AccueilPlace de la recherche et engagement des jeunes

Place de la recherche et engagement des jeunes

The place of research in young people's political involvement

*  *  *

Publié le vendredi 02 mars 2018 par João Fernandes

Résumé

Le programme de la Métropole Européenne de Lille, appelé "Investir dans les jeunesses de la MEL", vise à promouvoir une meilleure intégration intercommunale de l'action publique territorialisée menée en faveur de la jeunesse. 

Annonce

Argumentaire

En 2016, la Métropole Européenne de Lille a été lauréate d'un appel à projet du Commissariat Général à l'Investissement (Programme des Investissements d'Avenir) lancé en partenariat avec l'Agence Nationale du Renouvellement Urbain (ANRU) sur le thème des "Projets innovants pour la jeunesse". Le programme de la Métropole Européenne de Lille, appelé "Investir dans les jeunesses de la MEL", vise à promouvoir une meilleure intégration intercommunale de l'action publique territorialisée menée en faveur de la jeunesse.

Trois laboratoires de l'Université de Lille ont été sollicités pour accompagner scientifiquement 33 actions soutenues par ce PIA et sur le territoire de la MEL : Territoires, Villes, Environnement et Société (TVES), le Centre d'Etudes et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (CERAPS) et le Groupe d'Etudes et de Recherche Interdisciplinaire en Information et COmmunication (GERiiCO). La première partie de cette journée d'étude est consacrée aux échanges avec des chercheurs et des consultants missionnés par d'autres lauréats du PIA, à Valenciennes, Amiens, Nantes et Rennes. Dans quelle mesure les rôles, les approches et les méthodes utilisées diffèrent-elles d'un PIA à l'autre ?

Les questions de recherche soulevées portent sur :

  •   les représentations (des jeunes, du territoire) ;
  •   les modalités d'engagement des acteurs dans le dispositif PIA ;
  •   les effets du dispositif, tant au regard de l'institution métropolitaine et de la gouvernance de ses politiques publiques, que des différentes communes, acteurs porteurs d'actions, mais aussi des jeunes ciblés.

Dans ce cadre, la recherche scientifique combine une analyse à l'échelle des actions et de leurs périmètres respectifs, avec une approche transversale, à l'échelle du territoire métropolitain. Les méthodologies sont diverses (entretiens, analyse documentaire, observations...). Elles intègrent également des travaux d'étudiants de l'Université de Lille menés dans le cadre de mémoires, de stages ou d'ateliers.

Au cours de l'année universitaire 2017-2018, cinq étudiants en master d'urbanisme à l'Institut d’Aménagement et d'Urbanisme de Lille (IAUL) contribuent à l'évaluation des "Kolocations à projets solidaires" (KAPS), une action financée conjointement par le PIA, la MEL et l'Association de la Fondation Etudiante pour la Ville (AFEV). Inspirées des "kots-à-projets" belges, des KAPS se déploient à l'échelle nationale dans une vingtaine de villes. L'AFEV, qui compte aussi des volontaires en service civique, recrute sur entretien de motivation des jeunes désireux de lier besoin de se loger et engagement civique et associatif. À chaque appartement en colocation solidaire appartenant au parc locatif social doit correspondre ainsi un projet social ou environnemental, monté par les colocataires appelés "kapseurs" dans les quartiers où ils sont logés. Des expérimentations sont en cours à Lille-Moulins, Lille-Fives, Lille-Faubourg de Béthune et Villeneuve d'Ascq-Pont-de-Bois. La nature et surtout l'impact de cette action ne sont pourtant pas encore aujourd'hui bien cernés : que vise-t-on à travers ce dispositif ? Renouveler ou enrichir les formes d'engagement citoyen des jeunes bénéficiaires ? (Re)créer par leur biais du lien social dans les quartiers ? Comment ces projets à base associative parviennent-ils à s'inscrire dans une gouvernance élargie et en particulier à prendre place dans le cadre de politiques sectorielles et lesquelles ? L'après-midi de cette journée d'étude sur les KAPS propose ainsi d'articuler un double questionnement :

  •   le premier, d'ordre général, porte sur la nature de ce type d'initiative, sa portée, sa capacité à produire du changement au sein des collectivités partenaires, entre autres.
  •   l'autre plus spécifique, s'intéresse à l'initiative métropolitaine lilloise elle-même à partir du matériau déjà accumulé (diagnostics urbains réalisés à l'échelle des quartiers, immeubles, logements et entretiens qualitatifs).

Programme

Matin

La place de la recherche dans l’ "évaluation" des PIA

8h45 : Accueil – café et introduction de la journée

  • 9h : Intervention de Nicolas Matyjazik (enseignant à Sciences Po Lille et conseiller auprès du Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale) sur l’évaluation des politiques publiques.

9h30 : Échanges

10h : Café

  • 10h15 : Table ronde avec les chercheurs et consultants de bureaux d’étude impliqués dans les PIA « Jeunesse » de la MEL, de Valenciennes (Igor Crévits, LAMIH, Université de Valenciennes), d’Amiens (Eric Brun, CURAPP, Université de Picardie), de Nantes (Emmanuel Rivat, agence Phare) et de Rennes (Laurence Davoust-Lamour, EHESP).
  • 11h45 : Présentation des travaux de thèse d’Etch Kalala Mabuluki (EHESP) : « Politiques intégrées de jeunesse. Analyse comparée de l’approche transversale de l’action publique locale en direction des jeunes en France, Italie et Finlande ».

12h05-12h30 : Échanges

Après-midi

Engagement des jeunes dans les « Kolocations à projets solidaires » (KAPS)

13h45 : Accueil – café

  • 14h : Témoignage de Dorian Somers, ancien participant d’un des Kots-à-projet de l’Université Catholique de Louvain.

14h30 : Echanges

  • 15h : Présentation des travaux des étudiants de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Lille sur les KAPS de la MEL
  • 15h30 : Réactions de Jodelle Zetlaoui-Léger (LET – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris – la Villette), co-auteure d’un rapport d’évaluation sur les Kaps réalisé en 2013, et échanges.

16h45 : Conclusion de la journée

Lieux

  • Amphi B, Lilliad, Cité scientifique
    Villeneuve-d'Ascq, France (59)

Dates

  • lundi 12 mars 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • évaluation, recherche, jeunesse, politiques publiques, engagement

Contacts

  • Damien Boone
    courriel : damien [dot] boone [at] yahoo [dot] fr
  • Flavie Ferchaud
    courriel : flavie [dot] ferchaud [at] univ-lille1 [dot] fr

Source de l'information

  • Flavie Ferchaud
    courriel : flavie [dot] ferchaud [at] univ-lille1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Place de la recherche et engagement des jeunes », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 02 mars 2018, https://calenda.org/435138

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal