AccueilPortugal : opposition et exils

Portugal : opposition et exils

Portugal, opposition and exiles

Terre d'exils et d'exilés

Land of exile and exiles

*  *  *

Publié le jeudi 17 octobre 2013 par Marie Pellen

Résumé

Centré sur la question de l'exil, ce colloque veut reconstruire la maille structurelle tissée par les exilés portugais dans les différents pays d'accueil. Il s'agit d'identifier les réseaux, de répérer des solidarités, de mettre en lumière les relations entre les noyaux, d'analyser leur pensée et les discours politiques, etc. Le cadre géographique est le Portugal, dans sa double altérité : terre d'exilés transformée après 1974 en pays d'accueil. La dimension comparatiste est introduite dans ce colloque par l'ouverture à d'autres exils.

Annonce

Argumentaire

Le XXe siècle a été marqué par de grands exodes humains, fruits de persécutions religieuses et politiques. La montée des régimes autoritaires et des fascismes a conduit à l’exil des vagues d’opposants qui cherchaient à fuir la mort, par exécution sommaire ou par confinement dans des camps de concentration. Le Portugal connaît l’un des plus longs régimes autoritaires, celui présidé par Salazar. Faisant suite à une dictature militaire, l’Estado Novo a imposé à ses opposants un long bannissement qui, pour la grande majorité, a duré toute une vie. Ces exilés et émigrés politiques ont cherché refuge à travers le monde, soit dans les anciens noyaux d’émigration portugaise, soit dans des pays où l’Etat démocratique favorisait leur accueil. En exil, la lutte contre le régime a pris forme dans des associations, des journaux, des manifestes et des événements, fragments d’une histoire encore à construire. En 1974, avec la Révolution des Œillets, les exilés rentrent au pays et la démocratie renverse le rapport du Portugal à l’exil. Des centaines d’opposants des dictatures latino-américaines font du territoire portugais la destination d’une nouvelle diaspora d’exilés démocrates. Le but du présent colloque est de discuter et de découvrir la recherche sur ces diasporas politiques, non seulement à travers des études sur les organisations d’exilés à l’extérieur et leurs formes de lutte, mais aussi sur les relations établies avec les communautés locales, les gouvernements et les sociétés des pays d’accueil.

Les propositions de communication doivent être soumises jusqu'au 31 octobre 2013 (remigre2013@gmail.com). Elles ne devront pas dépasser 1 500 caractères et seront accompagnées d’un bref CV. La liste des propositions retenues sera publiée le 15 novembre 2013.

Champs thématiques

  1. Exil et oppositions : problèmes et approches historiographiques
  2. Exils portugais à travers le monde
  3. Le Portugal comme terre d’exil
  4. Des réalités parallèles : études comparatives sur la lutte politique en exil

Coordination scientifique

  • Alberto Pena Rodriguez, Université de Vigo, Espagne
  • Cristina Clímaco, LER/Université de Paris 8, France
  • Heloísa Paulo, Ceis20/Université de Coimbra, Portugal

Comité scientifique

  • Alberto Pena Rodrigues, Université de Vigo, Espagne
  • Alda Mourão, Institut Polytechnique de Leiria/Ceis20
  • Cristina Clímaco, Université de Paris 8, France.
  • Élio Serpa, Université Fédérale de Goiás, Brasil
  • Francisco Palomares, Cátedra Jaime Cortesão/ Université de São Paulo, Brésil
  • Gladys Sabino, Université Fédérale Fluminense, Brasil.
  • Heloísa Paulo, Ceis20/Université de Coimbra
  • João Paulo Avelãs Nunes, Ceis20/Université de Coimbra
  • Julião de Sousa, Ceis20/Université de Coimbra
  • Marie-Christine Volovitch-Tavares, chercheur indépendant
  • Silvina Jensen, Université Nacionale del Sur, Argentina
  • Susana Martins, IHC, Université Nouvelle de Lisbonne.
  • Yves Léonard, LER/Institut d'Etudes Politiques de Paris.
  • Luís Bigote Chorão, Université Nouvelle de Lisbonne.

Inscription

  • enseignants proposant une communication : 30€
  • étudiants en Master et Doctorat proposant une communication : 15€
  • autres participants : 8€

Les déjeuners et dîners sont à la charge des participants.

Lieux

  • Coimbra, Portugal

Dates

  • jeudi 13 mars 2014
  • vendredi 14 mars 2014

Mots-clés

  • Exil, émigration, Portugal, opposition aux dictatures, résistance, mémoire des oppositions

Contacts

  • Cristina Clímaco
    courriel : cristina [dot] climaco [at] univ-paris8 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cristina Clímaco
    courriel : cristina [dot] climaco [at] univ-paris8 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Portugal : opposition et exils », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 17 octobre 2013, https://calenda.org/263431

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal