HomeThe gaze of the other, gazing at the other

The gaze of the other, gazing at the other

Regard de l’autre, regard sur l’autre

Self-image and the construction of otherness outside Europe (18th-21st centuries)

Image de soi et construction de l’altérité dans les mondes extra-européens (XVIIIe–XXIe siècle)

*  *  *

Published on Thursday, March 01, 2018 by João Fernandes

Summary

Cette journée portera sur la construction de l’altérité et se propose d’interroger la façon dont se donne à voir l’image de soi et de l’autre —question volontairement large et transdisciplinaire. Convaincus par l’intérêt de l’interdisciplinarité, l’objectif est double. Tout d’abord permettre la création d’un premier espace de dialogue scientifique afin de confronter nos pratiques de jeunes chercheurs, mais également opérer une première mise en relief d’objets de recherche bien souvent construits et discutés en un cadre restreint.

Announcement

Argumentaire

Le mercredi 21 mars 2018, se tiendra au sein de l’université Paris 7 — Denis Diderot une journée d’étude à destination des jeunes chercheurs (master & doctorat) travaillant sur des questions en lien avec les mondes extra-européens. Cette journée portera sur la construction de l’altérité et se propose d’interroger la façon dont se donne à voir l’image de soi et de l’autre — question volontairement large et transdisciplinaire. Cette rencontre, qui prendra la forme de plusieurs tables rondes successives, s’organisera autour de quatre axes détaillés plus précisément ci-dessous.

Notre souhait est de permettre le dialogue entre jeunes chercheurs en histoire, sociologie, histoire de l’art, anthropologie, géographie, etc. au-delà d’objets ou de cadres de recherche en apparence éloignés et ainsi de dépasser les « aires culturelles » propres à chacun et chacune. Convaincus par l’intérêt de l’interdisciplinarité, l’objectif est double. Tout d’abord permettre la création d’un premier espace de dialogue scientifique afin de confronter nos pratiques de jeunes chercheurs, mais également opérer une première mise en relief d’objets de recherche bien souvent construits et discutés en un cadre restreint.

Programme

Mercredi 21 mars 2018

Université Paris VII-Denis Diderot
Bâtiment Olympe de Gouges
8 place Paul Ricoeur, 75013 Paris

Salle 870, 8e étage

8h45 : Accueil des participants, café de bienvenue

9h : Mot de bienvenue par Didier Nativel, professeur à l’Université Paris VII

9h15 : Mot d’introduction par Raphaël Gallien

9h30 : 1ère table ronde

Regards et imaginaires : de la représentation de l’autre et l’ailleurs

Discutant : Raphaël Gallien

  •  Alexandre AUDARD, master en histoire, Université Paris VII : Les songes pirates d’un administrateur colonial français au XXe siècle ou l’Afrique imaginée d’Hubert Deschamps.
  •  Marie MOREL, doctorante en histoire, Paris III-Sorbonne Nouvelle - CNRS/CREDA : La fabrique de l’Indien : discours missionnaires et visibilités indiennes. Chaco boréal (Paraguay- Bolivie) 1920-1940.
  •  Justine VIGNERÈS, master en histoire de l’art, Université Paris X : Réflexion spéculaire, imaginaire spectaculaire et lieu de spéculation ( Pieter Hugo, Nigeria).

11h : 2ème table ronde

Pouvoirs de l’image, pouvoirs de l’exclusion : assignations, intériorisations, retournements

Discutant : Alexandre Audard

  •  Clément FABRE, doctorant en histoire, Université Paris I : L'Autre linguistique : regards français sur la langue chinoise (1814-1900).
  •  Raphaël GALLIEN, master en histoire, Université Paris VII : Le « fou » comme preuve : Paul Rabe et la fabrication de cet Autre biologiquement inférieur (Madagascar, 1912).
  •  Guillaume LINTE, doctorant en histoire, Université Paris-Est : Médecine et regard sur l’autre au XVIIIe siècle.

12h30 : Pause déjeuner

14h : 3ème table ronde

Quel passé pour quelle recherche ?

Discutant : Clément Fabre

  •  Fatiha CHOUIREF, doctorante en sciences politiques, Université de Pau et des Pays de l’Adour : La France et la berbérité en Algérie : un passé toujours présent ?
  •  Maxence HABRAN, master en histoire, Université Paris VII : Une histoire historienne ? Ecrire l’histoire hors de l’université : l’exemple du documentaire Fahavalo de Marie-Clémence Andriamonta-Paes.
  •  Riccardo TESOLIN, master en histoire, Université Ca' Foscari (Italie) : Angelo Del Boca et l’Afrique orientale italienne.

15h30 : 4ème table ronde

S’approprier et organiser l’espace colonial

Discutante : Pauline Monginot

  •  Messaoudi ABIR, doctorante en études des paysages et aménagement des territoires, ISA Chott Mariem Sousse (Tunisie) : L'imaginaire artistique de l'altérité orientale et le paysage balnéaire.
  •  Lionel BAGUR, doctorant en histoire, Université Paris X : Interactions et contingence vernaculaire. Echecs et mythes (Algérie, 1844-1851).
  •  Souayah HAJER, doctorante en sciences et technologie du design, Université de La Manouba (Tunisie) : Gouts et espaces : différents regards (Tunisie – France).

17h : Mot de clôture par Alexandre Audard.

Places

  • Bâtiment Olympe de Gouges, 8ème étage, salle 870 - 8 place Paul Ricoeur
    Paris, France (75013)

Date(s)

  • Wednesday, March 21, 2018

Keywords

  • représentation, altérité, regard, extra-européen, Afrique, Amérique, Asie

Contact(s)

  • Raphaêl Gallien
    courriel : experience [dot] diderot19 [at] mail [dot] fr

Information source

  • Raphaêl Gallien
    courriel : experience [dot] diderot19 [at] mail [dot] fr

To cite this announcement

« The gaze of the other, gazing at the other », Study days, Calenda, Published on Thursday, March 01, 2018, https://calenda.org/435014

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal