InicioDeleuze et Lyotard : deux lignes de fuite pour la philosophie du XXe siècle

InicioDeleuze et Lyotard : deux lignes de fuite pour la philosophie du XXe siècle

Deleuze et Lyotard : deux lignes de fuite pour la philosophie du XXe siècle

Deleuze and Lyotard: two vanishing lines for philosophy in the XXth century

Colloque international de philosophie

International philosophy conference

*  *  *

Publicado el viernes 14 de junio de 2013 por Luigia Parlati

Resumen

L’ambition de confronter et comparer les pensées de Gilles Deleuze et de Jean-François Lyotard s’appuie d’abord sur la proximité et la connivence qui ont lié les deux philosophes. En effet, au début des années 70, lorsqu'ils étaient collègues à Paris VIII (Vincennes), on a repéré en eux les deux porte-paroles d’une « philosophie du désir ». 

Anuncio

L’ambition de confronter et comparer les pensées de Gilles Deleuze et de Jean-François Lyotard s’appuie d’abord sur la proximité et la connivence qui ont lié les deux philosophes. En effet, au début des années 70, lorsqu'ils étaient collègues à Paris VIII (Vincennes), on a repéré en eux les deux porte-paroles d’une “philosophie du désir”. Bernard-Henry Lévy les cible et les attaque solidairement lorsqu’il évoque les méfaits d'une telle philosophie, dans La Barbarie à visage humain. Publiés à deux ans et demi d'intervalle, L’Anti-Œdipe et Economie libidinale justifient la connivence puisqu'ils semblaient offrir une conception similaire des procès et métamorphoses emportant le monde. Moins connu est un autre fait attestant la proximité de Deleuze et Lyotard : à cette époque, ils ont animé ensemble un séminaire à Vincennes sur le rapport entre science et philosophie, et ce, à la demande de l’illustre mathématicien Claude Chevalley et de Denis Guedj, tous deux alors membres du département de mathématiques de Paris VIII.

Nous savons que l'effervescence de cette relation n’a pas duré, même si, à Vincennes, les deux philosophes ont continué longtemps de partager les mêmes auditeurs inconditionnels qui assistaient à toutes les séances de leurs séminaires. A la fin des années 70, leurs itinéraires s'étaient éloignés. Plus encore : les deux hommes ont fortement divergé sur plusieurs sujets essentiels comme la psychanalyse, l'entente de Wittgenstein ou le statut d'Israël, pour n'en citer que trois.

Le but de ce colloque serait de dépasser ces constats, de profiter de l’après-coup pour corriger les limitations de perspective propres au contexte du moment et mettre au premier plan ce qui est philosophiquement prépondérant et qui a pourtant pu rester alors inaperçu en raison de débats qui ont perdu aujourd'hui de leur pertinence. Il s'agirait donc de confronter, en Lyotard et Deleuze, deux représentants de la philosophie française du “moment des années 60”, en considérant que leurs propositions et leurs évolutions sont riches d’enseignement sur cette conjoncture, et plus encore, sur les prolongements ou destins qu’elle a commandés. Vers quelle philosophie nouvelle sont-ils l’un et l’autre allés, à quelle philosophie nouvelle nous ont-ils l’un et l’autre appelés ? Telles sont les deux questions que nous souhaitons poser dans ce colloque.

Programme

Mardi 2 juillet

Université Toulouse 2 (salle du château)

9h30. Accueil

10h15. Séance 1 : modération Arnaud François

  • James Williams : Courir encore plus vite ? Economie libidinale et synthèses du temps.
  • Jean-Christophe Goddard : Deleuze ou le courage de fuir.

12h30. Pause déjeuner

14h. Séance 2 : modération Corinne Enaudeau

  • Emine Sarikartal : Titre à préciser.
  • Frédéric Fruteau de Laclos : Le post-moderne expliqué aux anarcho-désirants. D'un différend deleuzo-lyotardien.

15h40. Pause Café

16h. Séance 3 : modération Guillaume Sibertin-Blanc

  • Jean-François Rey : Retour sur l'aliénation à partir de Deleuze et Lyotard.
  • François Brémondy : La dérive à partir de Marx – Deleuze et Lyotard.

18h30. Librairie Ombres Blanches

Présentation de l’ouvrage L’herméneutique formelle – L’infini, le continu, l’espace par son auteur Jean-Michel Salanskisdans unentretien avec Elie During.

Mercredi 3 juillet

Université Toulouse 2 (salle du château)

10h15. Séance 4 : modération Sébastien Miravète

  • Monika Murawska : Que peindre ? Présence, forme et sensibilité selon Lyotard.
  • Juan Luis Gastaldi : La répétition après la figure. L’autre forme dans le renouvellement du projet critique.

12h30. Pause déjeuner

14h. Séance 5 : modération Jean-Michel Salanskis

  • Elie During : Espace flottant, temps flottant.
  • Sébastien Miravète : Deleuze, Lyotard, penser avec l’étant.

15h40. Pause café

16h. Séance 7 : modération James Williams

  • Tasuya Higaki : Visage, affectivité et figure.
  • Claude Smith : Traverser le structuralisme avec Deleuze et Lyotard.

18h30. Librairie Ombres Blanches

Présentation sur Jean-François Lyotard par Corinne Enaudeau.

21h. Institut Catholique de Toulouse.

Modération Luc-Thomas Somme

  • Jean-Michel Salanskis : Art et science chez Deleuze et Lyotard.
  • Eugene Holland : Wittgenstein entre deux amis : qui aurait raison ?

Projection du film Tribune sans tribun réalisé par Jean-François Lyotard (1978). Durée : 15 minutes.

Jeudi 4 juillet

Université Toulouse 2 (salle du château)

10h15. Séance 6 : modération Jean-François Rey

  • Evgeny Blinov : L'Ancien régime de signes: Deleuze et Lyotard au-delà du structuralisme.
  • Anne Sauvagnargues : Figural et sémiotique.

12h30. Pause déjeuner

14h. Séance 8 : modération Elie During

  • Arnaud François : Entre homéostasie et pulsion de mort : l’économie du désir chez Deleuze et Lyotard.
  • Claire Pagès : La mort ou la répétition ? Quelques réflexions sur les pensées deleuzienne et lyotardienne de la mort

15h40.Pause

16h. Séance de clôture : modération Flora Bastiani

  • Blérina Hankollari : Devenir-enfant de Deleuze et l’enfance de Lyotard.
  • Corinne Enaudeau :Deleuze et Lyotard : l'inhumain.

18h30. Librairie Ombres Blanches

Présentation de Politique et Etat chez Deleuze et Guattari par son auteur, Guillaume Sibertin-Blanc dans un entretien avec Hourya Bentouhami.

Suivi de la projection d’un cours filmé de Deleuze (plus de précisions dans le programme de la librairie Ombres Blanches).

Lugares

  • Château de l'Université de Toulouse 2-Le Mirail
    Tolosa, Francia (31)

Fecha(s)

  • martes 02 de julio de 2013
  • miércoles 03 de julio de 2013
  • jueves 04 de julio de 2013

Palabras claves

  • Deleuze , Lyotard , post-moderne , SIREL , anti-oedipe

Contactos

  • Flora Bastiani
    courriel : colloque [dot] philo [dot] toulouse [at] gmail [dot] com

URLs de referencia

Fuente de la información

  • Flora Bastiani
    courriel : colloque [dot] philo [dot] toulouse [at] gmail [dot] com

Para citar este anuncio

« Deleuze et Lyotard : deux lignes de fuite pour la philosophie du XXe siècle », Coloquio, Calenda, Publicado el viernes 14 de junio de 2013, https://calenda.org/253218

Archivar este anuncio

  • Google Agenda
  • iCal
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search