AccueilLes chercheurs et leurs données en sciences humaines et sociales : quelles pratiques, quelle(s) politique(s) ?

Les chercheurs et leurs données en sciences humaines et sociales : quelles pratiques, quelle(s) politique(s) ?

Researchers and their data in the humanities and social sciences - what practices, what policies?

*  *  *

Publié le lundi 26 mars 2018 par Elsa Zotian

Résumé

Si les données sont au cœur du travail des chercheurs, les chercheurs sont au cœur de toute politique des données. En effet, les chercheurs (doctorants, enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs de recherche) sont à la base de tous les processus liés aux données de recherche, ils sont présents dans la totalité du cycle de vie des données, depuis la production jusqu’au partage, en passant par le traitement, le stockage, l’archivage, etc. Or aucune politique de description, de stockage, d’archivage et de partage des données ne pourra se mettre en place sans leur adhésion. Et pour obtenir leur accord et leur implication, encore faut-il bien connaître leurs pratiques réelles, leurs besoins, leurs attentes, leurs craintes. Cette journée vise deux objectifs : mieux connaître les pratiques des chercheurs en sciences humaines et sociales en matière de données de recherche, en confrontant les deux enquêtes de Lille 3 et de Rennes 2 ; réfléchir à partir de la connaissance de ces pratiques et de ces besoins aux politiques à mettre en place.

Annonce

Argumentaire

Si les données sont au cœur du travail des chercheurs, les chercheurs sont au cœur de toute politique des données. En effet, les chercheurs (doctorants, enseignants-chercheurs, chercheurs, ingénieurs de recherche) sont à la base de tous les processus liés aux données de recherche, ils sont présents dans la totalité du cycle de vie des données, depuis la production jusqu’au partage, en passant par le traitement, le stockage, l’archivage, etc. Or aucune politique de description, de stockage, d’archivage et de partage des données ne pourra se mettre en place sans leur adhésion. Et pour obtenir leur accord et leur implication, encore faut-il bien connaître leurs pratiques réelles, leurs besoins, leurs attentes, leurs craintes. Cette connaissance est indispensable et semble constituer le préalable à toute action locale pertinente. L’un des enjeux de la connaissance des pratiques des chercheurs porte notamment sur la mesure de l’écart entre les discours (d'injonction, de recommandation...) et les pratiques et les représentations des enseignants-chercheurs, le tout au regard de la complexité des questions posées par les données de recherche, notamment en SHS. Le statut, la définition même des données de recherche posent des questions spécifiques en sciences humaines et sociales, en arts, en lettres ou en langues.

Pour mieux connaître ces pratiques des chercheurs, deux enquêtes, parmi d’autres, ont été menées dans deux universités de sciences humaines et sociales, à l’Université Lille 3 en 2015 et à l’Université Rennes 2 en 2017. Ces deux enquêtes à la fois proches (la seconde s’est fortement inspirée de la première) et différentes (enquête qualitative en plus de l’enquête quantitative à Rennes 2) aboutissent à des résultats qu’il nous semble intéressant de confronter lors d’une journée d’étude.

Objectifs

Elle vise deux objectifs :

  • Mieux connaître les pratiques des chercheurs en SHS en matière de données de recherche, en confrontant les deux enquêtes de Lille 3 et de Rennes 2 ;
  • Réfléchir à partir de la connaissance de ces pratiques et de ces besoins aux politiques à mettre en place.

Organisateurs et partenaires

Cette journée d’étude est co-organisée par les auteurs de l’enquête de Rennes 2 (URFIST de Rennes, MSHB et SCD Rennes 2) et par la MSH Ange-Guépin, avec le soutien scientifique et politique des instances de l’Université Rennes 2, du Réseau national des Maisons des Sciences de l’Homme et du GIS « Réseau des URFIST ».

Organisation de la journée

La matinée sera ainsi consacrée à rendre compte des pratiques des chercheurs, notamment autour de deux thématiques essentielles : d’une part le stockage, la sécurisation et l’archivage des données de recherche, d’autre part la problématique de l’ouverture et du partage.

L’après-midi portera sur la ou les politiques à mettre en place autour des données de recherche, aux différents niveaux (depuis le laboratoire, l’établissement jusqu’au niveau national, en passant par l’échelon régional ou inter-régional), selon les différents acteurs impliqués, etc. Quelles priorités, quels bons niveaux de décision, quels services mettre en place, quelles politiques d’incitation, de sensibilisation, de formation... : telles seront quelques unes des questions pouvant être abordées et débattues.

Publics visés

La journée d’étude s’adresse à différents publics :

  • Les personnels de soutien à la recherche : professionnels de l’information, ingénieurs, informaticiens, personnels des Cellules Recherche et des Directions de la recherche dans les universités, formateurs, juristes, etc. ;
  • Les décideurs politiques de l’ESR et des collectivités territoriales, les responsables d'unités de recherche, les responsables de services, etc. ;
  • Les chercheurs, doctorants ou enseignants-chercheurs, notamment en Information Scientifique et Technique et en Humanités numériques.
Inscription obligatoire à l'adresse suivante: https://jedonnees-shs.sciencesconf.org/

Programme

9h - 9h30 : Accueil

9h30 - 10h : Introduction

  • Présentation de la journée par le Comité d’organisation
  • Ouverture de la journée par Marc Bergère, Vice-Président chargé de la documentation et des ressources technologiques, université Rennes 2

Quelles pratiques des chercheurs en SHS ?

Conférences

  • 10h - 10h30 : La gestion des données de la recherche sur un campus SHS, par Joachim Schöpfel, Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication, université Lille 3

Joachim Schöpfel présentera les résultats de l'enquête menée en 2015 sur le campus de l'université de Lille 3. Avec un taux de réponse de 15% (N=270), l'enquête permet de faire un état des lieux des pratiques, besoins et motivations des enseignants-chercheurs, chercheurs et doctorants sur un campus universitaire en sciences humaines et sociales. Ces résultats seront discutés sur le fond d'autres études avec les directeurs de laboratoire du CNRS, sur le concept des données, sur la faisabilité d'une plateforme nationale et mutualisée et sur les priorités des acteurs scientifiques du terrain.

  • 10h30 - 11h : État des lieux des données de recherche à Rennes 2 : retour sur l’enquête réalisée auprès des chercheurs, par Cécile Pierre, Responsable du département Recherche, SCD université Rennes 2 et Morgane Mignon, Ingénieure humanités numériques, MSHB

Loin d’être un donné, les données de la recherche recouvrent une réalité complexe.

Comment la situation rennaise entre-t-elle en résonance avec les résultats de l’enquête de Lille 3  ? Quels écarts observe-t’on entre les perceptions et les pratiques des chercheurs ? A travers la présentation des résultats de l’enquête menée à l’université Rennes 2 en 2017, nous nous interrogerons sur la façon dont les chercheurs en SHS s’emparent de la question des données de recherche, et sur leurs attentes.

11h - 11h15 : Pause

Table ronde

11h15 - 12h30 : Stockage, archivage, partage des données : pratiques, représentations, besoins des chercheurs

  • Florent Demoraes, Maître de conférences en géographie, université Rennes 2
  • Karine Karila-Cohen, Maître de conférences en histoire grecque, université Rennes 2
  • Florent Laroche, Maître de conférences en sciences de l'ingénieur, École Centrale de Nantes
  • Marie-Laure Malingre, Co-responsable de l'URFIST de Rennes
  • Joachim Schöpfel, Maître de conférence en SIC, université Lille 3

Animation de la table ronde par François Vignale, Directeur-adjoint du SCD Le Mans université

12h30 - 14h : Déjeuner

Quelle(s) politique(s) à mettre en place ?

Conférence

  • 14h - 15h : Conférence : Quelle politique nationale sur les données de recherche ? (titre provisoire) par Jacques Dubucs, Directeur scientifique du secteur "Sciences de l'homme et de la société", Direction Générale de la Recherche et de l'Innovation (DGRI), Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovatio

Table ronde

15h - 16h30 : Quelle(s) politique(s) des données de recherche ?

  • Olivier Baude, Directeur de la TGIR Huma-Num(sous réserve)
  • Leszek Brogowski, Vice-Président chargé de la recherche, université Rennes 2
  • Arnaud Devillez, Délégué régional à la recherche et à la technologie (DRRT), Bretagne
  • Arnauld Leclerc, Directeur de la MSH Ange Guépin
  • Emmanuelle Hellier, Directrice de l'UMR CNRS 6590 ESO, université Rennes 2

Animation de la table ronde par Alexandre Serres, Co-responsable de l'Urfist de Rennes et Nicolas Thély, Directeur de la MSHB

Lieux

  • Amphithéâtre Robert Castel, Maison des Sciences de l'Homme en Bretagne - 2 avenue Gaston Berger
    Rennes, France (35)

Dates

  • vendredi 15 juin 2018

Mots-clés

  • données, recherche, politique de la recherche

Contacts

  • Amélie Renard
    courriel : amelie [dot] renard [at] univ-nantes [dot] fr

Source de l'information

  • Amélie Renard
    courriel : amelie [dot] renard [at] univ-nantes [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les chercheurs et leurs données en sciences humaines et sociales : quelles pratiques, quelle(s) politique(s) ? », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 26 mars 2018, https://calenda.org/437417

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal