AccueilApproches sociologiques des forces armées

Approches sociologiques des forces armées

Sociological approaches to the armed forces

*  *  *

Publié le lundi 08 janvier 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Après deux années marquées par l’exploration des conditions de production des savoirs en sciences sociales dans les armées (2015-2016), et par une « dé-spécification » de la manière d’aborder les armées et les militaires comme objets des sciences sociales et politiques (2016-2017), le séminaire « Approches sociologiques des armées » reprend au second semestre pour une troisième édition.

Annonce

Argumentaire

Après deux années marquées par l’exploration des conditions de production des savoirs en sciences sociales dans les armées (2015-2016), et par une « dé-spécification » de la manière d’aborder les armées et les militaires comme objets des sciences sociales et politiques (2016-2017), le séminaire Approches sociologiques des armées reprend au second semestre pour une troisième édition.

Cette année, la focale sera plus spécifiquement placée sur les configurations et les rapports de pouvoir pouvant exister au sein des appareils militaires, mais aussi avec d’autres institutions régaliennes se donnant pour fonction d’assurer ce que le sens commun administratif désigne comme étant la protection et la sécurité des biens et des personnes. Il s’agit de poursuivre le décloisonnement des enquêtes portant sur des institutions ou des organisations qui sont généralement étudiées séparément.

L’entrée par les appareils et leurs agents permet d’ailleurs de reconstituer ces univers comme des mondes sociaux consolidés, organisés par la puissance publique et le pouvoir politique, mais aussi produits d’une sédimentation historique de manières de concevoir et d’administrer la défense des intérêts nationaux. Or, si ces univers sont généralement tenus pour stables et réputés tel par le droit et la réglementation, ils n’en sont pas moins le lieu de transformations et de réagencements, de conflits et de luttes entre segments et groupes en concurrence relative dans la redéfinition des périmètres de leurs juridictions professionnelles respective, ceci dans un contexte de refonte quasi-perpétuelle des politiques de sécurité intérieure et extérieure. Ce constat les rend redevables de différentes approches pour rendre compte des dynamiques qui les traversent et pour éviter de les considérer comme des entités isolées : sociologie des professions, des organisations, des mobilisations, de l’action publique, de l’Etat, etc.

Poursuivant dans sa direction initiale, à savoir se faire le lieu de discussions et d’échanges autours de travaux empiriques qui se donnent pour terrains d’investigation les appareils militaires ou les organisations leurs qui leur sont connexes, le séminaire sera organisé autour de présentations et de discussions d’ouvrages récents.

Programme 

 

Le deuxième jeudi de chaque mois à partir de janvier 2018, 17h-19h

Séance 1 - Enquêter sur les relations civilo-militaires (11.01.18 – salle 108)

  • Grégory Daho (Université Paris 1- CESSP-CRPS), La transformation des armées. Enquête sur les relations civilo-militaires en France, éditions de la MSH, Paris, 2016. 
  • Discussion introduite par Barbara Karatsioli (Institute for the Study of Conflict Transformation and Social Justice (ISCTSJ), Queen’s University Belfast).

Séance 2 - Anti-terrorisme et justice d’exception (01.02.18 – salle 255)

  • Vanessa Codaccionni (Université Paris 8), Justice d’exception. L’État face aux crimes politiques et terroristes, Paris, CNRS Éditions, 2015. 
  • Discussion introduite par Philippe Bonditti (ESPOL).

Séance 3 - Les travailleurs de la sécurité des biens et des personnes : les pompiers, des agents du service public sous tension (15.03.18 – salle 311)

  • Romain Pudal(Chargé de recherche CNRS-CURAPP) Retour de flammes. Les pompiers, des héros fatigués ?, La Découverte, Paris, 2016. 
  • Discussion introduite par Patrick Bruneteaux (CNRS-CESSP).

Séance 4 - Les armées face au New public management, aux instruments de gestion et à la politique d’externalisation (12.04.18 – salle 311)

  • Discussion des travaux de Cyril Magnon-Pujo (Université Lyon 2).
  • Discussion introduite par Violette Larrieu (Université Montpellier 1).

Séance 5 - "Une armée de civils? Les combattants du conflit armé en Ukraine" (17.03.18 –Salle 255)

  • Anna Colin-Lebedev (Université Paris Nanterre-CERCEC) “Les combattants et les anciens combattants du Donbass : profil social, poids militaire et influence politique”, rapport d’étude, Étude de l’IRSEM, n° 53, 2017.
  • Discussion introduite par Elena Lysak (EHESS, CéSor).

Séance 6 - La reconnaissance des vétérans (14.06.18 – salle 108)

  • Yannick BartheLes retombées du passé. Le paradoxe de la victime, Paris, Le Seuil, 2017.  wDiscussion introduite par Anne-Lise Dall’Agnola, (Université Paris 8 – CRESPPA - CSU).

Lieux

  • 59-61 rue Pouchet
    Paris, France (75017)

Dates

  • jeudi 11 janvier 2018
  • jeudi 01 février 2018
  • jeudi 15 mars 2018
  • jeudi 12 avril 2018
  • jeudi 17 mai 2018
  • jeudi 14 juin 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • sociologie militaire, armée, profession, organisation, mobilisation, action publique, état

Contacts

  • Angeliki Drongiti
    courriel : adrongiti [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Angeliki Drongiti
    courriel : adrongiti [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Approches sociologiques des forces armées », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 08 janvier 2018, https://calenda.org/428765

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal