AccueilL’archéologie à la rencontre des publics

L’archéologie à la rencontre des publics

Archaeology and the encounter with the public

Transmission et médiation des résultats de la recherche

Transmission and the mediation of research results

*  *  *

Publié le mardi 29 juillet 2014 par Céline Guilleux

Résumé

Objet de fictions et de curiosité, l’archéologie suscite un imaginaire fort de la part des publics et une attente d’informations sur ses procédés et le contexte des découvertes. Les institutions en charge des sites et des collections archéologiques se mobilisent pour donner à voir et à comprendre les vestiges du passé, tout en préservant un patrimoine fragile et irremplaçable. Comment offrir aux visiteurs les clés de lecture d’un site ou d’une collection ? Comment concilier conservation et valorisation ? Quels outils de médiation utiliser pour expliquer le raisonnement scientifique du chercheur ? Comment transmettre la connaissance, le cas échéant au moyen d’un fac-similé, sans tuer l’émotion ? Ce sont quelques-unes des questions que le colloque abordera tout en prenant en compte les différentes échelles d’observation. Les intervenants, issus de différents horizons, tous partie prenante de la médiation, feront part de leurs expériences, de leurs réflexions et de leurs aspirations. Colloque organisé par la direction générale des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication, en partenariat avec l’Institut national du patrimoine, l’Institut national de recherches archéologiques préventives et le Centre des monuments nationaux.

Annonce

Programme

Mercredi 26 novembre

9h00 : Accueil

9h30 : Ouverture sous la présidence d'Eric Gross, directeur de l’Institut national du patrimoine. Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux. Pierre Dubreuil, directeur de l’Institut national de recherches archéologiques préventives.

10h00: Présentation. Marc Drouet, sous-directeur de l’archéologie, ministère de la Culture et de la Communication.

10h30 : Introduction. Daniel Fabre, directeur du Laboratoire d’anthropologie et d’histoire de l’institution de la culture.

11h30 : Pompéi ou l’archéologie parfaite : historiographie de la conservation, Jean-Pierre Adam, Architecte et archéologue.

12h30 : Déjeuner

14h00

I. Les publics face à leur passé

Présidente de séance : Élise Boucharlat, inspectrice générale des patrimoines honoraire.

14h10 : Les représentations de l’archéologie : formes et évolutions à la télévision, Céline Schall, docteure en science de l’information et de la communication, Ph.D en muséologie, médiation et patrimoine. Chercheure associée à l’Institut d’études romanes, médias et arts, Université du Luxembourg.

14h30 : Les publics de l’archéologie : synthèse bibliographique et résultats de l’enquête « A l’écoute des visiteurs », Anne Jonchery, responsable des études et Joséphine Dezellus, chargée d’étude, au département de la politique des publics, ministère de la Culture et de la Communication.

14h50 : Expliquer l’archéologie de l’infiniment petit : la palynologie, du pollen au paysage, Delphine Barbier-Pain, chargée d’opération et de recherche, INRAP.

15h10 : Questions / Discussion

15h40 : Pause

16h00

II. S’approprier le patrimoine archéologique : échelles, territoires et identités

Table ronde : « Le patrimoine, c’est nous ! »

Animée et introduite par Sylvie Sagnes, chargée de recherche, CNRS.

Avec :

  • Véronique Beirnaert-Mary, directrice du Forum antique de Bavay.
  • Vincent Merkenbreack, archéologue Conseil général du Pas-de-Calais, vice-président de l’association Légion VIII Augusta.
  • Matthieu Fuchs, directeur général du Pôle Archéologique Interdépartemental Rhénan.
  • Thérésia Duvernay, directrice du développement culturel et de la communication, INRAP.
  • Xavier Villebrun, président du réseau Ville et Pays d’Art et d’Histoire.

17h30 : Questions / Discussion

18h00 : Fin des débats.

Jeudi 27 novembre 2014

9h00

III. Protéger, exposer et comprendre : des enjeux à concilier

Président de séance : Daniel Jacobi, professeur et chercheur à l’Université d’Avignon.

9h10 : Partager le passé avec le plus grand nombre : un processus de médiation complexe, Jacques Buisson-Catil, administrateur pour le CMN des sites mégalithiques bretons.

9h30 : La mise en valeur de l’archéologie au musée : l’exemple du musée d’Histoire de Marseille, Adeline Rispal, architecte et scénographe. Laurent Védrine, conservateur en chef du musée.

10h00 : Questions / Discussion

10h20

IV. Les nouveaux outils de médiation

Président de séance : Daniel Jacobi, professeur et chercheur à l’Université d’Avignon.

10h30 : Présentation du centre d’innovation numérique Érasme et de l’expérience Muséomix, Yves-Armel Martin, directeur du centre d’innovation numérique Érasme.

10h50 : Pause

11h05 : L’art contemporain associé à la médiation de l’archéologie, Martin Marquet, producteur multimédia et directeur artistique du projet « Aventure de l’art pariétal ».

11h25 : La numérisation de la grotte de Font-de-Gaume, Laurent Bergeot, chef du département des ressources scientifiques du CMN.

11h45 : Création du programme « Galeries numériques du Morvan », Anne Pasquet, animatrice du patrimoine Autun. Laïla Ayache, conservateur du musée de Bibracte.

12h05 : Questions / Discussion

12h30 : Déjeuner 

14h00

V. La prééminence de l’émotion : le vrai du faux

Présidente de séance : Nathalie Fourment, conservateur régional de l’archéologie d’Aquitaine.

14h10 : La réalisation du fac-similé de la grotte Vallon-Pont-d’Arc, dite grotte Chauvet, Richard Buffat, directeur du syndicat mixte espace de restitution de la grotte Chauvet.

14h30 : L’archéologie ou l’invention de l’authenticité : un nouvel « âge du Faux » ?, Marc-Antoine Kaeser, archéologue et historien, directeur du Laténium, Neuchâtel, Suisse.

14h50 : Questions / Discussion

15h10 : Pause

15h25

Table ronde « Jusqu’où le faux peut-il se substituer au vrai ? »

Animée par Alexandre Gady, historien de l’art, et introduite par Herveline Delhumeau, historienne de l’art.

Avec :

  • Gilles Tosello, préhistorien.
  • Nathalie Fourment, conservateur régional d’archéologie d’Aquitaine.
  • Roberto Ontañòn Peredo, directeur des grottes ornées de Cantabrie.
  • Jean-Michel Geneste, directeur de l’équipe scientifique de la grotte Chauvet Pont d’Arc.
  • Laurence de Finance, conservateur général du patrimoine.

16h45 : Questions / Discussion

17h15 : Conclusion par Daniel Fabre, directeur du LAHIC

17h30 : Fin du colloque.

Inscription gratuite et obligatoire auprès de : marie-christine.vigutto@inp.fr 

Lieux

  • Institut national du patrimoine, auditorium de la Galerie Colbert - 2, rue Vivienne
    Paris, France (75002)

Dates

  • mercredi 26 novembre 2014
  • jeudi 27 novembre 2014

Fichiers attachés

Mots-clés

  • archéologie, médiation, public, musée, patrimoine

Source de l'information

  • florence barreto
    courriel : florence [dot] barreto [at] culture [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’archéologie à la rencontre des publics », Colloque, Calenda, Publié le mardi 29 juillet 2014, https://calenda.org/294448

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal