AccueilHumanités numériques et géographie juive de l'Europe

Humanités numériques et géographie juive de l'Europe

Digital Humanities und jüdische Geographie Europas

Digital humanities and Jewish geography in Europe

Perspectives pour une révision de l'histoire juive médiévale avant 1300

Perspektiven für eine Neubearbeitung der mittelalterlichen jüdischen Geschichte vor 1300

Perspectives for the revision of medieval Jewish history before 1300

*  *  *

Publié le vendredi 02 mars 2018 par Céline Guilleux

Résumé

L'université d'été du projet-pilote franco-allemand « Nouvelle Gallia-Germania Judaica » est destinée aux jeunes chercheurs autour. Elle ambitionne de relever le défi thématique et technique de l'écriture d'une nouvelle histoire des lieux juifs avant 1300 au long du Rhin. À partir de sept lieux représentatifs du Moyen-Âge juif en France et en Allemagne, les interprétations traditionnelles de l'histoire juive de ces lieux sont examinés à la loupe et servent de « champ d’expérimentation » pour identifier ainsi que pour mettre en cause de manière critique différentes approches de recherche.

Annonce

Université d'été au Moulin d'Andé (Eure-Normandie/France)

02.-07. Septembre 2018

Argumentaire

L’Université d’été franco-allemande, organisée par la Nouvelle Gallia-Germania Judaica/ Hochschule für Jüdische Studien (nggj.eu) et la Nouvelle Gallia Judaica (EPHE-Paris), a pour objet l’histoire sociale des juifs du Haut Moyen Âge au Moyen Âge classique ; elle analyse les défis et met à l’épreuve de nouvelles approches surgies des avancées techniques et historiographiques, pour écrire une nouvelle géographie historique de l’Occident juif avant 1300. Pour répondre à ce questionnement sept lieux, qui peuvent être considérés comme représentatifs pour le Moyen Âge juif, sont au centre de l’enquête menée par l’Université d’été : Rouen, Reims, Lyon, Blois, Orléans, Constance et Bâle. Ces lieux ont suscité diverses recherches ces dernières années et ont débouché sur de nombreuses publications portant sur la vie juive médiévale. La diversité typologique des villes considérées fait que ces sept cas sont représentatifs d’autres lieux juifs. L’école d’été propose aux étudiants de Master, aux doctorants mais aussi aux enseignants des terrains d’exercice internationaux et interdisciplinaires. Elle propose un terrain d’enquête propice à des échanges profonds, ainsi qu’à la clarification et la comparaison des différentes traditions de la recherche...

L’école d’été s’adresse en premier lieu aux étudiants de Master et aux doctorants des mentions Histoire et Études Juives. Les candidatures d’étudiants en Théologie, Sciences des religions et Histoire du Droits sont aussi les bienvenues, afin de réunir les différentes approches de l’histoire sociale des juifs du Haut Moyen Âge au Moyen Âge classique. Des connaissances préalables dans le domaine de l’histoire juive sont souhaitables mais ne conditionnent pas la participation. L’école d’été à pour but de réunir des étudiants de différentes nationalités et de les initier à la matière, si nécessaire. Au-delà, l’école d’été a pour objectif de fournir aux participants différents outils innovants pour améliorer leurs compétences dans le domaine des Humanités numériques (spécialement dans le domaine de l’histoire juive, mais aussi dans celui de l’histoire générale ou d’autres sciences humaines). Ces outils seront directement testés dans le cadre de la publication des résultats sur la plateforme de la Nouvelle Gallia-Germania Judaica (nggj.eu).

À propos du déroulement et de l’organisation de la semaine

Les participants sont priés de choisir, dans le cadre de leur inscription, deux des sept lieux sur lesquelles ils souhaitent travailler pendant la semaine. En préparation à l’atelier, les participants recevront des questions à partir desquelles ils interrogeront leurs lieux. Les résultats doivent être présentés pendant la semaine sous forme d’une conférence. Celle-ci servira de base à la discussion qui suivra et fournira des éléments pour un futur article portant sur ces lieux. Les participants recevront mi-juin un lecteur et une bibliographie détaillée.

L’université d’été est composée de quatre unités pédagogiques :

  • des conférences selon les focus thématiques et historiographiques des spécialistes invités (Claude Denjean, Jacov Guggenheim, Marta Keil, Judith Schlanger). Le but de ce module est de donner aux participants un panorama de la recherche actuelle, et de les sensibiliser aux  particularités historiographiques du sujet tout en leur apportant des éléments utiles pour les ateliers.
  • Des ateliers au sein desquels les participants travailleront par binômes sur les  lieux choisis. Chaque participant présentera dans ce contexte les résultats des questions qui lui ont étés assignées et le débat portera sur ces résultats. Les enseignants présents donneront leur appui aux étudiants.
  • des séminaires dans lesquels, des questions méthodologiques seront discutées dès le début de la semaine (entre autre sur les défis et potentialités des Humanités numériques au sein des sciences humaines, ou l’« Historiographie 4.0. »- la Recherche sur l’histoire juive au sein de la société numérisée). À la fin de la semaine les résultats seront présentés dans les groupes de travail.
  • Une excursion à Rouen pendant laquelle les étudiants aborderont l’histoire urbaine des juifs.

Organisation 

Johannes Heil, Hochschule für Jüdische Studien Heidelberg ; Amélie Sagasser, Hochschule für Jüdische Studien Heidelberg, Claire Soussen (Nouvelle Gallia Judaica, EPHE-LEM Paris)

Intervenants 

  • Claude Denjean (Perpignan),
  • Jacov Guggenheim (Jerusalem),
  • Johannes Heil (Heidelberg),
  • Marta Keil (Vienne),
  • Judith Schlanger (Paris),
  • Claire Soussen (Cergy-Pontoise)

Conditions de la candidature

  • Une Licence ou un diplôme équivalent dans les disciplines susmentionnées.
  • Des connaissances linguistiques passives en Allemand et Français. La langue de travail sera l’Anglais. Comme les sources sont en Hébreu ou Latin des connaissances de base dans l'une de ces deux langues sont souhaitables.
  • Disposition à la prise en charge d’une intervention de 30 minutes.

Informations pratiques

Les frais de transport des participants (train de l’Allemagne jusqu’à 120 euros ; train de France jusqu’à 100 euro ; dans certains cas justifiés l’avion jusqu’à 200 euros) sont pris en charge. L’hébergement et le ravitaillement des participants sont intégralement pris en charge. Avec l’inscription définitive une contribution aux dépenses de 50 euros sera prélevée.

Notice:

La participation à l'école d'été pourra être certifiée à la fin de la semaine.

Si l'université d'origine et le cursus d'un (e) étudiant (e) le permet, l'université d'été pourra être validée comme une unité d'enseignement.

Êtes-vous intéressés?

Envoyez donc les suivantes documents de candidature dans une des langues de la conférence à  amelie.sagasser@hfjs.eu:

  • lettre de motivation (2 pages Maximum)
  • un CV (dans le cas échéant avec votre projet de recherche et vos publications)
  • indication sur vos connaissances linguistiques

Date limite de dépôt des candidatures : 1 mai 2018

Plus d’informations et le programme provisoire

nggj.eu

contact:

Amélie Sagasser, coordinatrice scientifique

amelie.sagasser@hfjs.eu, téléphone + 49 (0) 6221 5419246

Lieux

  • Moulin d’Andé, Centre culturel de rencontre - 65 rue du moulin
    Andé, France (27430)

Dates

  • dimanche 01 avril 2018

Mots-clés

  • judaïsme, religion, géographie historique

Contacts

  • Amelie Sagasser
    courriel : amelie [dot] sagasser [at] hfjs [dot] eu

Source de l'information

  • Amelie Sagasser
    courriel : amelie [dot] sagasser [at] hfjs [dot] eu

Pour citer cette annonce

« Humanités numériques et géographie juive de l'Europe », École d'été, Calenda, Publié le vendredi 02 mars 2018, https://calenda.org/435132

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal