AccueilDéconstruire la crise du logement

Déconstruire la crise du logement

Deconstructing the housing crisis

*  *  *

Publié le vendredi 23 février 2018 par Elsa Zotian

Résumé

S’inscrivant dans le cadre du séminaire de l’année du GTM Crises du pouvoir, pouvoir des crises, cette journée d’études « Déconstruire la crise du logement » sera l’occasion d’interroger cette notion de crise à partir de terrains et travaux variés. À travers l’étude de cas localisés sur des territoires différents (banlieues, territoire périurbain et rural) à des échelles plus ou moins fines (de la région parisienne à un immeuble), il s’agit d’aborder d’un côté les discours sur la crise et les politiques publiques et, de l’autre, leurs effets sur les conditions de vie selon les groupes sociaux et les contextes résidentiels.

Annonce

Présentation

S’inscrivant dans le cadre du séminaire de l’année du GTM Crises du pouvoir, pouvoir des crises, cette journée d’études sera l’occasion d’interroger cette notion de crise à partir de terrains et travaux variés. À travers l’étude de cas localisés sur des territoires différents (banlieues, territoire périurbain et rural) à des échelles plus ou moins fines (de la région parisienne à un immeuble), il s’agit d’aborder d’un côté les discours sur la crise et les politiques publiques et, de l’autre, leurs effets sur les conditions de vie selon les groupes sociaux et les contextes résidentiels.

Cette journée d’études est organisée dans le cadre du séminaire public du de l’équipe du Cresppa-GTM par :

  • Fanny Bugeja-Bloch (Cresppa-GTM, Paris Nanterre)
  • Marie-Paule Couto (Cresppa-CSU, Paris 8)
  • Colin Giraud (Cresppa-CSU, Paris Nanterre)

Lundi 5 mars 2018, salle des conférences, CNRS, site Pouchet

Programme

9h00 : Accueil

9h15 : Introduction

  • 10h00 : « Au détour des démolitions : les effets invisibles de la rénovation urbaine » avec Camille François (ENS Paris, Paris 8/Cresppa-CSU), discussion : Grégory Busquet (Paris Nanterre/LAVUE-Mosaïques)
  • 11h00 : « Les échelles de la mixité » avec Joanie Cayouette-Remblière (INED), discussion : Marie-Hélène Bacqué (Paris Nanterre/LAVUE-Mosaïques) `

12h00 : Pause déjeuner

  • 13h30 : « Classes populaires et « mal logement » en milieu périurbain/rural. Le cas du camping résidentiel » avec Gaspard Lion (EHESS/CRH, Paris Descartes/Cerlis), discussion : Pierre Gilbert (Paris 8/Cresppa-CSU)
  • 14h30 : « La vie après le bidonville » avec Margot Delon (IEP Paris/OSC), discussion : Catherine Bonvalet (INED/Associée GTM)

15h30 : Pause

  • 16h00 : « Y a-t-il "relégation" des ménages populaires dans le périurbain ? Une enquête croisant trajectoires résidentielles et politiques locales de l'habitat » avec Violaine Girard (Université de Rouen/Dysolab), discussion : Quentin Ramond (IEP Paris/OSC) 
  • 17h00 : « Se loger en région parisienne : les classes moyennes à la dérive ? » avec Stéphanie Vermeersch (CNRS/LAVUE), discussion : Anaïs Collet (Université de Strasbourg/SAGE)

Lieux

  • Salle des conférences - CNRS Site Pouchet 59-61, rue Pouchet
    Paris, France (75017)

Dates

  • lundi 05 mars 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • crise du logement, pouvoir, crise, bidonville, démolitions, rénovation urbaine, classes populaires, mal logement, camping résidentiel, périurbain, trajectoires résidentielles, politiques locales de l’habitat, se loger, région parisienne

Contacts

  • Nadia Achamsi
    courriel : nadia [dot] achamsi [at] cnrs [dot] fr

Source de l'information

  • Nadia Achamsi
    courriel : nadia [dot] achamsi [at] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Déconstruire la crise du logement », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 23 février 2018, https://calenda.org/434507

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal