AccueilLes usages socio-politiques de la catégorie de génocide

Les usages socio-politiques de la catégorie de génocide

Socio-political uses of the category of genocide

*  *  *

Publié le jeudi 05 décembre 2013 par Luigia Parlati

Résumé

La catégorie de génocide est une notion juridique et scientifique qui fait l’objet de nombreux débats et polémiques dans le monde contemporain. Forgé par le juriste Raphaël Lemkin en 1944, ce terme est aujourd’hui devenu très fréquent, au point que son usage est au cœur de discussions et de conflits, aussi bien dans l’espace public (tel événement du passé peut-il être qualifié de génocide ?), que dans l’espace savant de l’écriture de l’histoire. Utilisé à l’origine pour désigner le crime perpétré par les nazis à l’égard des juifs et des tsiganes, il est devenu central dans la dénomination d’événements historiques auparavant appelés « massacres », et dans l’acquisition d’une stature internationale pour ces événements. Un certain nombre de termes dérivés sont même apparus, comme ethnocide, ou génocide culturel, manifestant de nombreuses projections émotionnelles et morales collectives. Face à la multiplication des discours convoquant cette catégorie, on peut distinguer la question de la qualification génocidaire au niveau scientifique et juridique, de celle de ses usages dans l’espace social. 

Annonce

Programme 

9h30-10h00 :

Quels génocides et quels usages ? Réflexions préliminaires

  • Par Jacques Semelin (CNRS-IEP)

10h15-10h45 :

Notions de droit international : définition des éléments constitutifs du chef d'accusation de génocide

  • Par Yann Jurovics (Université de Picardie)

11h00-11h15 : pause

11h15 -11h45 :

De la question du génocide des populations autochtones d'Amérique du nord et de son utilisation aux États-Unis et au Canada 1992-2012.

  • Par Nelcya Delanoë (professeur honoraire des universités)

12h00-12h30 :

La catégorie génocide dans la mémorialisation de la traite négrière : élément d'une mise en controverse des discours sur le passé.

  • Par Sébastien Ledoux (Université de Paris I)

13h00-14h30 : pause déjeuner.

14h30 -15h00 :

Génocides en Afrique : les embarras de définition. L'exemple du Burundi et du Rwanda de 1964 à 1994.

  • Par Jean-Pierre Chrétien (CNRS)

15h45 – 16h15 :

Génocide en Vendée ? Ou le problème posé par la question : de la nécessité de tenir compte de tous les usages de l'histoire.

  • Par Jean-Clément Martin (Université de Paris I)

16h30-17h00 :

Homocauste : de l’usage du génocide dans la construction identitaire et mémorielle des homosexuels français.

  • Par Mickaël Bertrand (Enseignant à Dijon)

Lieux

  • Centre Malher - université de Paris I Panthéon-Sorbonne - 9 rue Malher
    Paris, France (75004)

Dates

  • samedi 07 décembre 2013

Mots-clés

  • génocide, mémoire, usages de l'histoire

Contacts

  • Blaise Dufal
    courriel : dufal [at] ehess [dot] fr

Source de l'information

  • Blaise Dufal
    courriel : dufal [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les usages socio-politiques de la catégorie de génocide », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 05 décembre 2013, https://calenda.org/269146

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal