AccueilPensée critique, l’intérieur et l’extérieur. Discours public et vie quotidienne

*  *  *

Publié le mardi 13 février 2018 par Céline Guilleux

Résumé

La pensée critique occupe la deuxième place, dans l’ordre de l’importance, dans la liste des compétences nécessaires à l’horizon 2020 (World Economic Forum, 2016). Parmi les autres compétences dont on a besoin pour survivre dans le contexte de la « quatrième révolution industrielle » figurent la résolution des problèmes complexes, le jugement et la prise de décision, la créativité, la flexibilité cognitive et la négociation. Toutes les compétences mentionnées ont quelque chose en commun avec la délibération, la pensée en général, l’argumentation et la défense d’un point de vue. Dans la foulée de la tradition socratique d’il y a plus de 2000 ans, le philosophe, psychologue et spécialiste des sciences de l’éducation John Dewey définit le concept moderne de pensée critique.

Annonce

Coordination

  • Gheorghe CLITAN, Professeur des universités, Université d’Ouest de Timisoara, Roumanie (gheorghe.clitan@e-uvt.ro)
  • Daniela DUMITRU, Maître de conférences HDR, Académie d’Etudes Economiques de Bucarest, Roumanie (daniela.dumitru@ase.ro)

Argumentaire

La pensée critique occupe la deuxième place, dans l’ordre de l’importance, dans la liste des compétences nécessaires à l’horizon 2020 (World Economic Forum, 2016). Parmi les autres compétences dont on a besoin pour survivre dans le contexte de la « quatrième révolution industrielle » figurent la résolution des problèmes complexes, le jugement et la prise de décision, la créativité, la flexibilité cognitive et la négociation. Toutes les compétences mentionnées ont quelque chose en commun avec la délibération, la pensée en général, l’argumentation et la défense d’un point de vue. Dans la foulée de la tradition socratique d’il y a plus de 2000 ans, le philosophe, psychologue et spécialiste des sciences de l’éducation John Dewey définit le concept moderne de pensée critique.

Dans son livre, How we think (1909), il suggère le terme de « pensée réflexive ». L’auteur emploie la « pensée réflexive » pour décrire la considération active, attentive et persévérante d’une opinion ou de toute forme de connaissance à la lumière des preuves qu'elles soutiennent et des conclusions qu’elles envisagent de fonder (Dewey, 1909). Le premier travail qui présente le concept de « pensée critique » est signé par Edward Glaser et s’intitule An Experiment in the Development of Critical Thinking (1941). Plus tard, Glaser propose le premier test de pensée critique, Watson-Glaser Critical Thinking Appraisal. Les approches philosophiques de Dewey et Glaser ouvrent le chemin pour d’autres disciplines qui commencent à s’intéresser à la pensée critique dans une perspective plus appliquée. C’est le cas des sciences de l’information et de la communication qui abordent ce thème notamment dans les champs des relations publiques, du journalisme, de la publicité, de la documentation, des études médiatiques, etc. en passant par la formation jusqu’à la recherche. Ainsi, la pensée critique devient un remède contre la pensée et la communication erronées, offrant des voies de penser correctement, développant des compétences qui protègent et aident contre la manipulation et contre d’autres pathologies communicationnelles.

Dans ce contexte, les chercheurs issus de plusieurs disciplines se sont impliqués dans la création des batteries de tests qui sont actuellement très prisés et utiles dans le processus d’évaluation des compétences de pensée critique. Ces tests sont non seulement considérés comme des méthodes d’évaluation, mais aussi comme des situations réelles de modélisation qui font usage de la pensée critique. Une liste annotée des tests de pensée critique les plus connus a été élaborée par Robert H. Ennis. Sa dernière version peut être consultée ici). À partir de ces acquis, nous sommes préoccupés de savoir en quoi la pensée critique est une partie organique des environnements public et privé. Plus précisément, à travers les questionnements liés au discours public, à la façon dont les médias reflètent la pensée critique dans les processus de médiatisation, à l’usage que le counseling (philosophique ou autre) fait de la pensée critique, à la communication au travail, à la communication quotidienne, dans le cadre privé, etc., nous envisageons d’accueillir dans ce numéro thématique de la revue Essachess - Journal pour la communication des articles qui portent sur les axes suivants (la liste n’est pas limitée à ces propositions) :

  • Pensée critique et publicité
  • Pensée critique et médias
  • Pensée critique et discours politique
  • Pensée critique dans les conversations quotidiennes
  • Pensée critique et communication religieuse
  • Pensée critique dans la communication corporate
  • Pensée critique dans la communication de la science
  • Pensée critique dans la communication pédagogique
  • Pensée critique et tests de compétences de communication
  • Pensée critique comme outil pour une communication efficace
  • Pensée critique comme outil de préservation de la liberté : la citoyenneté critique

Dates importantes

10 Avril, 2018: envoi de la proposition d’article en anglais ou en français

sous forme d’un résumé d’environ 2 pages (comportant 5 mots-clés et bibliographie sélective récente) ;

  • 30 Avril, 2018: notification des résultats ;
  • 15 Juillet, 2018: envoi de l’article complet (6000-8000 mots) en anglais ou en français avec résumé d’environ 150 mots et 5 mots-clés ;
  • 30 Septembre, 2018: acceptation de l’article complet.

Les articles complets et les questions complémentaires doivent être adressées à : essachess@gmail.com

Les auteurs dont les articles auront été acceptés en seront avisés par e-mail. La revue sera publiée en décembre 2018.

Lieux

  • Montpellier, France (34)

Dates

  • mardi 10 avril 2018

Mots-clés

  • pensée critique, discours public, vie quotidienne, épistémologie, philosophie, compétence, argumentation, défense, communication

Contacts

  • Essachess Journal for Communication Studies
    courriel : essachess [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Essachess Journal for Communication Studies
    courriel : essachess [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Pensée critique, l’intérieur et l’extérieur. Discours public et vie quotidienne », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 13 février 2018, http://calenda.org/432806