AccueilHiérarchies formelles et informelles / Archives et représentations de l'espace : cartes et plans

Hiérarchies formelles et informelles / Archives et représentations de l'espace : cartes et plans

Formal and informal hierarchies - archives and representations of space - maps and charts

Revue «Page 19 » et doctoriales 2018 du Centre d'histoire du XIXe siècle

Page 19 journal, 2018 at the 19th Centiury History Centre

*  *  *

Publié le lundi 05 février 2018 par Elsa Zotian

Résumé

La répartition des tâches au sein d'une société, d'une institution ou d'une organisation repose souvent sur la classification formelle ou informelle des personnes au sein d'une hiérarchie ; elle vise à répartir les personnes auxquels on accorde des prérogatives qui varient selon le rang qu'elles occupent au regard de critères eux-mêmes formalisés ou informels. On pourra s'intéresser aux justifications et aux critères sur lesquels reposent les hiérarchies formelles et informelles, aux modalités de leur défense ou de leur contestation et aux débats même sur la notion de hiérarchie. Il s’agira par ailleurs de mettre en lumière les usages et les biais méthodologiques développés par les historiens pour l’étude des cartes et des plans.

Annonce

Argumentaire

Tous les doctorants inscrits dans une université française peuvent proposer une contribution et se joindre à ceux des Universités Panthéon-Sorbonne et Sorbonne Université.

Thème (matin) : hiérarchies formelles et informelles

La répartition des tâches au sein d'une société, d'une institution ou d'une organisation repose souvent sur la classification formelle ou informelle des personnes au sein d'une hiérarchie ; elle vise à répartir les personnes auxquels on accorde des prérogatives qui varient selon le rang qu'elles occupent au regard de critères eux-mêmes formalisés ou informels. La hiérarchie peut être formelle, c'est-à-dire codifiée, ou informelle et relever d'une coutume, d'un accord tacite, d'un rapport de force. La mise en place de hiérarchies formelles et informelles dans le champ politique, économique, social, culturel et la manière dont elles évoluent sont de bons observatoires des valeurs et représentations d'une société ou d'un groupe social. On s'interrogera donc sur les hiérarchies dans un spectre large, qui va de la classification la plus formelle et professionnelle, comme la hiérarchie militaire, jusqu'à la répartition genrée des tâches entre les hommes et les femmes, plus implicite et informelle quoique partiellement codifiée.

On pourra s'intéresser aux justifications et aux critères sur lesquels reposent les hiérarchies formelles et informelles, aux modalités de leur défense ou de leur contestation et aux débats même sur la notion de hiérarchie. L'impossibilité d'établir une hiérarchie formelle débouche-t-elle sur l'établissement d'une hiérarchie informelle ? Une hiérarchie formelle peut-elle être contournée par une hiérarchie informelle ? Les hiérarchies informelles sont-elles nécessairement à l'origine des hiérarchies formelles, notamment dans le cadre d'une professionnalisation ou d'une institutionnalisation ? Une hiérarchie repose-t-elle toujours sur un besoin de rationaliser constaté par expérience, comment peut-elle reposer sur une théorie/un objectif préalable, sur l'intérêt général ou sur des intérêts particuliers ?

Réflexion méthodologique (après-midi) : archives et représentations de l’espace : cartes et plans

S’interroger sur la place des cartes et des plans dans les corpus de sources étudiés par les historiens revient à analyser les processus et les méthodes de construction et de représentation de l’espace à un temps donné. Ces archives sont autant porteuses d’informations spatiales sur nos objets d’études que de représentations politiques, sociales, économiques et idéologiques de l’espace.

Il s’agit de mettre en lumière les usages et les biais méthodologiques développés par les historiens pour l’étude des cartes et des plans. Il est nécessaire de souligner les spécificités de ces sources, notamment la diversité des échelles et des objets spatiaux représentés ainsi que l’évolution des techniques cartographiques (projection, symbologie, conventions cartographiques) afin de présenter leur rôle dans l’élaboration des représentations de l’espace. Il s’agit également de penser les méthodes développées par les historiens pour traiter et analyser ces données spatiales spécifiques dans leurs recherches ; on pensera par exemple, mais non exclusivement aux logiciels de type SIG.

Modalités de soumission et calendrier

  • 31 janvier 2018, Appel à contributions
  • 22 mars 2018, Date butoir pour adresser les propositions d’articles à pagedixneuf@gmail.com (fichier .xml, .odt, .doc ou .docx).

Cela comprend :

  • Un titre (même provisoire)
  • Un résumé de 4 000 signes
  • Une présentation de quelques lignes mentionnant notamment le titre de la thèse, l’université, le laboratoire de recherche
  • 19 mars 2018, Réponse aux auteurs
  • Samedi 26 mai 2018, Journée d’étude des Doctoriales, en Sorbonne
  • 18 juin 2018, Date butoir pour adresser les communications écrites (40 000 signes espaces compris + bibliographie de 10 titres + présentation de l’auteur). Début des navettes de relecture).
  • Mi-septembre 2018, Fin des navettes de relecture. Transmission des articles à la mise en page
  • Octobre 2018, Publication en ligne sur le carnet du Centre d’histoire du XIXe siècle https://crhxixe.hypotheses.org/

Comité d'organisation

  • Inès ANRICH
  • Jacques BURY
  • Léon DUMONT
  • Jean-François FIGEAC
  • Claire-Lise GAILLARD
  • Elisabeth MORTIER
  • Pierre PORCHER

Doctorants aux Universités Panthéon-Sorbonne et Sorbonne Université (pagedixneuf@gmail.com)

Page 19 publie une fois par an des travaux de des doctorants et jeunes chercheurs. Cette revue junior a pour objectif de familiariser les doctorants qui y contribuent et ceux qui la font vivre au processus éditorial d’une revue scientifique. Revue par et pour les doctorants, Page 19 bénéficie de la collaboration et du soutien des enseignants-chercheurs du Centre d’histoire du XIXe siècle. Chaque année, un type de source et un thème sont choisis par l’ensemble des doctorantes et des doctorants du laboratoire.

Lieux

  • Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne - 17 rue de la Sorbonne
    Paris, France (75)

Dates

  • jeudi 22 mars 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • hiérarchie, carte, plan, société, organisation, rang

Contacts

  • Pierre Porcher
    courriel : pierre [dot] porcher [at] sorbonne-universite [dot] fr

Source de l'information

  • Pierre Porcher
    courriel : pierre [dot] porcher [at] sorbonne-universite [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Hiérarchies formelles et informelles / Archives et représentations de l'espace : cartes et plans », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 05 février 2018, https://calenda.org/431657

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal