Página inicialLe libre accès à la science : Fondements, enjeux et dynamiques

Le libre accès à la science : Fondements, enjeux et dynamiques

Open access to science - foundations, issues and dynamics

3 ème Colloque International sur le Libre Accès

3rd international open access conference

*  *  *

Publicado terça, 17 de abril de 2018 por Anastasia Giardinelli

Resumo

ICOA’18 a pour objectif de promouvoir l’Open Access par la mise en évidence de ses fondements épistémologiques, ses avancées et les réticences rencontrées. Les questions étant : quels sont les processus, les approches et les enjeux de l’Open Access ? Quels modèles adopter pour sa mise en œuvre ? Comment le promouvoir auprès de ses acteurs ? Notre idée est d’aborder ces questions via la prospection de ses enjeux technologique, économique, juridique et pédagogique. Contextualiser le raisonnement sur l’Open Access permettra de repérer les spécificités locales et de mettre le doigt sur les réticences qui bloquent son évolution. Il permettra également de gérer les changements et d’inspirer de nouvelles voies prospectives pour la réflexion sur l’Open Science, voire sur l’Open society.

Anúncio

Présentation

3ème Colloque International sur le Libre Accès (ICOA’18, International Colloquium on Open Access) sous la thématique : « Le Libre Accès à la Science : Fondements, enjeux et dynamiques ». Il fait suite à deux colloques, ICOA’14 et ICOA’16, organisés par l’Institut Supérieur de Documentation (ISD) et le Centre National Universitaire de Documentation Scientifique et Technique (CNUDST) de Tunisie.

Le Libre Accès (Open Access) envahit le quotidien des acteurs de la recherche et de la production scientifique, induisant un bouleversement dans leur processus de communication. Il réfère à la libre mise à disposition des contenus scientifiques numériques sans barrières financières, légales ou techniques. De la sphère académique, il s’est étendu vers celle économique amenant à la science, à la société et à l’économie moderne de nouveaux concepts tels que Science ouverte, Société de la connaissance, Economie du savoir.

L’Open Access meut les sphères scientifiques dans une culture numérique qui exacerbe la contradiction entre propriété privée et biens communs. Il transforme les dynamiques d’accès au savoir en laissant entrevoir les possibilités d’une « Science ouverte » (Open Science) dont les enjeux rendent à terme les publications scientifiques et les données de la recherche « libres », en assurant leur gratuité et pérennité.

Issu des préoccupations liées à l’explosion de l’information numérique, aux coûts prohibitifs des publications scientifiques et aux barrières qui entravent leur accès, le mouvement de l’Open Access concerne l’accès, l’exploitation et la diffusion de livres, thèses, rapports de recherche et articles validés par les pairs. Il s’effectue, pour ce qui est des articles, selon deux modèles : la voie dorée et la voie verte.

Cependant, le statut de l’Open Access, les ressources mises à sa disposition, la conscience quant à son importance et les modalités de son application varient selon le pays, le domaine scientifique et le secteur (privé ou public). De nombreux travaux attestent en effet que le libre accès est sous-utilisé et que nombreux de ses acteurs trouvent encore de grandes difficultés à s’y accommoder.

Dans certains pays, le consensus sur la nécessité même d’offrir un accès libre à la science ou à la production scientifique n’est pas chose acquise.  Aussi, de nombreuses interrogations persistent-elles sur la numérisation des publications, sur la qualité des évaluations effectuées par les pairs, ou encore sur la légitimité des frais de publication (APC). D’autres interrogations concernent le type et la qualité des documents à soumettre pour trouver place dans les archives ouvertes.

ICOA’18 a pour objectif de promouvoir l’Open Access par la mise en évidence de ses fondements épistémologiques, ses avancées et les réticences rencontrées.  Les questions étant : quels sont les processus, les approches et les enjeux de l’Open Access ? Quels modèles adopter pour sa mise en œuvre ? Comment le promouvoir auprès de ses acteurs ? Notre idée est d’aborder ces questions via la prospection de ses enjeux technologique, économique, juridique et pédagogique. Contextualiser le raisonnement sur l’Open Access permettra de repérer les spécificités locales et de mettre le doigt sur les réticences qui bloquent son évolution. Il permettra également de gérer les changements et d’inspirer de nouvelles voies prospectives pour la réflexion sur l’Open Science, voire sur l’Open society.

ICOA’18 réunira d'éminents scientifiques, chercheurs et universitaires dans le domaine de l’Open Access venant de trois continents. Les sujets d'intérêt pour la soumission couvrent plusieurs thématiques.

Thématiques

  1. Fondements théoriques et épistémologiques de l’Open Access
  • Open Access, Open Science et Citizen Science : concepts, approches et pratiques pour appréhender les grandes mutations de la communication scientifique
  • Culture numérique et rapport à la mémoire et à l’innovation
  • Avancées de l’Open Access : initiatives, appels, modèles, recherches et innovations.
  1. Open Access et évaluation
  • Evaluation ouverte des pairs (Open peer reviewing)
  • Une bibliométrie repensée pour l'évaluation de la production de la science
  • Indexation, citation et impact dans le contexte de l’Open Access
  • Altmetrics, outils de mesures alternatives d'impact : processus et limites
  • Cartographie de la Science ouverte : approches et défis
  • Classements nationaux et internationaux : forces et faiblesses
  • Retours d’expérience d’évaluation de la production scientifique.
  1. Open Access et acteurs de l’Information Scientifique et Technique
  • Auteurs, éditeurs, chercheurs et lecteurs
  • Professionnels de bibliothèques et des systèmes d’information : sensibilisation et formation sur l’OA, soutien aux revues savantes et aux dépôts institutionnels…
  • Editeurs scientifiques et Open Access : (Gold OA, Open Access Mega Journal)
  • Retours d’expérience de l’édition de revues libres et d’archives ouvertes.
  1. Aspects technologiques de l’Open Access
  • Plateformes de création et de gestion de revues électroniques
  • Plateformes d’archives ouvertes (standards, interopérabilité, mise en œuvre, paramétrage)
  • Accès aux données de la recherche : normalisation, traitement, conservation, diffusion
  • Open research data, Datamining, Textmining…
  • Sécurité et prévention des risques.
  1. Aspects économiques
  • Open Access et croissance économique
  • Modèles économiques de l’OA : Hybrid, Gold OA (APC, No APC), Green, OAMJ
  • Adéquation des modèles aux contextes des pays des Suds.
  1. Aspects juridiques : Vers un nouveau cadre juridique
  • Politiques institutionnelles et stratégies nationales pour le développement de l’OA
  • Tendances de la propriété intellectuelle (Creative Commons, Addenda auteur, etc.)
  • Adéquation des cadres juridiques en place aux besoins des pays des Suds.
  1. Aspects didactiques : ressources pédagogiques ouvertes
  • Open Access, évaluation et valorisation des ressources pédagogiques numériques
  • Gestion des données pédagogiques numériques
  • Logiciels de création de plateformes pédagogiques.

En marge des conférences et communications, le colloque propose :

Un tutoriel sur la stratégie de publication en Open Access d’un chercheur. Il traitera l’identification et l’évaluation des revues, les droits d’auteur (droit moral, licences, Creative Commons, Addenda auteur), l’éthique de la publication, la qualité d’auteur et de coauteur. Les forces et faiblesses de la publication en Open Access seront discutées. Cet atelier est animé par MIPS (Maghrebian Information Processing Society)

Une table ronde sur les spécificités des problématiques et des processus de l’Open Access dans les pays des Suds, animée par Florence Piron

Un atelier de formation sur la création de revues électroniques et les critères de leur indexation dans le DOAJ, animé par Kamel Belhamel & Tom Olijhoek.

Un workshop satellite pré-colloque intitulé « La Télémédecine : un outil d’accessibilité à la santé numérique » sera animé par la National Library of Medicine de Bethesda.

Modalités de soumission

Les propositions de communication (résumé de deux pages) pourront être soumises en anglais, en arabe ou en français et s’inscriront dans les différentes approches : conceptuelle, empirique, quantitative et/ou qualitative. Le résumé doit contenir la problématique, la méthodologie et les principaux résultats escomptés, ainsi que des mots-clés et une bibliographie succincte. Le texte doit être en format Word de police Times New Roman de taille 12, interligne simple.

La notification de l’acceptation des propositions se fera dans le respect des dates annoncées et les auteurs seront invités à présenter leur texte final selon le modèle fourni. Chaque soumission (texte intégral) sera examinée par deux relecteurs du comité scientifique en double anonyme.

La soumission se fera à travers la plateforme du colloque : icoa2018.sciencesconf.org

Calendrier

  • 30 avril 2018 : date limite de réception des résumés des communications

  • 30 mai 2018 : notification d’acceptation des résumés
  • 31 juillet 2018 : date limite de réception des communications (texte intégral)
  • 30 septembre 2018 : notification d’acceptation des communications
  • 28-30 novembre 2018 : tenue du colloque.

Publication et indexation des actes

Les articles acceptés seront publiés, selon le choix du chercheur :

En version imprimée dans les actes du colloque en double édition ESI et ISD.

En version électronique par les revues ou plateforme Open Access :

  • e-TI : Electronic Journal of Information Technology, www.revue-eti.net
  • IJMS : International Journal of Multi-disciplinary Sciences www.ijmsonline.net
  • Plateforme du CNUDEST, PIST.

Organisateurs

Ecole des Sciences de l’Information (ESI) Maroc, Maghrebian Information Processing Society (MIPS-Maroc), Institut Supérieur de Documentation (ISD) & CNUDST, Université Manouba –Tunisie.

Coordonnateurs : Pr. Nozha Ibnlkhayat (Maroc) & Pr. Wahid Gdoura (Tunisie)

Comité d’organisation ICOA’18

  • Bachr Ahmed Abdelilah, ESI, Rabat        
  • Hazam Ghizlane, FSTM, Casaplanca
  • Bassem Amira, CNUDST, Tunis  
  • Houissa Souheil,UM, ISD, Tunis
  • Ben Ali Salaheddine, CNUDST, Tunis      
  • Ibnlkhayat Nozha, ESI, Rabat
  • Ben Romdhane Mohamed, UM, ISD, Tunis         
  • Jabir Jamila, Université Islamique, Beyrouth
  • Benmiloud Ibtissam, ENSMR/MIPS, Rabat          
  • Laaraichi Hafsa, ESI, Rabat
  • Fechtali Taoufiq, ESI, Rabat        
  • Lemallem El Hassan, ESI, Rabat
  • Gdoura Wahid, UM, ISD, Tunis  
  • Lrhoul Hanae, ESI, Rabat
  • Ghaouti Loubna, U-Laval, Québec           
  • Roudiès Ounsa, EMI-UM5R/MIPS, Rabat
  • Ghourabi Samira, UM, ISD, Tunis             
  • Sennouni Amine, ESI, Rabat
  • Hamdi Houda, CNUDST, Tunis   
  • Tebaa Maha, MIPS, Rabat

Comité scientifique ICOA’18

  • Abdallaoui Maan Najia, ESI, Rabat           
  • Gamouh Najia, UC2, Algérie
  • Amrous Naila, ESI, Rabat             
  • Gdoura Wahid, ISD, UM, Tunis
  • Anwar Adil, EMI, UM5R, Rabat 
  • Ghaouti Loubna, U-Laval, Québec
  • Bachr Ahmed Abdelilah, ESI, Rabat         
  • Guédon Jean Claude, U-Montréal, Québec
  • Belhamel Kamel, DOAJ &U-Bejaïa           
  • Ibnlkhayat Nozha, ESI, Rabat
  • Ben Henda Mokhtar, U-Bordeaux           
  • Jabir Jamila, Université Islamique, Beyrouth
  • Ben Romdhane Mohamed ISD, UM, Tunis           
  • Kadri Mohamed Salah, ISD, UM, Tunis
  • Bensebti Abdelmalek, UC2, Algérie        
  • Ksibi Ahmed, ISD, UM, Tunis
  • Bouabid Hamid, Faculté des Sciences, UM5R, Rabat       
  • Kouassi Kouakou Sylvestre, EBAD, Dakar
  • Bouazza Abdelmajid Université Sultan Kabous, Oman   
  • Larivière Vincent, U-Montréal, Québec
  • Bouderbane Azzeddine, UC2, Algérie    
  • Lrhoul Hanae, ESI, Rabat
  • Boukacem Chérifa, Lyon 1 – ELICO, Lyon              
  • Mahmoud Saloua, ISD, UM, Tunis
  • Bounabat Bouchaib, ENSIAS, UM5R/MIPS, Rabat            
  • Mikram Mounia, ESI, Rabat
  • Chartron Ghislaine CNAM-INTD, Paris   
  • Mkada Zghidi Khansa, ISD, UM, Tunis
  • Chebbi Aida, ISD, UM, Tunis       
  • Moulaison Heather, ESI, U-Ottawa
  • Cherif Walid, ESI, Rabat Olijhoek Tom, Editor-in-Chief, DOAJ
  • Chiadmi Dalila, EMI, Rabat         
  • Ouazzani Touhami Khadija, ENSMR/MIPS
  • Daoudi Najima, ESI, Rabat          
  • Piron Florence, DIC, U-Laval, Québec
  • Diara Mamadou, EBAD, Sénégal              
  • Rentier Bernard, Université de Liège
  • Djerad Najoua, ISD, UM, Tunis  
  • Rhanoui Meryem, ESI, Rabat
  • Eleuldj Mohcine, EMI, Rabat      
  • Roudiès Ounsa, EMI, UMV Rabat, MIPS, Rabat
  • Elhail Badr, ESI, Maroc   Sagna Olivier, EBAD, Sénégal
  • Elmqaddem Noureddine, ESI, Rabat      
  • Schopfel Joachim, U-Lille 3, Lille
  • Ettaki Badia, ESI, Rabat  Sghir Yousra, ISD, UM, Tunis
  • Fayad El Mostafa, ESI, Rabat      
  • Souissi Nissrine, ENSMR/MIPS, Rabat
  • Fechtali Taoufiq, ESI, Rabat        
  • Stephan Maud, FID, UL, Liban
  • Fenniche-Daoues Rajae, ISD, UM, Tunis Zerouali Hayat, ESI, Rabat

Comité logistique ICOA’18

  • Cherkaoui Khalid, ESI, Rabat
  • Hachad Nazha, ESI, Rabat
  • Rabii Anass, EMI-UM5R/MIPS, Rabat
  • Saad Nora, ESI, Rabat

Contact

Pour plus de renseignements, veuillez consulter :

La plateforme du colloque icoa2018.sciencesconf.org

Le mail du colloque nibnlkhayat@esi.ac.ma

Le mail de la coordinatrice Maroc : nibnlkhayat@yahoo.com

N-B : Les informations détaillées sur l’hébergement et les frais d’inscription seront disponibles sur le site du colloque incessamment.

Locais

  • Ecole des Sciences de l'Information Rabat
    Rabat, Marrocos (20000)

Datas

  • segunda, 30 de abril de 2018

Palavras-chave

  • Open access, information scientifique et technique, archives ouvertes, communication scientifique

Contactos

  • Hanae Lrhoul
    courriel : hlrhoul [at] gmail [dot] com

Fonte da informação

  • Hanae Lrhoul
    courriel : hlrhoul [at] gmail [dot] com

Para citar este anúncio

« Le libre accès à la science : Fondements, enjeux et dynamiques », Chamadas de trabalhos, Calenda, Publicado terça, 17 de abril de 2018, https://calenda.org/439796

Arquivar este anúncio

  • Google Agenda
  • iCal