AccueilL’enseignement et l’apprentissage de l’écrit académique a l’aide de corpus numérique

L’enseignement et l’apprentissage de l’écrit académique a l’aide de corpus numérique

The teaching and learning of academic writing with the aid of digital corpora

Revue « LIDIL », n° 58

LIDIL journal, n.58

*  *  *

Publié le mardi 25 avril 2017 par João Fernandes

Résumé

Dans ce numéro de Lidil, nous nous concentrerons sur l’enseignement et l’apprentissage de l’écrit académique à l’aide des corpus numériques. Nous pouvons poser la question de l’intérêt à utiliser de telles ressources relevant des méga-données pour rédiger des écrits académiques dans une langue étrangère.

Annonce

Argumentaire

S’il on définit un corpus numérique comme étant un ensemble de documents écrits ou enregistrés et assemblés dans l’objectif de faire une analyse de leur contenu langagier, on peut aussi prendre en compte qu’un corpus soit constitué de millions de mots sous forme de discours numérisés. Ces corpus servent directement ou indirectement pour l’enseignement et l’apprentissage via des modalités multiples. Dans ces contextes d’apprentissage ou d’enseignement, les corpus peuvent prendre des formes diverses, depuis des textes ciblés jusqu’à de grandes bases de données. Nous trouvons aussi des produits dérivés de corpus tels que des listes de vocabulaires (Coxhead, 2000), des dictionnaires (Collins, 2017 ; MacMillan,

2017), des matériaux pédagogiques (Chambers, 2010). Les avantages réels de l’exploitation des corpus numériques à des fins didactiques et les difficultés rencontrées ou imaginées de cette pratique demeurent un vaste terrain d’étude. Dans ce numéro de Lidil, nous nous concentrerons sur l’enseignement et l’apprentissage de l’écrit académique à l’aide des corpus numériques. Nous pouvons poser la question de l’intérêt à utiliser de telles ressources relevant des méga-données pour rédiger des écrits académiques dans une langue étrangère.

D’abord, la langue académique, depuis longtemps étudiée (Reuter, 1998 ; Sinclair, 1991), apparait sous un autre jour à la lumière des données des corpus numériques. Par exemple, les corpus en anglais du BAWE[1] ou du Michigan Corpora[2], ainsi que Scientext[3] pour le français et l’anglais, via l’interface ScienQuest4, permettent aux chercheurs et chercheuses d’identifier les caractéristiques du discours académique des expert·e·s et des étudiant·e·s.

Sans revenir sur les bienfaits des grands corpus numériques pour la description linguistique, nous voudrions que cette publication soit l’occasion de faire un état des lieux de l’utilisation en classe de langue de corpus numériques pour l’aide à la rédaction universitaire.

De façon plus précise, dans le cadre de cet appel à contribution pour la revue Lidil, nous souhaiterions rassembler des articles autour de l’utilisation directe ou indirecte des corpus numériques lors de l’enseignement ou l’apprentissage de l’écrit dans un cadre universitaire. Depuis quelques années, l’essor des outils informatiques permettant le stockage et surtout l’interrogation en ligne par des non spécialistes a permis le développement des corpus numériques à vocation pédagogique. De fait, les enseignant·e·s de langue étrangère se sont penché·e·s sur l’exploitation de ces ressources numériques pour l’enseignement et l’apprentissage de la langue.

Axes thématiques

Les contributions proposeront de voir si, après l’ouvrage de Boulton et Tyne (2014) sur l’utilisation des corpus en classe de langue, des enseignant·e·s à l’université utilisent ces outils et si oui, comment et pourquoi. Nous souhaitons comprendre comment ces données textuelles peuvent être intégrées dans les écrits académiques proposés par les formations de langue à l’université parmi les outils déjà présents (manuels, tablettes, dictionnaires, etc.). De fait, les thématiques retenues pour ce numéro entreront dans les questions et les réflexions suivantes :

  • Pourquoi et comment intégrer ou exploiter les corpus numériques dans les formations de langue à l’université pour l’aide à la rédaction académique ?
  • Quel objectif linguistique peut-on raisonnablement atteindre avec de telles données numérisées ?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients du recours à de tels outils numériques ?
  • Comment gérer ou rendre accessibles les sorties (données sous forme de concordancier, de fréquence, etc) aux apprenant·e·s et aux enseignant·e·s ?
  • Comment ces ressources numériques sont-elles intégrées dans l’expérience d’apprentissage ou dans l’autonomisation de l’apprenant·e face à son apprentissage?
  • Comment peut-on développer l’interface en amont (y-a-t-il collaboration entre spécialistes en TAL (Traitement automatique des langues), en didactique, linguistique ?) ou comment s’y adapter en aval ?
  • Qu’en est-il de la formation des enseignant·e·s et des apprenant·e·s à l’utilisation de ces outils ?

Adresses pour l’envoi des propositions (le 30 juin 2017 au plus tard)

  • Cristelle.Cavalla@sorbonne-nouvelle.fr
  • Laura.Hartwell@univ-grenoble-alpes.fr

Calendrier

  • Le 30 Juin 2017 : réception des résumés,

  • Septembre 2017 : réponses aux auteurs,
  • Décembre 2017 : date limite d’envoi des articles par les auteurs aux coordonnatrices,
  • Mars 2018 : date limite de la version électronique,
  • 15 juin – 15 juillet 2018 : navette entre coordonnatrices et auteurs, corrections par les auteurs,
  • Décembre 2018 : parution du numéro.
    • La longueur de la proposition d’article ne dépassera pas 3 pages. Elle pourra être rédigée en français ou en anglais.
    • Les articles complets ne dépasseront en aucun cas 40.000 signes (espaces et notes   compris).
    • Les articles pourront être rédigés en français ou en anglais. Merci d’inclure, dans la version finale de l’article, un résumé rédigé dans l’autre langue.

Informations pratiques

La feuille de style est à récupérer sur le site des ELLUG : http://ellug.univ-grenoblealpes.fr/Bien vérifier la présence des mots clés et des résumés, en français et en anglais, dans la version finale de l’article.

Coordinatrices

  • Cristelle Cavalla (Université Sorbonne Nouvelle-Paris3, DILTEC)          
  • Laura Hartwell (Université Grenoble Alpes, LIDILEM)

Bibliographie indicative

  • BERTIN, Jean-Claude, GRAVE, Patrick & NARCY-COMBES Jean-Paul. (2000). Second language distance learning and teaching: Theoretical perspectives and didactic ergonomics. Hershey, NY: Information Science Reference.
  • BIBER, Douglas. (2006). University Language: A corpus-based study of spoken and written registers. Amsterdam, Pays Bas: John Benjamins Publishing Company.
  • BOCH, Françoise & RINCK, Fanny. (dir.). (2010). Énonciation et rhétorique dans l’écrit scientifique. LIDIL, 41.
  • BOULTON, Alex, CARTER-THOMAS, Shirley & ROWLEY-JOLIVET, Elizabeth (dir). (2012). Corpus-informed research and learning in ESP: Issues and applications. Amsterdam, Pays Bas : John Benjamins Publishing Company.
  • BOULTON, Alex & TYNE, Henry. (2014). Des documents authentiques aux corpus : Démarches pour l’apprentissage des langues. Paris, France : Les Éditions Didier.
  • CAVALLA, Cristelle. (2010). Les écrits universitaires des étudiants étrangers : quelles normes présenter ? Dans O. Bertrand & I. Schaffner (dir.), Quel Français Enseigner ? La question de la norme dans L'enseignement / apprentissage,203-214. Paris, France : Éditions École Polytechnique.
  • CAVALLA, Cristelle & LOISEAU, Mathieu. (2014). Scientext comme corpus pour l’enseignement. Dans F. Grossmann & A. Tutin (dir.), L'écrit scientifique : Du Lexique au discours. Autour de scientext (pp. 163-180). Rennes : Presse universitaire de Rennes.
  • CHAMBERS, Angela (2010). L’apprentissage de l’écriture en langue seconde à l’aide d’un corpus spécialisé. Revue française de linguistique appliquée, (15)2, 9-20.
  • COBB, Tom & BOULTON, Alex. (2015). Classroom applications of corpus analysis. Dans D. Biber & R. Reppen (dir.), The Cambridge handbook of English corpus linguistics (p. 478-497). Cambridge, UK: Cambridge University Press.
  • COLLINS       FREE       ON-LINE       DICTIONARY.      (2017).      Disponible     en     ligne     sur     : https://www.collinsdictionary.com/dictionary/english
  • COXHEAD, Averil. (2000). A New academic word list. TESOL Quarterly, 34(2), 213-238.
  • DALEY, Robert, JONES, Susan & SINCLAIR, John (2004). English Collocation Studies: The OSTI Report. Dans R. Krishnamurthy (dir.), Studies in Corpus and Discourse. London, UK : Continuum.
  • DEBAISIEUX, Jeanne-Marie. (2008). Corpus oraux et didactique des langues : un rendez-vous à ne pas manquer. Le français dans le monde : recherches et applications. Quel oral enseigner, cinquante ans après le Français fondamental ? 43, 102-114.
  • DEYRICH, Marie-Christine. (2001). Quelles médiations pour une gestion efficace de la transposition didactique en anglais de spécialité ? ASp, 31-33, 143-152.
  • FALAISE, Achille, TUTIN, Agnès & KRAIF, Olivier. (2011). Une interface pour l’exploitation de corpus arborés par des non informaticiens : La plate-forme ScienQuest du projet Scientext. TAL, 52(3), 241–246.
  • FALAISE, Achille, TUTIN, Agnès, KRAIF, Olivier & ROUQUET, David. (2012). Pourquoi et comment cela change ? Standardisation et variation dans le champ des discours scientifiques. Pratiques 153/154, 141-160.
  • FIRTH, John Rupert. (1957). Modes of meaning. Papers in linguistics 1934-1951. Oxford, UK: Oxford University Press, 190-215.
  • FLØTTUM, Kjersti. (2007). Language and discipline perspectives on academic discourse. Cambridge, UK: Cambridge Scholars Publishing.
  • FLØTTUM, Kjersti, DAHL, Trine & KINN, Torodd. (2006). Academic voices. Amsterdam, Pays-Bas : John Benjamins Publishing Company.
  • FLØTTUM, Kjersti, DAHL, Trine, KINN, Torrod, GJESDAL, Anje Müller & VOLD, Eva Thue. (2007). Cultural identities and academic voices. Dans K. Fløttum (dir.), Language and discipline perspectives on academic discourse (p. 14-39). Cambridge, UK : Cambridge Scholars Publishing.
  • FLØTTUM, Kjersti & VOLD, Eva Thue. (2010). L’éthos auto-attribué d’auteurs-doctorants dans le discours scientifique. LIDIL, 41, 41-58.
  • GILNER, Leah. (2011). A primer on the general service list. Reading in a foreign language, 23(1), 65-83.
  • GRANGER, Syvliane. (2015). Constrastive interlanguage analysis: A reappraisal. International Journal of Learner Corpus Research, 1(1), 7-24.
  • GROSSMANN Francis. (2010). L’Auteur scientifique. Des rhétoriques aux épistémologies. Revue d'anthropologie des connaissances, 4(3), 410-426.
  • GROSSMANN, Francis. (2011). Didactique du lexique : État des lieux et nouvelles orientations. Pratiques, 149/150, 163-183.
  • GROSSMANN, Francis & TUTIN, Agnès. (dir). (2014). L’écrit scientifique : du lexique au discours. Rennes, France : Presses Universitaires de Rennes.
  • HARTWELL, Laura. (2016) Wishful thinking: when scientists hope. Études en didactique des langues, 26, 41-51.
  • HARTWELL, Laura & JACQUES, Marie-Paule. (2012). A corpus-informed text reconstruction resource for learning about the language of scientific abstracts. Proceedings of the International EuroCALL Conference. CALL: using, learning, knowing. Université de Göteborg (Suède), 22-25 août 2012.
  • HENDERSON, Alice. (2013). Le positionnement à travers la mention de l’auteur dans les écrits universitaires anglais d’étudiants français de premier cycle : implications pédagogiques. Dans F. Grossmann & A. Tutin (dir.), L’écrit scientifique : du lexique au discours (p. 145-162). Rennes, France : Presses Universitaires de Rennes.
  • HENDERSON, Alice & BARR, Robert (2010). Comparing indicators of authorial stance in psychology students' writing and published research articles. Journal of Writing Research, 2(2), 245-264.
  • HYLAND, Ken & SANCHO GUINDA, Carmen. (2012). Stance and voice in written academic genres. London, UK: Palgrave Macmillan.
  • HYLAND, Ken. (2006). Disciplinary differences: Language variation in academic discourses. Dans K.Hyland & M. Bondi (dir.) Academic discourse across disciplines (p. 17-45). Bern, Allemagne : Peter Lang.
  • KÜBLER, Nathalie. (2014). Mettre en œuvre la linguistique de corpus à l’université : Vers une compétence utile pour l’enseignement/apprentissage des langues ? Les Cahiers de l’Acedle, 11(1), 37-77.
  • LEGALLOIS, Dominique. (2014). La grammaire d’une langue peut-elle être enseignée à partir de ses unités ? Dans I. González Rey (dir.) Outils et méthodes d’apprentissage en phraséodidactique, (p. 39-58). Fernelmont, Belgique : Éditions Modulaires Européennes.
  • LEGALLOIS, Dominique & TUTIN, Agnès (dir) (2013). Langages : Vers une extension du domaine de la phraséologie, vol. 1. 189. Paris, France : Armand Colin.
  • MACMILLAN      FREE      ON-LINE      DICTIONARY.     (2017).     Disponible    en     ligne    sur     : http://www.macmillandictionary.com/
  • MATTHEY, Marinette & VERONIQUE, Daniel. (2004). Trois approches de l’acquisition des langues étrangères : enjeux et perspectives, Acquisition et interaction en langue étrangère, 21, 203-223.
  • MANGIANTE, Jean-Marc & PARPETTE, Chantal. (2011). Le français sur objectif universitaire. Grenoble, France : Presses Universitaires de Grenoble.
  • MANGIANTE, Jean-Marc & MENESES-LERIN, Luis. (2016). L’Analyse de données en FOS : caractéristiques méthodologiques et outils numériques. Dans J.-M. Mangiante & C. Cavalla (dir.). Points Communs : Recherche en didactique des langues sur objectifs spécifiques, 3, 25-43.
  • MILLOT, Philippe (2009). La confidentialité dans les courriers électroniques professionnels, ASp, 55, 45-63.
  • NESI, Hilary. (2014). Corpus query techniques for investigating citation in student assignments. Dans M. Gotti & D.S. Giannoni (dir.)Corpus Analysis for Descriptive and Pedagogical Purposes(p. 85-106). Bern, Suisse : Peter Lang.
  • OSBORNE, John. (2008). Phraseology effects as a trigger for errors in L2 English. Dans F. Meunier & S. Granger (dir). Phraseology in Foreign Language Learning and Teaching (p. 67-83). Amsterdam, Pays-Bas : John Benjamins Publishing.
  • PALMER, H. E. (1931). Second Interim Report on Vocabulary Selection. Tokyo, Japon : IRET.
  • PAQUOT, Magali. (2008). Exemplification in learner writing. Dans F. Meunier & S. Granger (dir.). Phraseology in Foreign Language Learning and Teaching (p. 101-119). Amsterdam, Pays-Bas: John Benjamins Publishing.
  • PECMAN, Mojca. (2005). Les apports possibles de la phraséologie à la didactique des langues étrangères. Alsic, 8(2), 109-122.
  • QUIRK, Randolph, GREENBAUM, Sidney, LEECH, Geoffrey & SVARTVIK, Jan. (1985). A Comprehensive Grammar of the English Language. London, UK : Longman.
  • SINCLAIR, John. (2004). Intuition and annotation - the discussion continues. Dans K. Aijmer & B. Altenberg (dir.) Advances in corpus linguistics. Papers from the 23rd International Conference on English Language Research on Computerized corpora (ICAME 23). Göteborg 22-26 May 2002, 39-59. Amsterdam, Pays Bas : Rodopi.
  • SWALES, John M. (2004a). Research genres: Explorations and applications. Cambridge, UK: Cambridge University Press.
  • SWALES, John M. (2004b). Occluded genres in the Academy: The Case of the Submission Letter. Dans E. Ventola & A. Mauranen (dir.). Amsterdam, Pays-Bas : John Benjamins Publishing Company.
  • SWALES, John & FEAK, Christine. (2004). Academic Writing for Graduate Students: Essential Tasks and Skills. Ann Arbor, MI : Michigan Series in English for Academic and Professional Purposes.
  • THORNDIKE, Edward L. (1921). Teacher’s Word Book. New York, NY : Columbia Teachers College.
  • TUTIN, Agnès & GROSSMANN, Francis. (2014). L’écrit scientifique : du lexique au discours. Rennes, France : Presses Universitaires de Rennes.

Références

[1] BAWE : http://ota.ahds.ac.uk/headers/2539.xml, voir aussi : www.coventry.ac.uk/bawe. 

[2] Michigan Corpora : https://lsa.umich.edu/eli/language-resources/micase-micusp.html. 

[3] Scientext : http://scientext.msh-alpes.fr/scientext-site/spip.php?article1. 4 ScienQuest : http://corpora.aiakide.net/scientext18/.

Catégories

Dates

  • vendredi 30 juin 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • corpus numérique, langue étrangère, écrit académique

Contacts

  • Cristelle Cavalla
    courriel : cristelle [dot] cavalla [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Cristelle Cavalla
    courriel : cristelle [dot] cavalla [at] sorbonne-nouvelle [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’enseignement et l’apprentissage de l’écrit académique a l’aide de corpus numérique », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 25 avril 2017, https://calenda.org/403081

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal