HomeDes soulèvements au califat improvisé

Des soulèvements au califat improvisé

Les États arabes en question

*  *  *

Published on Monday, May 11, 2015 by Céline Guilleux

Summary

À travers une approche interdisciplinaire – mobilisant l’histoire, la géographie, le droit, la science politique et la sociologie –, il s’agira aussi bien de questionner la notion d’État que d’analyser les différents cas de figure, aussi bien au Maghreb qu’au Machrek. Si l’État n’a pas le monopole de l’organisation de la vie en société, sa disparition laisse souvent place à un chaos qui menace les régions voisines. De ce point de vue, la question dépasse le cadre initial que constitue le monde arabe.

Announcement

Argumentaire

Les soulèvements de la société civile, la multiplication des groupes armés et les récentes évolutions de l’islam politique poussent à une véritable réflexion sur le devenir de l’Etat dans le monde arabe. Du Maghreb au golfe Persique, partout, la question de l’Etat se pose. Elle se pose du point de vue des institutions dans certaines régions (Maroc, Algérie, Tunisie, Liban) ; mais au problème des institutions s’ajoute celui du territoire –sa maîtrise, ainsi que celle de ses frontières– dans d’autres régions (Libye, Syrie, Irak, Yémen).

A travers une approche interdisciplinaire –mobilisant l’histoire, la géographie, le droit, la science politique et la sociologie–, il s’agira aussi bien de questionner la notion d’Etat que d’analyser les différents cas de figure, aussi bien au Maghreb qu’au Machrek. Si l’Etat n’a pas le monopole de l’organisation de la vie en société, sa disparition laisse souvent place à un chaos qui menace les régions voisines. De ce point de vue, la question dépasse le cadre initial que constitue le monde arabe.

Programme

Journée sous la présidence du Professeur Jacques Frémeaux

Matin

9h30 : Introduction du Professeur Gilles Kepel (Sciences Po Paris)

10h-12h : Première table ronde. Trois perceptions de l’Etat en Afrique du Nord

  • Flavien Bourrat (IRSEM, responsable de programmes) : «  Relancer le processus de modernisation de l’Etat tunisien : un modèle pour le Maghreb ? »
  • Lahouari Addi (Sciences Po Lyon, professeur) : « Méthodologie d’approche du politique : le cas algérien »
  • Berny Sèbe (Université de Birmingham, lecturer) : « La question de l’Etat dans les zones sahariennes »

12h30-14h : Déjeuner

Après-midi

14h-16h : Deuxième table ronde. L’Etat au Moyen-Orient : Approche historique et regard périphérique

  • James Barr (King’s College, Londres, chercheur) : « L'accord Sykes-Picot : son origine, ses conséquences, sa pertinence »
  • Pierre France (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CESSP, doctorant) : « L’Etat libanais a-t-il disparu pendant la guerre civile ? »
  • Adlene Mohammedi (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Prodig, doctorant) : « La problématique de l’Etat dans l’approche russe des actuels bouleversements dans le monde arabe »

16h-18h30 : Troisième table ronde. Les Etats au Moyen-Orient à l’aune des nouvelles conflictualités

  • Pierre-Jean Luizard (CNRS, directeur de recherches) : « De l’effondrement de l’Etat irakien à l’émergence de l’Etat islamique »
  • Frédéric Pichon (Université François Rabelais, Tours, chercheur) : « Après quatre ans de conflit, qu'est devenu l'Etat syrien ? Multipartisme, dissémination de la force militaire et fédéralisme »
  • Emma Soubrier (Université d’Auvergne, IRSEM, doctorante) : « Qatar et Emirats arabes unis : profils analogues et logiques contrastées de deux "petits Etats-Princes" »
  • Jean-Baptiste Beauchard (Université d’Auvergne, IRSEM, docteur) : « Le système consociatif libanais à l’épreuve des conflictualités régionales et nationales »

18h30 : Discours de clôture du Professeur Jacques Frémeaux

Organisation

La journée a été organisée par le Professeur Jacques Frémeaux (Université Paris-Sorbonne, Institut universitaire de France) et par Adlene Mohammedi (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Prodig, doctorant). Nous remercions la Maison de la Recherche pour son accueil, l’Institut universitaire de France pour sa contribution financière et tous les intervenants qui ont bien voulu participer à l’événement.

Bibliographie sélective

  • Lahouari Addi, Deux anthropologues au Maghreb : Ernest Gellner et Clifford Geertz, Paris, Archives contemporaines, 2013.
  • James Barr, A Line in the Sand: Britain, France and the struggle that shaped the Middle East, Londres, Simon & Schuster, 2012.
  • Jacques Frémeaux, La Question d’Orient, Paris, Fayard, 2014.
  • Gilles Kepel, Passion arabe : Journal, 2011-2013, Paris, Gallimard, 2013.
  • Pierre-Jean Luizard, Le piège Daech, Paris, La Découverte, 2015.
  • Frédéric Pichon, Syrie : Pourquoi l’Occident s’est trompé, Paris, Editions du Rocher, 2014.
  • Berny Sèbe, Heroic Imperialists in Africa: The Promotion of British and French Colonial Heroes (1870-1939), Manchester, Manchester University Press, 2013.

Inscriptions

Entrée libre

Places

  • Salle D035 - Maison de la Recherche, 28 rue Serpente
    Paris, France (75006)

Date(s)

  • Thursday, May 21, 2015

Keywords

  • État, Maghreb, Machrek, soulèvement, califat

Contact(s)

  • Adlene Mohammedi
    courriel : admao [at] hotmail [dot] fr

Information source

  • Adlene Mohammedi
    courriel : admao [at] hotmail [dot] fr

To cite this announcement

« Des soulèvements au califat improvisé », Study days, Calenda, Published on Monday, May 11, 2015, https://calenda.org/327776

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal