AccueilLa mécanique de l'analyse qualitative

La mécanique de l'analyse qualitative

The mechanics of qualitative analysis

*  *  *

Publié le mercredi 07 mars 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Si, en sciences sociales, l’analyse qualitative interdisciplinaire est surtout pensée en termes de rencontres méthodologiques entre la sociologie et l’anthropologie, force est de constater que l’analyse qualitative est aussi le fait de chercheurs issus d’autres disciplines, telles que les sciences politiques, les sciences de l'information et de la communication, les sciences de l’éducation ou encore les sciences infirmières. En outre, au-delà de la recherche fondamentale, se dessinent également les démarches qualitatives relevant de la recherche appliquée. Nous pensons notamment à la recherche-action. L’ethnographie et l’anthropologie réflexive semblent alors pouvoir enrichir la méthodologie mise en œuvre dans ce dernier type de recherche. Le but de cette journée d’étude est de questionner ces différentes démarches de recherche, appliquées dans différents domaines des sciences humaines et sociales, de découvrir la « mécanique » sous-jacente à ces démarches et de révéler, éventuellement, la manière dont elles pourraient s’enrichir mutuellement. 

Annonce

Colloque organisé par le Groupe de Travail 15 de l'Association Internationale des Sociologues de Langue Française

Argumentaire

Si, en sciences sociales, l’analyse qualitative interdisciplinaire est surtout pensée en termes de rencontres méthodologiques entre la sociologie et l’anthropologie, force est de constater que l’analyse qualitative est aussi le fait de chercheurs issus d’autres disciplines, telles que les sciences politiques, les sciences de l'information et de la communication, les sciences de l’éducation ou encore les sciences infirmières. En outre, au-delà de la recherche fondamentale, se dessinent également les démarches qualitatives relevant de la recherche appliquée. Nous pensons notamment à la recherche-action. L’ethnographie et l’anthropologie réflexive semblent alors pouvoir enrichir la méthodologie mise en œuvre dans ce dernier type de recherche. Le but de cette journée d’étude est de questionner ces différentes démarches de recherche, appliquées dans différents domaines des sciences humaines et sociales, de découvrir la « mécanique » sous-jacente à ces démarches et de révéler, éventuellement, la manière dont elles pourraient s’enrichir mutuellement.

Programme

Bruxelles, 29-30 octobre 2018

Journée du 29 octobre 2018

12h15 : Accueil des participants – Café.

12h45-13h00 : Mots de bienvenue – Monsieur Damien HUVELLE, Directeur-Président de la Haute Ecole Léonard de Vinci & Madame Annick JACOBS, Directrice de l’Institut Parnasse-ISEI.

13h00-13h15 : Introduction du colloque par Jacques HAMEL, Elsa RAMOS et Jonathan COLLIN, Correspondants du GT15 de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française.

13h15-14h30 : Mécanique de l'analyse qualitative (Panel 1).

Modératrice : Elsa RAMOS

  • Jacques HAMEL (Université de Montréal – Québec, Canada) : "Comment matérialiser les opérations mécaniques des méthodes qualitatives ?"
  • Christophe LEJEUNE (Université de Liège – Liège, Belgique) : "Classer ou conceptualiser ? Comment le rapport entre propriété et catégorie transforme la recherche qualitative."
  • Ali BELAIDI (Ecole Nationale Supérieure du Management – Alger, Algérie) : "Le passage du substantif à l’abstrait dans l’analyse inductive de la Grounded Theory."

14h30-14h45 : Pause café.

14h45-16h15 : Mécanique de l'analyse qualitative (Panel 2).

Modératrice : Florence BERNARD

  • Kabran Aristide DJANE (Université Peleforo Gon Coulibaly – Korhogo, Côte d’Ivoire) : "Modèle d’analyse et Méthode d’analyse en recherche qualitative de l’environnement : quand la confusion des concepts amène à la confusion des techniques."
  • Elsa RAMOS (Université Paris Descartes – Paris, France) : "L’analyse thématique : entre catégories des acteurs et formulations du sociologue."
  • Gilles FOSSION, Daniel FAULX et Virginie JAMIN (Université de Liège – Liège, Belgique) : "Investiguer les creux du discours par la technique d’entretien de la Mise au carré."
  • Jonathan COLLIN (Institut Parnasse-ISEI – Bruxelles, Belgique & Université de Liège) : "Etudier les interactions à travers l'analyse de récits de vie : une méthode qualitative goffmanienne ?"

16h15-16h30 : Pause café.

16h30-19h00 : Mécanique de l’enquête de terrain.

Modérateur : Jonathan COLLIN

  • Afi AGBOLI (Université Catholique de Louvain – Woluwé-Saint-Lambert, Belgique) : "Approche méthodologique dans l'étude du processus de changement d'attitude envers les mutilations génitales féminines chez les principales concernées."
  • Thomas ZANNIN, Shia Manh LY, Dominique MALATESTA et Christophe JACCOUD (Haute école de travail social et de la santé – Lausanne, Suisse) : "Entre distance et familiarité : négocier sa posture ethnographique dans le monde du petit."
  • Foued GHORBALI (Faculté des Sciences humaines et sociales – Tunis, Tunisie) : "Le quotidien dans deux quartiers populaires en Tunisie : À quoi sert la méthodologie qualitative ?"
  • Larisa Viridiana LARA GUERRERO (Université Paris Diderot – Paris, France & Université de Liège – Liège, Belgique) : "Remise en cause de la Vulnérabilité des migrants dans la conduite des études ethnographiques : stratégies et conseils pour le terrain."
  • Lionel FRANCOU (Université Catholique de Louvain – Louvain-la-Neuve, Belgique) : "Rassembler les pièces de la mosaïque. L’analyse qualitative pour réconcilier les échelles de l’action publique."
  • Pavel DEL ANGEL MONTIEL (Université de Haute Alsace – Mulhouse, France) : "L’auto-ethnographie. Une approche outil pour la recherche ethnolinguistique aujourd’hui ?"

Journée du 30 octobre 2018

9h30 : Accueil des participants – Café.

10h00-12h00 : Mécanique de la recherche-action.

Modérateur : Thierry SAMAIN

  • Florence BERNARD, Sophie DUVILLIER et Jonathan COLLIN (Institut Parnasse-ISEI – Bruxelles, Belgique) : "Co-construire des contenus de cours : retour sur la mécanique d'une recherche-action conduite en Haute Ecole."
  • Hana CHEBBI (Université de La Manouba – La Manouba, Tunisie) : "Le designer dans les études qualitatives évaluatives ; rôles et mécaniques d’analyse : Cas des packagings en Tunisie."
  • Marie DAUVRIN, Tyana LENOBLE, Mandana METHA, Marie MOLERA-GUI, Olivier SCHMITZ, Isabelle AUJOULAT et Els BAKKER (Université Catholique de Louvain & Institut Parnasse-ISEI – Woluwé-Saint-Lambert, Belgique) : "Contribution de l’analyse qualitative à la recherche-action : protocole de recherche du projet Personnalised Health Care Planning."
  • Gladys LUTZ (Sciences Po – Paris, France) : "Étudier les interrelations entre l’activité de travail et l’usage de psychotropes des professionnels : démarche et effets d’une recherche-action en psychologie du travail."
  • Leticia RENAULT (Université de Coimbra – Coimbra, Portugal) : "De la recherche-intervention participative aux ateliers biographiques : contributions de la psychologie et de l’anthropologie à l’analyse qualitative."

12h00-13h00 : Pause déjeuner.

13h00-14h15 : Mécanique interdisciplinaire de l’analyse qualitative.

Modératrice : Marie DAUVRIN

  • Ahmed ELKHATABI (Université Moulay Ismaël – Meknès, Maroc) : "Les conditions de possibilité de l'analyse qualitative interdisciplinaire : une recherche sur le harcèlement sexuel entre la sociologie et l'étude de genre."
  • Mathilde FAUTRAS et Blandine VEITH (Université Paris Nanterre – Paris, France) : "Comprendre le monde social des roses à partir des récits de vie « d’obtenteurs » : entre sociologie et géographie."
  • Joëlle KIVITS, Laetitia RICCI, Sébastien SAETTA et Laetitia MINARY (Université de Lorraine – Nancy, France) : "Recherche interventionnelle en santé publique et recherche qualitative : l’incontournable interdisciplinarité... L’exemple de RESIST, un programme de sevrage tabagique en milieu scolaire."

14h15-14h30 : Pause café.

14h30-16h10 : La mécanique de l’analyse qualitative en santé.

Modératrice : Sophie DUVILLIER

  • Marcel PLENCHETTE (Conservatoire National des Arts et Métiers – Paris, France) : "La recherche collaborative : une pratique des objets."
  • Jérôme ENGLEBERT (Université de Liège – Liège, Belgique) : "Perspective en premières personnes : propositions pour une analyse qualitative en psychopathologie."
  • Thierry SAMAIN (Institut Parnasse-ISEI – Bruxelles, Belgique) : "Les usagers maîtres de leur santé."
  • Mélinée SCHINDLER, Emmanuel ESCART et Véronique JAQUIER (Hôpitaux universitaires de Genève – Genève, Suisse) : "Retour réflexif sur une pratique d’analyse qualitative interdisciplinaire en milieu hospitalier."

16h10-16h30 : Pause café.

16h30-18h05 : Méthodes qualitatives et mécaniques réflexives.

Modérateur : Jacques HAMEL

  • Louise FONTAINE (Université Sainte-Anne – Nouvelle-Ecosse, Canada) : "Méthodes qualitatives plurielles associées à l’analyse, l’interprétation et la diffusion de l’œuvre de Jacques Zylberberg."
  • Ghislain LEROY (Université Paris Sorbonne & Université Paris Descartes – Paris, France) : "L'observation des pratiques enseignantes, de la distanciation par rapport au prisme professionnel initial à la formation des enseignants."
  • Nathanaël WADBLED (Université de Lorraine – Nancy, France) : "La dynamique transférentielle de l’entretien qualitatif sur les émotions."
  • Catherine NEGRONI et Maria PAGONI (Université de Lille 3 – Lille, France) : "Des conseillers en évolution professionnelle, regards sur une pratique en les entretiens d’auto-confrontation."

18h05-18h15 : Conclusion du colloque par le Professeur Jacques HAMEL.

18h15 : Clôture du colloque autour du verre de l’amitié.

Informations

Les personnes qui souhaitent assister au colloque doivent s’inscrire en cliquant ICI ou en copiant/collant le lien[1] et verser la somme de 50 euros (gratuité pour les étudiants – présentation de la carte d’étudiant le jour du colloque) avant le 15 octobre 2018 sur le compte BE04-0682-4057-9831 (Formation continue – Institut Parnasse-ISEI), en mentionnant en communication « NOM Prénom + GT15 ». Le paiement vaut confirmation de l’inscription et permettra d’organiser les pauses.

Le colloque se tiendra à l’Institut Parnasse-ISEI (Haute Ecole Léonard de Vinci) – Site PARNASSE, avenue Emmanuel Mounier n°84, 1200 Bruxelles.

METRO Ligne 1 – Direction STOCKEL – Arrêts : ALMA ou CRAINHEM.

Renseignements : elsa.ramos@free.fr ou jonathan.collin@vinci.be

Colloque organisé par le Groupe de Travail 15 – Analyse qualitative interdisciplinaire – de l’AISLF, avec le soutien de l’Institut Parnasse-ISEI (Haute Ecole Léonard de Vinci – Bruxelles), du CERLIS (Université Paris Descartes) et de l’Université de Montréal.

[1] https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeqSgw1SpskWl0ObHnbN9WLIyWP4iueQH8eBV-OTG_yT4aPcQ/viewform

Lieux

  • Institut Parnasse-ISEI (Haute Ecole Vinci) - Site PARNASSE - Avenue Emmanuel Mounier n°84
    Woluwé-Saint-Lambert, Belgique (1200)

Dates

  • lundi 29 octobre 2018
  • mardi 30 octobre 2018

Mots-clés

  • méthodes qualitatives, sociologie, anthropologie, sciences de la santé publique, psychologie et sciences de l'éducation

Contacts

  • Jonathan Collin
    courriel : jonathan [dot] collin [at] vinci [dot] be
  • Elsa Ramos
    courriel : elsa [dot] ramos [at] free [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Jonathan Collin
    courriel : jonathan [dot] collin [at] vinci [dot] be

Pour citer cette annonce

« La mécanique de l'analyse qualitative », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 07 mars 2018, https://calenda.org/435529

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal