottawa, Canada)
  • THIAW Cheikh Abdou Lahad (Université Cheikh Anta Diop)
  • TITO Nestor Tiehi, (Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, UFHBC)
  • TSAMBOU André Dumas (Université de Yaoundé II, Cameroun)
  • URECHE-RANGAU Loredana (Université Picardie Jules Verne)

Comité d’organisation

  • DIALLO Alassane
  • FALL Ndèye Yaba
  • GOMIS Bineta
  • MALOU Jonas Bertin
  • NDIAYE Babacar
  • SECK Alioune Badara
  • THIAW Cheikh Abdou Lahad
  • MANSAL Fulgence
  • BA Amadou Babo
  • BALDE Kémo

Références bibliographiques

Beegle, K., L. Christianensen, A. Dabalen, and I. Gaddis (2016): Poverty in A Rising Africa. Washington DC: World Bank. 

Bourbousson, C. & Richez-Battesti, N. (2023). Caractériser les rôles de l’innovation sociale et de l’innovation responsable dans les initiatives locales de transition : Le cas d’un réseau de tiers-lieux. Innovations, 72, 35-64. 

Casadella, V. (2018). Le système national d’innovation et les systèmes éducatifs en Afrique subsaharienne : de la légitimité conceptuelle aux nouveaux challenges actuels. Marché et organisations, 32, 129-152. https://doi.org/10.3917/maorg.032.0129. 

Casadella, V., Uzunidis, D., (2017). « National innovation systems of the South, Innovation and economic development policies: a multidimensional approach », Innovations, Journal of innovation economics & management, 137-157. 

Dubost, N. (2023). Innovation inclusive et handicap : les apports du design social. Entreprendre & Innover, 55, 31-39. https://doi.org/10.3917/entin.055.0031

Ewango-Chatelet, A. & Estay, C. (2022). Favoriser un développement durable en Afrique subsaharienne par l’entrepreneuriat innovant : quelles conditions institutionnelles et sociétales ? Revue Organisations & territoires, 31(3), 95-110.

Foster, C., & Heeks, R. (2013). Conceptualising inclusive innovation: Modifying systems of innovation frameworks to understand diffusion of new technology to low­income consumers. European Journal of Development Research, 25(3), 333-355. 

Haudeville, B. & Le Bas, C. (2018). Développer l’innovation en Afrique et dans les PMA : construire le SNI, encadrer l’innovation frugale, multiplier les systèmes locaux. Mondes en développement, 184, 101-118. https://doi.org/10.3917/med.184.0101

Sadni Jallab, M.(2012). « Croissance inclusive, réduction de la pauvreté et dynamique des inégalités dans les pays en développement. Une Lecture Critique », Lahsen Abdelmalki éd., Développements récents en économie et finances internationales. Armand Colin, 2012, 339-354. Savoye, B. (2019). Émergence économique et développement durable et inclusif du Maroc: Concilier la recherche de gains de productivité et la création d’emplois. Dans, B. Savoye, Émergence économique et développement durable et inclusif du Maroc : Concilier la recherche de gains de productivité et la création d’emplois (pp. 1-36). Paris Cedex 12: Éditions AFD.

Subjects

Places

  • Batiment Annexe 1 et 2 - Rue 21x20, 2ème Arrondissement, Pôle Urbain de Diamniadio
    Dakar, Republic of Senegal (45927 Dakar NAFA VDN)

Event attendance modalities

Hybrid event (on site and online)


Date(s)

  • Wednesday, July 31, 2024

Keywords

  • innovation, système national d'innovation, innovation inclusive, politique d'innovation

Contact(s)

  • Babacar Ndiaye
    courriel : rri2sahara [at] gmail [dot] com

Information source

  • Babacar Ndiaye
    courriel : rri2sahara [at] gmail [dot] com

License

CC0-1.0 This announcement is licensed under the terms of Creative Commons CC0 1.0 Universal.

To cite this announcement

« Systèmes et politiques d’innovation pour le développement inclusif des pays en développement », Call for papers, Calenda, Published on Tuesday, June 25, 2024, https://doi.org/10.58079/11vy8

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search