AccueilRaison et déraison : la folie à la Renaissance

Raison et déraison : la folie à la Renaissance

Rationality and irrationality: madness in the Renaissance

Rencontres doctorales (II) de l'Association des doctorants du CESR (Centre d'études supérieures de la Renaissance)

Doctoral conferences (II) of the Centre d'études supérieures de la Renaissance (CESR) doctoral group

*  *  *

Publié le mardi 20 février 2018 par João Fernandes

Résumé

Au tout début de son Histoire de la folie (1961), Michel Foucault développe l’idée selon laquelle la folie, à la fin du Moyen Âge, perdait progressivement son pouvoir cosmique et menaçant pour devenir l’envers de la raison : « la folie ne guette plus l’homme aux quatre coins du monde ; elle s’insinue en lui, ou plutôt elle est un rapport subtil que l’homme entretient avec lui-même ». En interrogeant cette hypothèse de Foucault, notre journée d’étude s’intéressera de plus près au rapport entre raison et déraison à la Renaissance. L’approche se veut pluridisciplinaire et sur une période qui va de Pétrarque à Descartes, respectant le champ de recherche traditionnel du Centre d'études supérieures de la Renaissance.

Annonce

Présentation

Pour la deuxième année consécutive, l'Association des Doctorants du Centre d'Etudes de la Renaissance organise à Tours des Rencontres doctorales. Le thème choisi cette année est le suivant : "Raison et déraison: la folie à la Renaissance". La journée d'études se tiendra le 14 mai 2018 au CESR.

Argumentaire

Au tout début de son Histoire de la folie (1961), Michel Foucault développe l’idée selon laquelle la folie, à la fin du Moyen Âge, perdait progressivement son pouvoir cosmique et menaçant pour devenir l’envers de la raison : « la folie ne guette plus l’homme aux quatre coins du monde ; elle s’insinue en lui, ou plutôt elle est un rapport subtil que l’homme entretient avec lui-même ». En interrogeant cette hypothèse de Foucault, notre journée d’étude s’intéressera de plus près au rapport entre raison et déraison à la Renaissance. L’approche se veut pluridisciplinaire et sur une période qui va de Pétrarque à Descartes, respectant le champ de recherche traditionnel du CESR.

Raison et déraison, ces deux notions complexes peuvent désigner différentes réalités à la Renaissance : la raison au sens de raisonnement (ratio) ou de sagesse (sapientia), la déraison au sens d’absence de sagesse (insipientia), au sens de sottise (stultitia) ou de démence (insania). Un premier objectif de la journée d’étude consiste donc à dégager le contexte d’emploi de ces termes à la Renaissance.

Sans raison, pas de déraison ! Cela paraît évident. Mais peut-on dire autant de l’inverse : sans déraison, pas de raison ? Et encore, peut-on concevoir une raison déraisonnable ou une raisonnable déraison ? Le repérage des rapports possibles entre ces deux notions à la Renaissance formera un second objectif de la journée.

Axes de réflextion

Afin d’orienter ces interrogations nous proposons trois axes de réflexion :

  • raison & déraison du discours : quel rôle joue la folie dans les textes satiriques et polémiques ? La déraison du texte peut-elle créer un nouveau sens ou manifester un sens caché ?
  • raison & déraison dans les productions artistiques : comment la folie se trouve-t-elle figurée à la Renaissance, quels sont ses attributs ? La prise en charge de la folie par la raison, dont parle Foucault, est-elle « visible » ou encore « audible » ?
  • raison & déraison dans la société : comment se manifeste la folie dans l’espace urbain ? Comment est-elle pensée et traitée par les médecins et juristes ?

Modalités pratiques d'envoi des propositions

Cet appel à communications s’adresse surtout aux jeunes chercheurs (doctorants, jeunes docteurs, étudiants en master recherche). Les propositions de communication (ca. 20 min) doivent être envoyées par courriel conjointement à Manon Gac

(manon.gac@gmail.com) et Jonas Kurscheidt (jonas.kurscheidt@enc-sorbonne.fr)

avant le 15 mars 2018.

Elles résumeront la communication en 250 mots max. et seront accompagnées de quelques lignes de présentation (laboratoire, sujet de recherche etc.).

Organisation et comité de sélection de propositions

  • Manon Gac (CESR)
  • Jonas Kurscheidt (ENC)

Lieux

  • Tours, France (37)

Dates

  • jeudi 15 mars 2018

Fichiers attachés

Contacts

  • Manon Gac
    courriel : manon [dot] gac [at] gmail [dot] com
  • Jonas Kurscheidt
    courriel : jonas [dot] kurscheidt [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Manon Gac
    courriel : manon [dot] gac [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Raison et déraison : la folie à la Renaissance », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 20 février 2018, https://calenda.org/434400

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal