AccueilCorpus de paysages

Corpus de paysages

Corpuses of landscapes

*  *  *

Publié le mercredi 28 mars 2018 par Elsa Zotian

Résumé

Le colloque « Corpus de paysages » analysera diverses formes de descriptions, de représentations, de restitutions de paysages, à partir de corpus de sources littéraires, iconographiques, historiographiques, de collections botaniques, numismatiques, etc., mais aussi de nouveaux dispositifs numériques par lesquels nous appréhendons aujourd’hui les paysages : captations photographiques régulièrement reconduites des observatoires photographiques des paysages ; bases de données qui numérisent les fonds patrimoniaux (bibliothèques, musées) autour de la thématique du paysage ; enfin nouvelles applications numériques (serious game, modélisation 3D, jeu vidéo, mobile game…). La dimension participative et l’impact sur le grand public de ces dispositifs seront interrogés, de même que les mutations de notre conception contemporaine du paysage : est-il toujours source de savoirs et de représentations qui passent par des dispositifs de classement, ou n’échappe-t-il pas de plus en plus, dans des expériences sensibles variées, directes ou médiatisées, à nos diverses tentatives de cadrage ?

Annonce

Argumentaire

La Convention européenne du paysage (2000) a donné un orientation nouvelle aux campagnes photographiques impulsées par la DATAR dans les années 1990, en mettant fortement l’accent sur la perception du paysage par les populations, et en encourageant les démarches participatives, pour mieux associer à l’identification et à l’aménagement des paysages, l’usager, l’habitant, le non-professionnel, dont la sensibilité ou la pratique quotidienne sont désormais pensés comme complémentaires des compétences scientifiques de l’expert.

Ce lien entre le paysage et sa perception et son appropriation symbolique par ceux qui l’habitent ou simplement le parcourent, nous voudrions l’analyser à travers une série de dispositifs numériques récemment apparus ou reconfigurés, qu’ils concernent des captations photographiques des paysages d’aujourd’hui (comme dans le cas des Observatoires photographiques des paysages (OPP)), ou qu’ils modélisent divers types de fonds patrimoniaux (bibliothèques, musées) autour de la thématique privilégiée du paysage .

Ils nous proposent en effet des corpus inédits, corpus de paysages qui suscitent divers types de questionnement.

Sont-ils simplement, selon une approche positiviste, des sources documentaires qui nous renseignent sur le paysage et l’évolution de sa perception et de son aménagement ?

Parce qu’ils procèdent, comme tout corpus, d’un processus de sélection et de collation, ces corpus de paysage donnent lieu à une mise en forme qui transforme, et ne se réduisent pas à un pur échantillonnage.  En effet, comme l’a montré Alain Roger, le paysage est d’emblée une construction du regard. La photographie de paysage est elle-même une représentation du paysage, une nouvelle étape dans la médiation culturelle (et il faut d’autant plus interroger ce medium, et le choix d’artistes photographes par les OPP, à l’ère du numérique et de l’image fluide en réseaux, et en conjonction avec l’apparition de la notion de « paysage ordinaire », qu’il nous faut apprendre à voir, comme la campagne, la mer, la montagne, ont fait elles aussi l’objet d’une maturation du regard). Un corpus (évolutif) de photographies du paysage (ou de photographies numériques de tableaux ou de gravures de paysages) est un échelon supplémentaire franchi dans la mise en forme des paysages. Quand en outre ces recueils numérisés sollicitent ouvertement la contribution des publics, est-ce simplement pour l’enrichissement du corpus, proposé comme objet d’étude, ou est-ce que la manipulation même du corpus, à l’instar des objets d’une collection, n’opère pas déjà dans le sens d’une appropriation symbolique, replaçant le sujet au cœur du paysage et / ou au cœur du corpus de paysages, amplifiant l’inscription dans le « milieu » (Augustin Berque) ? Quelle appropriation des paysages (et des patrimoines qui les représentent [livres, photos, tableaux, textes, œuvres d’art contemporain…) ces corpus numériques permettent-ils donc véritablement ? Et quelle participation à l’élaboration des paysages, ou d’abord, et plus modestement, aux corpus qui les représentent, ces dispositifs numériques encouragent-ils ?

L’enjeu est aussi de réfléchir à cette « souffrance spatiale » récemment identifiée par Bruno Latour, qui souligne la nécessité de réarticuler le local et le global . Au-delà des corpus supports de savoirs, des projets qui impliquent une expérience ludique, esthétique ou artistique, sont peut-être aussi le moyen d’amorcer ces processus de reconfigurations, qui recréent une familiarité à l’échelle du cadre de vie, mais aussi au niveau des liens multiples qui l’unissent désormais avec des réalités beaucoup plus éloignées.Entrée libre

Programme

Mercredi 4 avril 2018

Présidence de l’USMB, amphithéâtre Decottignies

9h15 Accueil des participants

  • 9h30 Ouverture du colloque par Denis VARASCHIN, Président de l’USMB, et Dominique LAGORGETTE, Directrice du LLSETI

Session1 – Paysages, re-photographie, politiques publiques

Modératrice : Hélène SCHMUTZ (USMB)

  • 10h00 Marie-Christine BLIN (USMB), « Panorama de la re-photographie de paysage américaine du XIXe au XXIe siècle »
  • 10h30 Raphaële BERTHO (Univ. François Rabelais Tours), « Recréer une culture du paysage, de l’aura à la participation »

11h00 Discussion et pause

  • 11h30 Guillaume BONNEL (photographe), « Le corpus chrono-photographique au service d'un diagnostic sensible de territoire »

12h00 Discussion

Session1 – Suite

Modératrice : Lucie GOUJARD (Univ. Grenoble Alpes)

  • 14h00 Frédérique MOCQUET (ENSA Paris-Malaquais) : « Les nouveaux espaces des Observatoires photographiques. Regard critique sur une méthodologie et perspectives de "reconfiguration" du paysage »
  • 14h30 Frédéric POUSIN (ENSA Paris-Belleville) : « Le corpus de l’Observatoire du paysage au risque de la malléabilité de l’image photographique »

15h00 Discussion et pause

Présentation du site de l’Observatoire photographique de paysages en Savoie, CAUE 73

  • 15h45 Sylvain DUFFARD (photographe) et Svenja JARMUSCHEWSKI (USMB) : « Les Observatoires photographiques du paysage comme projets de "l’entre-deux" : le cas de l’Observatoire des paysages de Haute-Savoie (CAUE 74) »
  • 16h15 Geoffroy MATHIEU et Bertrand STOFLETH (photographes) : « Paysages usagés, Observatoire photographique du paysage depuis le GR2013. Retours d’expériences de médiation »

16h45 Discussion 

Jeudi 5 avril 2018 matinée

Présidence de l’USMB, amphithéâtre Decottignies

Session 2 – Photographie et récits de voyage : la base Viatimages

Modératrice : Lucie GOUJARD (Univ. Grenoble Alpes)

  • 9h30 Claude REICHLER (Univ. de Lausanne), « Ce que la photographie fait aux glaciers »
  • 10h00 Daniela VAJ (Univ. de Lausanne), « La perception du paysage alpin à travers la photographie stéréoscopique, un voyage virtuel dans les Alpes au début du XXe siècle »

10h30 Discussion et pause

Présidence de l’USMB, amphithéâtre Decottignies

Session 3 – Paysages, traces, restitutions, représentations

  • 11h00 Yasser GUENIFI (Univ.d’Annaba, Algérie), Sylvain HILAIRE et Edwige LELIEVRE (Univ. Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), « Vestigia-Songe, enseignements d’un jeu vidéo questionnant le patrimoine paysager de Port-Royal-des-Champs. Conception, réalisation et analyse des retours des joueurs »

11h30 Discussion

Jeudi 5 avril 2018 après-midi

Musée des Beaux-Arts, salle Garriod

Session 3 – Suite

Modérateur : Pascal BOUVIER (USMB)

  • 14h00 Fabrice DELRIEUX (USMB), « La représentation des montagnes sur les monnaies grecques de l’Asie Mineure. Les massifs à l’est du plateau anatolien »
  • 14h30 Fabrice MOUTHON (USMB), « La restitution des paysages montagnards à la fin du Moyen âge au travers des sources écrites (Savoie-Dauphiné,  XIVe-XVe siècles) »

15h00 Discussion et pause

  • 15h30 Emilie-Anne PEPY (USMB), « Le jardin botanique urbain ou la mise en paysage des collections végétales, XVIe - XIXe siècles »

16h00 Discussion

17h00 Visite guidée des Charmettes Maison de Jean-Jacques Rousseau (pour les intervenants)

Dîner du colloque

Vendredi 6 avril 2018

Présidence de l’USMB, amphithéâtre Decottignies

Session 4 – Habiter le paysage

Modératrice : Hélène SCHMUTZ (USMB)

  • 9h30 Philippe MOUILLON (plasticien, scénographe urbain, Grenoble) :« Où se trouvait l’artiste quand il a réalisé ce paysage ? Le jeu Paysage-in-situ »
  • 10h00 Daniel BOUGNOUX (Université Grenoble Alpes), « Le paysage, de l'objet au milieu »

10h30 Discussion et pause

  • 11h00 Caroline LEMOINE (USMB), « Le paysage comme expérience de l’habiter »

11h30 Discussion

Session 5 – Dispositifs, réseaux, interfaces : vers des paysages autres ?

Modératrice : Dominique PETY (USMB)

  • 14h00 Sylvain SANTI (USMB), « Paysage réel ou les apories de la représentation »
  • 14h30 Marc VUILLERMOZ (USMB), « Saisir et restituer le paysage. Le numérique à l’épreuve du pictural »

15h00 Discussion et pause

  • 15h30 Camille TEYSSIER (designer, Paris), « Bricks Urban Game. Vers la création d’un nouveau territoire entre espaces physique et numérique. »

16h00 Discussion et clôture du colloque

Comité d’organisation

  • Laboratoire LLSETI, Université Savoie Mont Blanc
  • Pascal BOUVIER et Dominique PETY

assistés de

  • Hélène SCHMUTZ,
  • Svenja JARMUSCHEWSKI et Élodie ROCHE

Comité scientifique

  • Caroline BONGARD (Musées de la Ville de Chambéry)
  • Eliane BURNET (Université Savoie Mont Blanc)
  • Jacques FATRAS (Observatoire photographique des paysages de Haute-Savoie, CAUE 74)
  • Michael JAKOB (Haute Ecole du Paysage, d’Ingénierie et d’Architecture, Genève)
  • Lionel LASLAZ (Université Savoie Mont Blanc, EDYTEM)
  • Charles-François MATHIS (Université Bordeaux Montaigne)
  • Philippe ORTEL (Université Toulouse Jean Jaurès)
  • Jean-Pierre PETIT (initiateur de l’Observatoire photographique de paysages en Savoie, CAUE 73)

Avec le soutien

  • de la Région Auvergne-Rhône-Alpes,
  • des Conseils d’Architecture, d’Urbanisme,
  • et de l’Environnement de la Savoie et de la Haute-Savoie, des Musées de la Ville de Chambéry,
  • du laboratoire EDYTEM (Université Savoie Mont Blanc),
  • et de la programmation Paysage>Paysages en Isère

Lieux

  • Amphithéâtre Decottignies | Salle Garriod - Présidence de l’Université Savoie Mont Blanc 27, rue Marcoz | Musée des Beaux-Arts Place du Palais de Justice
    Chambéry, France (73)

Dates

  • mercredi 04 avril 2018
  • jeudi 05 avril 2018
  • vendredi 06 avril 2018

Mots-clés

  • corpus, paysage, photographie, botanique, numismatique, jeu vidéo, 3D

Contacts

  • Dominique Pety
    courriel : dominique [dot] pety [at] univ-smb [dot] fr

Source de l'information

  • Dominique Pety
    courriel : dominique [dot] pety [at] univ-smb [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Corpus de paysages », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 28 mars 2018, https://calenda.org/437785

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal