AccueilGouverner les risques dans les Caraïbes

Gouverner les risques dans les Caraïbes

Risk management in the Caribbean

*  *  *

Publié le jeudi 08 septembre 2016 par Céline Guilleux

Résumé

L'objectif de cette journée d'étude internationale est de comprendre comment se structurent les politiques de gestion des risques dans les Caraïbes en comparant les perceptions des risques à différentes échelles d'action. En fonction de quelles configurations historiques, géographiques et politiques peut-on expliquer les différentes politiques publiques mises en œuvre dans les Caraïbes ? Comment s'organisent les échanges de savoirs, de pratiques et de professionnels à l'échelle régionale ?

Annonce

Argumentaire

Les Caraïbes sont perçues comme une région qui est régulièrement et particulièrement exposée aux aléas dites naturels de par leur emplacement géographique. Qu'il s'agisse de tremblements de terre, de tsunamis ou d’ouragans. Les territoires les plus vulnérables (S. Becerra et A. Peltier, 2009) semblent même voir la liste d'aléas auxquels ils sont exposés s'allonger continuellement, si on inclut les phénomènes récents en termes de santé comme le choléra et le Zika qui apparaissent comme aléas régionaux et qui déclenchent des politiques hautement différenciées. La définition de ces phénomènes comme risques permet de les saisir comme objet de politiques publiques nationales et internationales. Les Caraïbes constituent un laboratoire de gestion des risques naturels privilégié, vu le grand nombre d'arrangements institutionnels existant dans une zone géographique limitée (UNISDR,2030). Du système étatique cubain au gouvernement humanitaire international en Haiti, on y trouve des politiques de risque très diverses.

L'objectif de ce colloque international sera donc de comprendre comment se structurent ces politiques des risques dans les Caraïbes en comparant les perceptions de risques à différentes échelles d'action (0. Borraz, 2008). En fonction de quelles configurations historiques, géographiques et politiques peut-on expliquer les différentes politiques publiques mises en œuvre dans les Caraïbes ? Comment s'organisent les échanges de savoirs, de pratiques et de professionnels à l'échelle régionale ?

Les communications attendues doivent s'inscrire dans un des axes suivants :

Un premier axe de réflexion portera sur les configurations et transformations de la gouvernance des risques.

Qui gouverne les risques ? Y-a-t-il un consortium d'acteurs qui puisse faire gouvernement lors de certaines épreuves liées à la gestion de risque ? Quels acteurs de politiques de risque peut-on identifier au niveau régional ? Comment les structures de gouvernance évoluent-elles dans leurs relations et leurs structures en fonction des différentes temporalités (préparation aux désastres, gestion de crise, reconstruction, réhabilitation) ? Comment la gestion des risques modifie-t-elle les formes traditionnelles de gouvernement ? L'élargissement des compétences des États à la gestion des risques modifie-t-il la structure même des Etats et les rapports qu'ils entretiennent avec leurs populations, comme Beck l'envisageait ? (U. Beck, 2001) Y a-t-il une corrélation entre un État qui prendrait une forme proche de ce qui est décrit dans la « société du risque » et les luttes d'indépendance dans les Caraïbes ?

Un deuxième axe se focalisera sur les perceptions des risques et comment ils sont liés à la mise en œuvre de politiques publiques.

Comment varient les perceptions des risques selon l’échelle d'action et la zone de mise en œuvre de politiques publiques ? Quelles contradictions peut-on identifier entre les acteurs nationaux, régionaux et internationaux dans les Caraïbes ?

Un troisième axe portera sur les relations entre gouvernants et gouvernés.

Quels sont les publics (J. Dewey, 2012) visés par les politiques de gestion des risques ? En quoi ces politiques permettent-elles de (re)configurer les relations entre gouvernants et gouvernés ? A qui bénéficient ces politiques ? Comment les décisions en matière de gestion des risques sont-elles prises ? Comment les groupes objets des politiques de gestion des risques négocient-ils l'application de ces politiques ? Comment les gouvernés s'organisent-ils en réponse à ces politiques ? Quels sont les instruments de la gouvernance des risques (P. Lascoumes, 2005). Quels sont les savoirs et pratiques qui façonnent les politiques de gestion des risques16 ? Comment ces savoirs et pratiques circulent-ils entre les acteurs ? Comment ces outils participent-ils à la définition des relations entre les acteurs ? Que changent-ils dans les pratiques traditionnelles de gouvernance ?

Enfin, un quatrième axe portera sur les liens entre experts et gouvernement des risques (L. Cabane, S. Revet, 2015).

De quelle manière les scientifiques sont-ils intéressés par les problématiques de gestion de risques ? Quelles sont les questions auxquelles ils sont confrontés ? Comment la science est-elle produite en fonction des différentes temporalités de crise ? Le colloque ayant vocation à faire dialoguer les mondes de l'expertise et des praticiens des risques avec celui des chercheurs, nous encourageons experts et praticiens à proposer des communications afin de pouvoir les mettre en regard de celles qui seront sélectionnées chez les chercheurs.

Bibliographie sélective

S. Becerra et A. Peltier (dir), « Risque et environnement : recherches interdisciplinaires sur la vulnérabilité des sociétés », L'Harmattan, Paris, 2009

Ulrick Beck, « La société du risque. Sur la voie d’une autre modernité », Traduction de Risikogesellschaft (1re ed. Suhrkamp Verlag, 1986), Paris, Aubier, 2001

Olivier Borraz, « Les politiques du risque, Paris », Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.), « Académique », 2008

Lydie Cabane, « Gouverner les catastrophes. Politiques, savoirs et organisation de la gestion des catastrophes en Afrique du Sud » . Thèse pour le doctorat de sociologie, Sciences po Paris, soutenue le 21 décembre 2012 (non publié)

Lydie Cabane, Sandrine Revet, « La cause des catastrophes. Concurrences scientifiques et actions politiques dans un monde transnational», Politix 3/2015 (n° 111) , p. 47-67

Michel Callon, Pierre Lascoumes, Yannick Barthe, « Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique », Paris, Le Seuil (collection "La couleur des idées"), 2001

John Dewey, « The Public and Its Problems: An Essay in Political Inquiry ». Ed. MELVIN L. ROGERS. Penn State University Press, 2012

Pierre Lascoumes, Patrick Le Galès, « Gouverner par les instruments », Paris, Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.), « Académique », 2005

UNISDR, « Cadre d'action de Sendaï pour la réduction des risques de catastrophes, 2015-2013 », 2015

Philippe Zittoun, « La fabrique politique des politiques publiques », Paris, Presses de Sciences Po (P.F.N.S.P.), « Académique », 2013

Modalités de soumission

Les propositions de communication devront parvenir avant le 20 octobre 2016

aux adresses suivantes:  thomasribemont(at)hotmail.com, pin.clement(at)orange.fr; guiffaultf(at)gmail.com et janworlein(at)gmail.com

Remplacez (at) par @

Elles comprendront un titre, un résumé de 10 lignes maximum et une courte bio-bibliographie de 10 lignes maximum. Les communications dureront 20 minutes et seront suivies d’une discussion.

Date et lieu

08 décembre 2016 à Paris (lieu à préciser)

Comité scientifique

  • Jan Wörlein (Institut des Sciences sociales du politique, Université Paris Ouest, Nanterre)
  • Flore Guiffault (Groupe de sociologie pragmatique et réflexive, EHESS)
  • Clément Pin (Chercheur associé au Centre de recherche sur l'action locale, Sorbonne Paris Cité)
  • Thomas Ribemont (Centre de recherche sur l'action locale, Sorbonne Paris Cité; Chercheur associé au Cepel, Montpellier 1; Enseignant à Paris 3 et Sciences Po)

Lieux

  • Paris, France (75)

Dates

  • jeudi 20 octobre 2016

Mots-clés

  • Caraïbes, risque, gouvernance, environnement, catastrophe naturelle, développement

Contacts

  • Flore Guiffault
    courriel : guiffaultf [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Flore Guiffault
    courriel : guiffaultf [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Gouverner les risques dans les Caraïbes », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 08 septembre 2016, https://calenda.org/376806

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal