AccueilEspaces publics et mobilités

Espaces publics et mobilités

Public spaces and mobilities - regulation of public spaces and mobile practices

L'enjeu de l’articulation entre régulation des espaces publics et pratiques mobiles

*  *  *

Publié le mardi 22 novembre 2016 par João Fernandes

Résumé

De plus en plus de travaux, en particulier de jeunes chercheur-es, mobilisent de fait la mobilité comme clé de lecture pour saisir les transformations de l’espace public à l’articulation des différentes échelles spatiales, du corps au Monde. D’une part, la mobilité, appréhendée de manière englobante, est une composante de l’espace public puisque celui-ci se construit dans l’alternance, le croisement ou la confrontation de mobilités et d’immobilités, de circulations et de stationnements voire d’appropriations. Les acteurs en charge de la gestion et de la régulation de l’espace public n’ont de cesse de (dé)légitimer les (im)mobilités : piétons ou cyclistes vs. automobilistes, consommateurs aux terrasses des cafés, animations culturelles ou commerciales vs. sans-logis, marchands à la sauvette, prostitué-es, etc.

Annonce

Organisé en partenariat avec le laboratoire MRTE (Université de Cergy-Pontoise), ce séminaire s’inscrit dans le cadre de la plate-forme d’échanges sur les espaces publics (The Public Space Hub), créée au sein de l’UMR Géographie-cités pour favoriser les rencontres et les débats autour des questions relatives aux espaces publics urbains. La présentation générale du séminaire et le programme sont disponibles ici.

Organisé par l’UMR Géographie-cités en partenariat avec le laboratoire MRTE (Université de Cergy-Pontoise), le séminaire est coordonné par Antoine Fleury, Jean-Baptiste Frétigny et Dimitra Kanellopoulou.

Présentation

De plus en plus de travaux, en particulier de jeunes chercheur-es, mobilisent de fait la mobilité comme clé de lecture pour saisir les transformations de l’espace public à l’articulation des différentes échelles spatiales, du corps au Monde. D’une part, la mobilité, appréhendée de manière englobante, est une composante de l’espace public puisque celui-ci se construit dans l’alternance, le croisement ou la confrontation de mobilités et d’immobilités, de circulations et de stationnements voire d’appropriations. Les acteurs en charge de la gestion et de la régulation de l’espace public n’ont de cesse de (dé)légitimer les (im)mobilités : piétons ou cyclistes vs. automobilistes, consommateurs aux terrasses des cafés, animations culturelles ou commerciales vs. sans-logis, marchands à la sauvette, prostitué-es, etc. D’autre part, les mobilités à large échelle, par exemple celles de migrants, touristes ou multirésidents, constituent un moteur des transformations de l’espace public. Ainsi, dans les centralités touristiques, lieux stratégiques pour les métropoles en quête d’image et d’attractivité, se croisent et se côtoient des individus engagés dans des mobilités à large échelle. Ces interactions contribuent à recomposer la vie publique et à inciter les gestionnaires à revoir leurs modes de gouvernance et de régulation de l’espace. Par leur mise en commerce et leur surveillance croissante, triant et striant les individus mobiles, les nœuds de communication que sont les gares et les aéroports témoignent ainsi des mutations qu’impriment le déploiement et la gestion des mobilités dans et par l’espace public.

En définitive, l’accent mis sur les mobilités permet de mettre en lumière les idéologies et les normes dont la gestion, l’aménagement et les usages des espaces publics sont porteurs, contribuant ce faisant à inclure ou à exclure. Éminemment relationnel, au même titre que les espaces publics, le prisme des mobilités permet d’attirer l’attention sur les relations entre acteurs, les conflits et les négociations qui se nouent entre usagers ou avec les gestionnaires de l’espace public. Il contribue plus globalement à saisir ce qui modèle, par les espaces publics, les sociétés urbaines aujourd’hui.

Programme

25 novembre 2016

  • Régulation des espaces publics et pratiques mobiles, avec Muriel Froment-Meurice (Université Paris Est Créteil, Lab’Urba) et Marie Gibert (Université Paris Diderot, CESSMA) – Université Paris Diderot, bâtiment Olympe de Gouges, salle 830

Nous avons le plaisir de vous annoncer le lancement d’un séminaire intitulé « Espaces publics et mobilités ». Lors de la première séance nous nous interrogerons sur l’articulation entre régulation des espaces publics et pratiques mobiles dans la ville, avec deux intervenantes :

  • Marie Gibert (Université Paris Diderot, CESSMA) « Pour une géographie sociale articulée des espaces publics : quelques pistes à partir de l’étude des mobilités citadines à Ho Chi Minh Ville (Vietnam) »
  • Muriel Froment-Meurice (Université Paris Est Créteil, Lab’Urba) : « La mise en circulation des indésirables dans les espaces publics parisiens : une politique informelle ? »

Ce premier séminaire est accessible à toutes et à tous, mais l’inscription est obligatoire pour pouvoir accéder à la salle (merci de contacter Antoine Fleury : afleury@parisgeo.cnrs.fr). Pour accéder au bâtiment Olympe de Gouges, vous pouvez consulter le plan suivant : http://www.parisgeo.cnrs.fr/IMG/pdf/PlanDAccesOlympeDeGouges2.pdf.

24 février 2017 

  • Espaces publics et tourisme, avec Amandine Chapuis (Université Paris Est, équipe ACP) et Brenda Le Bigot (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Géographie-cités) – Université Paris Diderot, bâtiment Olympe de Gouges, salle M019

28 avril 2017  

  • Expérience sensible de l’espace public et mobilités, avec Dimitra Kanellopoulou (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Géographie-cités) et Damien Masson (Université de Cergy-Pontoise, MRTE) – Université de Cergy-Pontoise, bâtiment des Chênes 2, salle 130

30 juin 2017 

  • Espaces publics et migrations internationales, avec William Berthomière (CNRS, Migrinter) et Camille Schmoll (Université Paris Diderot, Géographie-cités) – Université Paris Diderot, bâtiment Olympe de Gouges, salle M019.

Lieux

  • Université Paris Diderot, bâtiment Olympe de Gouges, salle 830 - 8 Place Paul-Ricoeur
    Paris, France (75013)

Dates

  • vendredi 25 novembre 2016
  • vendredi 24 février 2017
  • vendredi 28 avril 2017
  • vendredi 30 juin 2017

Mots-clés

  • espace publics mobilité, Vietnam, Paris, indésirable, citadinité

Contacts

  • Antoine Fleury
    courriel : afleury [at] parisgeo [dot] cnrs [dot] fr
  • Jean-Baptiste Frétigny
    courriel : jean-baptiste [dot] fretigny [at] u-cergy [dot] fr
  • Dimitra Kanellopoulou
    courriel : dimitra [dot] kanellopoulou [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Jean-Baptiste Frétigny
    courriel : jean-baptiste [dot] fretigny [at] u-cergy [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Espaces publics et mobilités », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 22 novembre 2016, https://calenda.org/385721

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal