AccueilImage, imaginaire, représentation

Image, imaginaire, représentation

Images, imaginations and representation

*  *  *

Publié le vendredi 03 janvier 2014 par Julie Abbou

Résumé

Monde des images, imagination, imaginaire ont constitué des objets d’investigation depuis l’Antiquité. À partir du XXe siècle notamment, les différents courants et méthodes de recherche proposent des approches qui étudient les multiples dimensions (ontologique, psychologique, politique, métaphysique, mythologique et religieuse, sociologique, esthétique, linguistique) de cette problématique. L’imaginaire ne définit pas le caractère fictif des représentations que l’on se fait des objets, mais il doit être conçu en tant que « réalité indépendante » (L. Boia) qui a sa propre vie, ses structures internes à partir desquelles on peut comprendre le réel même. Comment pourrait-on définir le côté à la fois réel et imaginaire de l’image ? Quelle relation y a-t-il entre simulacre, image, réel, irréel, surréel ? Quels rapports pourrait-on établir entre les formes de représentations produites par l’imagination et les catégories de l’espace et du temps ? Ou encore entre les représentations, les perceptions et la pensée ? L’image est-elle un instrument de pouvoir ?

Annonce

Organisateurs

  • Université « Vasile Alecsandri » de Bacău – Faculté des Lettres
  • Les centres de recherche Interstud et Cetal
  • en collaboration avec :
  • L’université « Jean Monnet » de Saint-Etienne, France
  • L’université de Poitiers, France
  • L’université de Bretagne Occidentale (Ubo)
  • L’université Atatürk, Erzurum, Turquie
  • L’université technique nationale de Sevastopol, Ukraine
  • La faculté d’études supérieures en Philologie, Wrocław, Pologne
  • Helmo/Esas, l’école supérieure d’action sociale, Belgique
  • L’Agence Universitaire de la Francophonie (Auf)
  • ABDEF

Descriptif

La conférence Image, imaginaire, représentation, organisée par la Faculté des Lettres de l’Université « Vasile Alecsandri » de Bacău, réunit les manifestations scientifiques organisées chaque année par les groupes de recherches du Centre de recherche Interstud (Espaces de la fiction, la dixième édition, Logos, la quatrième édition, Cultural Spaces, la quatrième édition, Gasie, la deuxième édition) et du Centre de recherche Cetal.

Ce projet unitaire veut offrir, on l’espère bien, à la communauté scientifique et académique nationale et internationale une occasion pour des rencontres et des débats interdisciplinaires des plus enrichissants.

Argument

Monde des images, imagination, imaginaire ont constitué des objets d’investigation depuis l’Antiquité. A partir du XX-ième siècle notamment, les différents courants et méthodes de recherche proposent des approches qui étudient les multiples dimensions (ontologique, psychologique, politique, métaphysique, mythologique et religieuse, sociologique, esthétique, linguistique) de cette problématique : la phénoménologie et la phénoménologie du sacré (E. Husserl, H. Bergson, J.-P. Sartre, M. Merleau-Ponty, M. Eliade, etc.), l’herméneutique et l’herméneutique religieuse (M. Heidegger, H.-G. Gadamer, P. Ricœur, J. Baudrillard, G. Dumézil, Cl. Lévy-Strauss, G. Durand, H. Corbin, etc.), la psychologie et la psychanalyse (J. Piaget, S. Freud, J. Lacan, C.-G. Jung, etc.), l’anthropologie et la sociologie (R. Caillois, E. Morin, etc.), la littérature et l’histoire de l’art (G. Bachelard, Ch. Mauron, R. Barthes, J. Starobinski, E. Faure, H. Focillon, etc.). D’autre part, c’est la nature même des images qui motive, selon J.-J. Wunenburger, ces types d’approches : des images intérieures au sujet (rêves, rêveries, fantasmes) ou des images extériorisées sous la forme d’œuvres d’art, de mythes, d’utopies.

Si dans le cas des photographies, des tableaux ou des dessins on assiste, sur le plan ontologique, à une mise entre parenthèses de l’être substantiel du référent représenté (il ne s’agirait pas d’une imitation de la chose, mais d’un certain effet d’absence que l’image produit) et l’on s’interroge surtout sur les rapports existant entre le référent représenté et le référent représentant, les images mentales, produits de la subjectivité du sujet, ont un rapport plus étroit avec l’imagination, elles perdent leur fonction reproductrice (J.-P. Sartre parle d’une « pauvreté » de l’image mentale par rapport à la perception) et donnent des formes particulières aux objets perçus. En effet, l’imagination est « la faculté de déformer les images fournies par la perception, elle est surtout la faculté de nous libérer des images premières, de changer les images » (G. Bachelard).

L’imaginaire ne définit pas le caractère fictif des représentations que l’on se fait des objets, mais il doit être conçu en tant que « réalité indépendante » (L. Boia) qui a sa propre vie, ses structures internes à partir desquelles on peut comprendre le réel même. Comment pourrait-on définir le côté à la fois réel et imaginaire de l’image ? Quelle relation y a-t-il entre simulacre, image, réel, irréel, surréel ? Quels rapports pourrait-on établir entre les formes de représentations produites par l’imagination (la représentation reproductrice et la représentation imaginaire) et les catégories de l’espace et du temps ? Ou encore entre les représentations, les perceptions et la pensée ? L’image est-elle un instrument de pouvoir ? Qu’est-ce qu’une image nous cache et qu’est-ce qu’elle nous révèle ? Ce sont des questions qui portent sur la nature et le fonctionnement de l’image, questions auxquelles on ne cesse de proposer des réponses.

Une section à part sera consacrée à l’imaginaire du corps. Les dernières années, le corps humain n’est plus traité en tant que sujet marginal, mais est devenu le centre d’intérêt dans des débats autour des concepts tels que : race, genre et sexualité. Notre appel encourage l’exploration des représentations du corps dans les sciences cognitives, la philosophie, la littérature, la linguistique, la sémiotique, l’anthropologie culturelle, les études de genre, etc. Le corps et la corporalité ont constitué des thèmes de prédilection à partir de l’Antiquité, thème repris et enrichis par les humanistes de la Renaissance. Les représentations du corps ont varié en fonction des genres ou des esthétiques des différents courants artistiques et littéraires. Le corps est source des débats intéressants dans les études de genre et dans l’écriture féminine (Luce Irigaray, Hélène Cixous, Julia Kristeva, Judith Butler, Toril Moi, etc.), promoteur de la relation entre la sexualité et le langage ou entre la sexualité et la société. En tant que représentant des pratiques socio-culturelles, le corps humain occupe, de nos jours, une place importante dans les sciences humaines et socio-humaines, sa modification (par le truchement des vêtements, des tatouages, du maquillage), sa dégénérescence (à cause des maladies, du vieillissement ou de la déchéance) conduisant à de nouvelles interprétations de la corporalité.

Nous vous invitons à nous faire parvenir des propositions de communication, en français, en anglais ou en roumain, ayant trait au thème général du colloque. Voici une liste non-exhaustive de pistes de réflexions possibles :

  • territoires de l’imaginaire culturel/politique/linguistique ;
  • théories de la référence et représentations ; représentations de soi/de l’autre dans le discours ;
  • l’imaginaire et le symbolique ; mythes, symboles, stéréotypes ; les images du rêve ;
  • l’imaginaire du corps : construction et déconstruction des corps : mutilation, négation, fragmentation ; parement et mise à nu des corps : nudité, voile/vêtement, mode ; représentations du corps dans les mass média et dans les arts ; le corps et la communication non verbale, paraverbale ; le corps et la proxémique ;
  • images littéraire/photographique/cinématographique ; la photolittérature ;
  • la médiologie de l’image ;
  • psychologie et politique des images : images et médias ; représentations sociales ; image(s) de soi dans le jeu social ; pouvoirs de l’image, images du pouvoir.

Contacts

LANGUE ET LITTERATURE ROUMAINES : Petronela Savin: gabureanupetronela@yahoo.com

LANGUE ET LITTERATURE ANGLAISES : Cătălina Bălinişteanu: bcdum79@yahoo.de

LANGUE ET LITTERATURE FRANCAISES : Raluca Bălăiţă: ralucabalaita@yahoo.com

COMMUNICATION ET RELATIONS PUBLIQUES : Cristina Cîrtiţă-Buzoianu: cristina_buzoianu@yahoo.com

Trésorier : Brînduşa Amălăncei: brandusa_amalancei@yahoo.com

Conseil Scientifique

  • Michel Beniamino – Université de Limoges, France
  • Ahmet Bese – Université Atatürk –Erzurum, Turquie
  • Iulian Boldea – Université « Petru Maior » de Târgu Mureş, Roumanie
  • Mariya Bolshakova – Université Technique de Sevastopol, Ukraine
  • Dumitru Borţun – S.N.S.P.A., Bucarest, Roumanie
  • Dorota Brazozowska – Université Opole, Pologne
  • Maria Carpov – Université « Al. I. Cuza », Iaşi, Roumanie
  • Doina Cmeciu – Université « Vasile Alecsandri » de Bacău, Roumanie
  • Elena Croitoru – Université « Dunărea de Jos » Galaţi, Roumanie
  • Mircea Diaconu – Université « Ştefan cel Mare » de Suceava, Roumanie
  • Liviu Dospinescu– Université de Laval, Canada
  • Stelian Dumistrăcel – Université « Alexandru Ioan Cuza » de Iaşi, Roumanie
  • Anca Gâţă – Université « Dunărea de Jos » Galaţi, Roumanie
  • Mihaela Gheorghe – Université „Transilvania” de Braşov, Roumanie
  • Luminiţa Hoarţă-Cărăuşu – Université « Al. I. Cuza » de Iaşi, Roumanie
  • Jean-Christophe Pitavy – Université « Jean Monnet », Saint-Etienne, France
  • Costin Popescu – Université de Bucarest, Roumanie
  • Floriana Popescu – Université « Dunărea de Jos » Galaţi, Roumanie
  • Adriana-Gertruda Romedea – Université « Vasile Alecsandri » de Bacău, Roumanie
  • Vasile Spiridon – Université « Vasile Alecsandri » de Bacău, Roumanie
  • Brânduşa-Elena Steiciuc – Université « Ştefan cel Mare » Suceava, Roumanie
  • Mükremin Yaman – Université Atatürk, Erzurum, Turquie
  • Zdzisław Wąsik – Université « Adam Mickiewicz » & Faculté d’etudes Supérieures en Philologie, Wroclaw, Pologne

Comité d'organisation (coordinateurs)

  • Elena Bonta
  • Simina Mastacan
  • Elena Ciobanu
  • Nicoleta Popa
  • Cristina Cîrtiţă-Buzoianu
  • Brînduşa Amălăncei
  • Luminiţa Drugă
  • Nadia Morăraşu

Modalités de soumission

Fiche d’inscription

  •  Nom et prénom :
  • Titre scientifique :
  • Affiliation :
  • Domaines d’intérêt :
  • Publications représentatives (3 max.) :
  • Email:
  • Téléphone :
  • Adresse officielle :
  • Titre de la communication :
  • Langue de présentation :
  • Langue de publication :
  • Aire thématique :
  • 5 mots-clés :
  • Résumé (250 mots) :
  • Equipement technique requis :

Calendrier

27 janvier 2014 : Rentrée de la fiche d’inscription (modèle ci-dessous) comprenant le titre et le résumé de la communication proposée (250 mots) et 5 mots-clés en anglais ou en français.

3 février 2014 : Confirmation de la participation.

24 février 2014 : Seconde circulaire et diffusion du programme provisoire.

1 avril 2014 : Le règlement des frais de participation de 50 euros (ou l’équivalent en lei) ; les modalités de paiement seront communiquées ultérieurement.

8-9 mai 2014 : Conférence

Organisation de la conférence

Langues de la conférence: anglais, français, roumain.

Les communications seront présentées par sections. Durée d’exposé prévue: 20 minutes exposé et débat.

Taxe de participation: 50 euro – inclut les documents de la conférence, les pauses café, le cocktail.

Les frais de voyage et de logement à Bacau sont à la charge des participants (le logement au foyer universitaire est possible dans la limite des places disponibles). Des détails complémentaires seront fournis dans la seconde circulaire.

Les articles retenus par le conseil scientifique seront publiés dans les revues de la Faculté des Lettres de l’Université « Vasile Alecsandri » de Bacau.

Lieux

  • Faculté des Lettres, corps C - 8, rue Spiru Haret
    Bacău, Roumanie

Dates

  • lundi 27 janvier 2014

Mots-clés

  • image, imaginaire, représentation, corps

Contacts

  • Raluca Balaita
    courriel : ralucabalaita [at] yahoo [dot] com

Source de l'information

  • Raluca Balaita
    courriel : ralucabalaita [at] yahoo [dot] com

Pour citer cette annonce

« Image, imaginaire, représentation », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 03 janvier 2014, https://calenda.org/272748

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal