AccueilL'accès à l'eau en Afrique

L'accès à l'eau en Afrique

Access to water in Africa - towards new paradigms? Vulnerability, exclusion, resiliences and new solidarities

Vers de nouveaux paradigmes ? Vulnérabilité, exclusion, résiliences et nouvelles solidarités

*  *  *

Publié le mardi 28 juin 2016 par Céline Guilleux

Résumé

Il s’agirait ici d’interroger les directives liées aux différentes politiques nationales et au cadre international au sein duquel elles sont conçues d’une part, et les processus d’appropriation et de gestion de l’eau par les acteurs locaux d’autre part. Alors que ces questions sont le plus souvent étudiées de façon sectorielle, nous souhaitons ici privilégier des approches transversales à travers quatre thèmes, qui recoupent à la fois des questions théoriques et qui répondent à des problématiques spécifiques posées par la gestion de l’eau sur le continent.

Annonce

Argumentaire

Près de 40 ans après la conférence sur l’eau des Nations Unies de Mar del Plata en 1977, et plus de 20 ans après la conférence internationale sur l’eau et l’environnement de Dublin de 1992, ce qui avait été présenté comme « le modèle mondial de gestion de l’eau » a montré ses limites. Ses trois piliers (la gestion intégrée des ressources en eau – GIRE, les partenariats public-privé et la marchandisation de la ressource en eau) ont tous montré leurs insuffisances lorsqu’ils ont été appliqués dans des territoires où les configurations hydro-sociales étaient très différentes de celles des pays du nord où ils avaient été pensés.

A l’heure du bilan pour le moins contrasté des Objectifs du Millénaire MDG sur l’eau en Afrique, il n’existe plus aujourd’hui de modèle global « de remplacement » pour répondre aux défis liés à l’accès à l’eau sur le continent. Des recherches récentes montrent au contraire l’émergence de nouvelles conditions diversifiées d’accès à la ressource, qui reposent parfois sur des formes de solidarités anciennes ou émergentes, et qui intègrent les configurations hydro-sociales locales.

L’objectif de cette conférence est d’explorer, à partir de situations concrètes fondées sur des données empiriques récentes, ces formes nouvelles d’organisation, et de voir dans quelle mesure elles pourraient apporter des solutions alternatives aux nombreux problèmes actuels liés à l’accès inégal à l’eau.

Il s’agirait ici d’interroger les directives liées aux différentes politiques nationales et au cadre international au sein duquel elles sont conçues d’une part, et les processus d’appropriation et de gestion de l’eau par les acteurs locaux d’autre part. Alors que ces questions sont le plus souvent étudiées de façon sectorielle, nous souhaitons ici privilégier des approches transversales à travers quatre thèmes, qui recoupent à la fois des questions théoriques et qui répondent à des problématiques spécifiques posées par la gestion de l’eau sur le continent.

Programme

Lundi 4 juillet 2016

  • 9h30 : Accueil des participants
  • 10h30 : Mot de bienvenue, Présidence de l’Université Paris Ouest ou COMUE
  • 10h45 : Présentation de la conférence par David Blanchon

11h Présentations introductives

  • Barbara Casciarri,
  • Olivia Aubriot,
  • David Blanchon
  • Olivier Graefe

12h30 : Déjeuner

14 h : Atelier 1 : Compétitions, conflits et coopérations autour de l’accès et des usages de l’eau.

  • Impayés, reconnexions, redistributions. Stratégies polémiques d’accès à l’eau dans les quartiers centraux de Khartoum , Luisa ARANGO (Université Paris 8-LAVUE)
  • Land disputes and water business ? The privatization and commodification of land and water and its hidden solidarities, insights from Greater Accra Metropolitan Area (GAMA), Ghana, Lara BARTELS et Antje BRUNS (Universität Trier-Governance and Sustainability Lab)
  • Accès et usages de la ressource en eau : acteurs privés et pouvoirs publics à la croisée du développement de la vallée du fleuve Sénégal, Amandine ADAMCZEWSKIThomas HERTZOG (CIRAD-UMR G-Eau), Jeremy BOURGOIN (CIRAD-UMR Tetis), Labaly TOURÉ (Université Gaston Berger) 

15h30 : Pause café

16h : Atelier 2 : Faire face aux incertitudes et aux risques / Coping with Risk and uncertainties

  • Gestion de l’eau et pastoralisme mobile au Sahel sénégalais en contexte d’incertitudes. Vulnérabilité et/ou résilience ? Chloé GARDIN (EHESS-IMAF)
  • La notion de débit environnemental : vers l’émergence d’un nouveau mode de gestion intégrée ? Une comparaison Afrique du Sud / France Magalie BOURBLANC (CIRAD-UMR G-EAU / GovInn, University of Pretoria), Sara FERNANDEZ (IRSTEA-UMR GESTE), Alexandre GAUDIN (INRA-UMR AGIR)
  • Dualités des modes d’accès à l’eau potable en Tunisie Centrale Marine FAVRE, Marielle MONTGINOUL (IRSTEA-UMR G-Eau)

Mardi 5 juillet 2016

9h30 : Atelier 3, Echelles et modalités de la gestion de l’eau

  • La « GIRE urbaine » : nouveau concept, nouveaux enjeux ? Penser l’articulation entre gestion des ressources et accès aux services d’eau dans la ville de Ouagadougou (Burkina Faso) Catherine BARON et Héloïse VALETTE (Sciences Po Toulouse-LEREPS)
  • Les « contrats de nappe » marocains, figures d’un État aménageur libéral Kévin DEL VECCHIO (Sciences Po Lyon-UMR Triangle et UMR G-Eau)

11h00: suite de l’atelier Echelles et modalités de la gestion de l’eau

  • La Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) au Kenya : Interactions multiacteurs, « bricolage » et disparités spatiales Gaële ROUILLÉ (Université Paris Ouest-Mosaïques-LAVUE)
  • Approvisionnement en eau d’une région métropolitaine et ségrégation interne, pour une political ecology de l’urbanisation. Le cas de Johannesburg et de Los Angeles Yannick ROUSSELOT (Université de Genève)
  • Relations of conflict and solidarity in the community water management in Wadi Fukin (West Bank) Anita DE DONATO (Università Milano Bicocca – Université Paris 8)

12h : Déjeuner et Présentation des activités des réseaux

13h30 : Atelier 4 Justices et injustices

  • Towards an inclusive accounting of water reallocation in large scale irrigation schemes in the Nile Basin, Margre et ZWARTEVEEN, Hermen SMITH et Emanuele FANTINI (UNESCO-IHE)
  • Inégalités d’accès à l’eau dans la région de Regueb (Tunisie) : des appropriations hydrauliques aux appropriations foncières, Mathilde FAUTRAS (Université Paris Ouest-Mosaïques-LAVUE)
  • Barriers to Women Initiating Change: the case of key water services structures in Sekhukhune District Municipality, Winile Z.W. MASANGANE (University of Johannesburg)

15h00 : Pause café

15h30 : Suite de l’atelier Justices et injustices

  • « Nous sommes assoiffés ! » : quelques réflexions à partir des mouvements récents de protestation pour l’accès à l’eau dans les villes soudanaises, Barbara CASCIARRI et Clément DESHAYES (Université Paris 8-LAVUE)
  • Of Water and Stones: Citizens’Attempts to Access Water in South Africa’s Liberal Democracy, Mary GALVIN (University of Johannesburg)
  • Equity and Justice: Narratives and lived experiences of water access in underserved areas of Accra Ghana and Cape Town South Africa, Leila HARRIS (University of British Columbia-IRES)

19 h : Visite sur le thème : L’approvisionnement en eau dans le quartier latin, d’hier à aujourd’hui

Mercredi 6 juillet 2016

9h30 : Atelier 1b Compétitions, conflits et coopérations autour de l’accès et des usages de l’eau.

  • Stratégies des acteurs locaux pour l’accès à l’eau potable à Nikki, Bénin, Morgane ANZIANI-VENTE (Université de Fribourg – Université de Bayreuth)
  • Accès et pénurie d’eau potable : dynamique des taux et des contraintes à Bangui, Centrafrique, Cyriaque-Rufin NGUIMALET (Université  de  Bangui)
  • Construire la médiation entre univers de discours pour la gouvernance des eaux souterraines: essai d’une démarche sociologique, Rhoda FOFACK (Université Paris Ouest-Mosaïques-Ladyss), Jean-Paul BILLAUD (CNRS-Ladyss), Marcel KUPER (CIRAD-UMR G-Eau)
  • Le sang, le lait et l’eau. Reconfiguration des frontières communautaires, de l’identité sociale et des formes d’appartenance chez les pasteurs nomades du sud éthiopien, Francesco STARO (Université Paris 8-LAVUE)

11h30 : Pause café

12h : Groupes de travail : synthèse des ateliers.

13h : Déjeuner

  • 14h : Table ronde (bilan des ateliers)
  • 15h30 : Conclusion générale

Lieux

  • Bâtiment Max Weber - 200 avenue de la République
    Nanterre, France (92001)

Dates

  • lundi 04 juillet 2016
  • mardi 05 juillet 2016
  • mercredi 06 juillet 2016

Fichiers attachés

Mots-clés

  • eau, accès, conflit, coopération, cycle hydre-social, territoire

Contacts

  • Francesco Staro
    courriel : africawater [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Francesco Staro
    courriel : africawater [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L'accès à l'eau en Afrique », Colloque, Calenda, Publié le mardi 28 juin 2016, https://calenda.org/371578

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal