AccueilMémoires et patrimonialisations des migrations

Mémoires et patrimonialisations des migrations

Memory and the heritage-isation of migrations

*  *  *

Publié le mercredi 13 décembre 2017 par João Fernandes

Résumé

Depuis 2010, le séminaire « Mémoires et patrimonialisations des migrations » a porté, d’un point de vue théorique et empirique, sur les articulations dynamiques entre mémoires singulières des migrations, mémoires collectives et patrimonialisations. En tenant compte des apports des thématiques explorées les années précédentes, le séminaire 2017/2018 portera ici plus spécifiquement sur les formes alternatives (tourisme de la mémoire, espaces cultuels notamment interreligieux, espaces fictionnels, artistiques et virtuels, public history…) d’évocation et de production sur le passé des déplacements.

Annonce

Intervenants et calendrier

Mémoires et patrimonialisations des migrations, EHESS, séminaire du IIAC/CEM

3e jeudi du mois de 13 h à 17 h (bd Raspail 75006 Paris) (sauf 14 juin), cf. calendrier des séances et salles ci-dessous

  • Jeudi 16 novembre 2017 : salle AS1_24 (54 bd Raspail 75006 Paris)
  • Jeudi 21 décembre 2017 : salle AS1_24 (54 bd Raspail 75006 Paris)
  • Jeudi 18 janvier 2018 : salle AS1_24 (54 bd Raspail 75006 Paris)
  • Jeudi 15 février 2018 : salle 11 (105 bd Raspail 75006 Paris)
  • Jeudi 15 mars 2018 : amphithéâtre François-Furet(105 bd Raspail 75006 Paris)
  • Jeudi 17 mai 2018 : amphithéâtre François-Furet (105 bd Raspail 75006 Paris)
  • Jeudi 14 juin 2018 : salle 5 (105 bd Raspail 75006 Paris)

Argumentaire

Depuis 2010, le séminaire « Mémoires et patrimonialisations des migrations a porté, d’un point de vue théorique et empirique, sur les articulations dynamiques entre mémoires singulières des migrations, mémoires collectives et patrimonialisations. En tenant compte des apports des thématiques explorées les années précédentes, le séminaire 2017/2018 portera ici plus spécifiquement sur les formes alternatives (tourisme de la mémoire, espaces cultuels notamment interreligieux, espaces fictionnels, artistiques et virtuels, public history…) d’évocation et de production sur le passé des déplacements.

Comment ces initiatives s’articulent ou non avec des formes institutionnalisées (initiatives de réconciliation et de réparation, expressions de repentir, d’excuses, commémorations, enseignement, actions patrimoniales…) ? Quelles sont leurs visées : une meilleure connaissance du passé, une reconnaissance institutionnelle, la construction d’un échange et d’un partage des expé et des émotions ou au contraire de frontières et d’exclusions Et quels sont les effets concrets de ces actions sur des souvenirs qui circulent et interagissent dans un espace public mondialisé ? Parmi ces modes alternatifs de médiation de l’histoire, une attention particulière sera prêtée aux formes historiographiques, artistiques et patrimoniales portées par des individus, qui travaillent à la mise en visibilité des mémoires transnationales et translocales et des liens diasporiques : notamment via les pratiques artistiques, littéraires, numériques, les musées communautaires ou encore les pratiques touristiques. À travers cette thématique, il s’agira de questionner comment ces médiations alternatives et les représentations qu’elles reconstruisent, produisent ou non du commun à partir de souvenirs, d’ expériences, d’outils, d’espaces et de temporalités hétérogène.

La présence des chercheurs parmi les acteurs oeuvrant à la construction et à la mise en visibilité de ces mémoires, nous oblige par ailleurs à questionner les postures d’engagement sur le terrain (rapports aux associations, aux institutions publiques qui portent cette mémoire...) ainsi que les différentes approches disciplinaires qui déterminent le type de production mémorielle.

Programme

16 novembre 2017

  • Introduction générale   
  • Nicolas Prévot  (Université Paris Nanterre), « Du "Patrimoine Musical des Nanterriens" au webdocumentaire “INOUI, Musiques du monde de Nanterre”. Un projet de formation et de recherche-action en ethnomusicologie »

21 décembre 2017

salle AS1_24 (54 bd Raspail 75006 Paris)

  • Nicolas Puig (IRD-URMIS) : « La cause du rap : exil, esthétique et politiques dans la trajectoires d'un groupe de rap palestinien au Liban ».
  • Gilles de Rapper (IDEMEC - CNRS , Aix en Provence): « Photographie et mémoire du communisme en Albanie »

Jeudi 18 janvier 2018

salle AS1_24 (54 bd Raspail 75006 Paris) :

  •  Méropi Anastassiadou (INALCO, CERMOM) : « Touristes-pèlerins en quête de leur patrimoine identitaire en Grèce et en Turquie »  
  • Maroussia Ferry (Centre d’Études des Mondes Russes, Caucasien et Centre-Européen EHESS, Institut National d’Études Démographiques UR12) : "Rupture historique, ruptures migratoires : mémoire et déclassement chez les migrants de retour en Géorgie post-soviétique ».

Jeudi 15 février 2018

salle 11 (105 bd Raspail 75006 Paris)

  • Marina Calvo (LESC. Université Paris Ouest Nanterre), “Raconter son histoire en exil: Expériences d’une ethnographie collaborative entre la France, l’Espagne et l’Algérie”.
  • + séance ouverte aux travaux des étudiants

Jeudi 15 mars 2018

amphithéâtre François-Furet (105 bd Raspail 75006 Paris)

  • Elise Bérimont " Archives visuelles et mémoires potentielles, tenter d'ouvrir des espaces de réflexion et de partage alternatifs par le biais de démarches artistiques ", artiste visuelle (www.eliseberimont.net)
  • + séance ouverte aux travaux des étudiants

Jeudi 17 mai 2018

amphithéâtre François-Furet (105 bd Raspail 75006 Paris)

Mémoire des migrations, implications et engagements sur le terrain d’enquête

  • Maureen Burnot (Ladec, Université Lyon 2) et Pascale-Marie Milan (Larhra, Université Lyon 2/Université de Laval, Québec) : « "Quand le poisson sort de l'eau" : produire des images de la migration avec des migrants. Retour sur un atelier d'anthropologie audiovisuelle participative mené par l'association Tillandsia »
  • Marina Chauliac (IIAC, DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) et Irène Dos Santos (CNRS, URMIS) : « Faire trace de la migration. Co-production et postures du chercheur »

Jeudi 14 juin 2018

salle 5 (105 bd Raspail 75006 Paris)

  • Thomas W Dodman (Columbia University) : « Nostalgies et identités coloniales » (titre provisoire)

Conclusion 

Renseignements :

Évelyne Ribert, IIAC-CEM, ribert@ehess.fr

https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/726//

Lieux

  • EHESS - 54 ou 105 bd Raspail
    Paris, France (75006)

Dates

  • jeudi 21 décembre 2017
  • jeudi 18 janvier 2018
  • jeudi 15 février 2018
  • jeudi 15 mars 2018
  • jeudi 17 mai 2018
  • jeudi 14 juin 2018
  • jeudi 16 novembre 2017

Fichiers attachés

Mots-clés

  • mémoire, patrimoine, migrations, minorités, diaspora, circulations, transnational

Contacts

  • Evelyne Ribert
    courriel : ribert [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Evelyne Ribert
    courriel : ribert [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Mémoires et patrimonialisations des migrations », Séminaire, Calenda, Publié le mercredi 13 décembre 2017, https://calenda.org/426785

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal