Accueil(En)corps du contemporain ?!

(En)corps du contemporain ?!

The body of the contemporary - from love of the body to the body of death

De l’amour du corps au corps de la mort

*  *  *

Publié le mercredi 21 mars 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Le corps, objet aux passions et aux destins multiples à travers les âges, est aujourd’hui omniprésent dans notre modernité. Point d’articulation de la subjectivité avec la contemporanéité, objet qui accroche le regard de l’autre, la place importante donnée au corps et à son image aujourd’hui ne tendrait-elle pas paradoxalement à effacer ce qui constitue la complexe réalité d'un sujet divisé ? Du corps-parlant des patientes hystériques de Freud à la clinique de l’adolescence ou du genre, en passant par la clinique des psychoses, de l’autisme ou celle protéiforme des modifications corporelles et des maladies somatiques par exemple, ce collloque vise à interroger la relation toujours singulière que le sujet contemporain entretient avec son corps.

Annonce

Argumentaire

Le corps, objet aux passions et aux destins multiples à travers les âges, est aujourd’hui omniprésent dans notre modernité. Point d’articulation de la subjectivité avec la contemporanéité, objet qui accroche le regard de l’autre, la place importante donnée au corps et à son image aujourd’hui ne tendrait-elle pas paradoxalement à effacer ce qui constitue la complexe réalité d’un sujet divisé ?

Certains discours actuels s’engagent ainsi dans des promesses illusoires de maîtrise toute-puissante d’un corps « beau », « sain(t) » ou « augmenté » (religion, médecine, transhumanisme, etc.). Ces nouvelles idéologies ne tentent-elles pas de réduire la subjectivité à l’image d’un « corps-identité », jusqu’à la tyrannie d’un corps à idéaliser car culturellement valorisé (publicité, bien-être, politique) ? Qu’il s’agisse alors de « performer » avec ce corps (que ce soit dans des pratiques sportives intensives, dans des (dé)monstrations d’art contemporain ou dans des subversions queer), ou bien de le « modifier » (dans un but esthétique ou non), dans quelle mesure le sujet de la modernité cherche t’il alors à se faire disparaître derrière cette identité corporelle, souvent perçue comme totalité ?

Mais si le corps est bien aujourd’hui perçu comme moyen d’expression et lieu matérialisé de l’identité dans nos sociétés, il n’en reste pas moins vécu comme « étrangement familier » par le sujet lui-même. Nous éprouvons tous une certaine ambivalence à l’égard de notre corps et de son image, de l’amour et de la haine à l’encontre de cette chose « qui se jouit » disait Lacan, envers ce réel qui angoisse, ce « roc » qui va vers la mort et contre lequel il s’agit parfois de se défendre.

Comment le sujet fait-il alors pour vivre, dans notre société contemporaine, avec un corps qui constamment lui échappe ?

Dans quelle mesure les logiques modernes de traitement des passions et des destins du corps (amour/haine – vie/mort) influencent-elles le développement psychique du sujet de la modernité ?

Quelles sont les répercussions de ces changements dans le rapport au corps et à son image au sein de nos pratiques cliniques actuelles ?

Voici des questions qui reviennent « (en)corps ?! » sur le devant de la scène psychanalytique. Du corps-parlant des patientes hystériques de Freud à la clinique de l’adolescence ou du genre, en passant par la clinique des psychoses, de l’autisme ou celle protéiforme des modifications corporelles et des maladies somatiques par exemple, la relation toujours singulière que le sujet entretient avec son corps est continuellement sollicitée dans nos réflexions au quotidien.

Ce colloque inter-promotions organisé par CulturePsyP7 vise à donner à l'ensemble des étudiants du département d'Etudes Psychanalytiques l’occasion de réfléchir sur ces différentes questions et de prendre « à bras le corps » les difficultés théoriques et cliniques qu’elles continuent de soulever, encore aujourd’hui.

L'entrée est libre et gratuite, dans la limite des places disponibles.

Programme

9h30 - Accueil des participants. Ouverture du colloque par Laurie Laufer (Professeure, directrice du CRPMS, psychanalyste)

10h-11h - Session 1 : Corps et Handicap

Discutant: Matthieu Mencia-Huerta (D2)

  • 10-10h15 : Alexandre Thiault (L1) Ai-je un corps ou suis-je un corps ? Visions actuelles sur la question.
  • 10h15-10h30 : Amina Methlouthi (L2) Corps et malvoyance.
  • 10h30-10h45 : Rémy Reyre (D1) Le corps handicapé, un corps au seuil de la contemporainéité.
  • 10h45-11h : Discussion
11h-11h15 : Pause café

11h15-12h15 - Session 2 : Corps, Normes et Sexualité

Discutant: Louis Raffinot (D3+)

  • 11h15-11h30 : Apolline Carne (M1) Corps et mesures de justice.
  • 11h30-10h45 : Linda Widad (D3+) L'érection féminine : le regard et le sein.
  • 11h45-12h00 : Anaïs Touati (D1) Le corps transgenre en psychanalyse : réaméanagements éthiques et théoriques ?
  • 12h00-12h15 : Discussion
12h15-14h00: Pause déjeuner

14h00-15h00: Conférence plénière : Existe t il un "corps" pornographique
Eric Bidaud (Professeur, psychanalyste)

15h-16h15 - Session 3 : Corps, Images et Adolescence

Discutant: Jérémie Clément (D3+)

  • 15h00-15h15 : Juliette Laethem (L2) Décor(p)s sociaux : mise en scène du corps et réseaux sociaux à l'adolescence.
  • 15h15-15h30 : Rachel L'Hostis (M1) De la "tendance" sur Instagram à l'esthétique de l'anorexie.
  • 15h30-15h45 : Cécile Laborde (L3) Donner du sens aux éprouvés corporels à l'adolescence : la littérature comme aire transitionnelle.
  • 15h45-16h00 : Sonia Winter (D2) Image, en quête de soi.
  • 16h00-16h15 : Discussion
16h15-16h30 : Pause café

16h30-17h30 - Session 4 : Corps et Idéal

Discutant: Olivier Duris (D2)

  • 16h30-16h45 : Julien Guillou (D2) Mélanie - Diam's et retour : effets narcissiques et/ou symboliques du corps en religion.
  • 16h45-17h00 : Adrien Cascarino (D1) Figures des corps mutants dans le 9ème art : X-mens, Iron Man et Métabarons.
  • 17h00-17h15 : Jean-Elie Jr. Larrieux (D3+) Corps chimérique : entre fantasme de toute-puissance, fantasme parricidaire et régression temporelle.
  • 17h15-17h30 : Discussion
17h30-17h45 : Conclusion - remerciements.

Lieux

  • Amphi 5C, Bat C, 2ème étage - Bâtiment Halles aux Farines Université Paris Diderot - Paris 7, 17 esplanade Pierre Vidal-Naquet
    Paris, France (75013)

Dates

  • samedi 31 mars 2018

Mots-clés

  • Corps, Psychanalyse, Contemporain, Handicap, Norme, Adolescence, Idéal, Sexualité

Contacts

  • Olivier Duris
    courriel :
  • Matthieu Mencia-Huerta
    courriel :
  • Jérémie Clément
    courriel :
  • Clarisse Eloy
    courriel :
  • Rachel L'Hostis
    courriel : culturepsyp7 [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Adrien Cascarino
    courriel : je [dot] interdisciplinaires [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« (En)corps du contemporain ?! », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 21 mars 2018, https://calenda.org/438173

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal