AccueilLa télévision du service public à l’ère numérique : dispositifs médiatiques et stratégies communicationnelles

*  *  *

Publié le lundi 28 mai 2018 par Elsa Zotian

Résumé

Plus d’un demi-siècle de télévision, ce média ne cesse guère de se métamorphoser de jour en jour sur plusieurs stades ; les technologies (de fabrication d’émission et de réception), les dispositifs de médiation, de contenus, des représentations (des individus et des sociétés), des stratégies de communication au sein de l’espace public, l’État de droit (la démocratie, le droit d’expression et le développement) et enfin les rapports avec les autres acteurs (politiques, économiques et culturels). Aujourd’hui, la télévision est confrontée à la numérisation de la communication traduite par l’émergence de nouveaux acteurs de la médiation telle que les réseaux sociaux, la presse participative, etc. et par conséquent elle est concurrencée dans sa place dans l’espace public. Dans cette situation, la télévision de service public avec sa philosophie de communication médiatique se trouve face à un défit d’existence face à plusieurs acteurs médiatiques ; social media, WebTV, chaînes thématiques, télévisions payantes, etc.

Annonce

Argumentaire

Plus d’un demi-siècle de télévision, ce média ne cesse guère de se métamorphoser de jour en jour sur plusieurs stades ; les technologies (de fabrication d’émission et de réception), les dispositifs de médiation, de contenus, des représentations (des individus et des sociétés), des stratégies de communication au sein de l’espace public, l’Etat de droit (la démocratie, le droit d’expression et le développement) et enfin les rapports avec les autres acteurs (politiques, économiques et culturels). Aujourd’hui, la télévision est confrontée à la numérisation de la communication traduite par l’émergence de nouveaux acteurs de la médiation telle que les réseaux sociaux, la presse participative, etc. et par conséquent elle est concurrencée dans sa place dans l’espace public. Dans cette situation, la télévision de service public avec sa philosophie de communication médiatique se trouve face à un défit d’existence face à plusieurs acteurs médiatiques ; social media, WebTV, chaînes thématiques, télévisions payantes, etc.

En effet, la télévision de service public est, historiquement, perçue comme un média généraliste et familiale qui offre un éventail de programme à utilité individuel et sociétal et qui remplie une mission de service public construite selon le model français, adopté par les pays du Maghreb, qui se résume selon la formule « informer, éduquer et distraire ». Mais avec les métamorphoses permanentes dans les sociétés contemporaines, un tel model et une telle formule sont-ils toujours valables pour un média dit « familial » dans des sociétés qui se dirigent davantage vers un individualisme « sauvage » ? Ou encore, le caractère de généraliste, qui nécessite par conséquent des programmes éducatifs, culturels et instructifs peut-il être garanties par la télévision de service public dans l’ère de la téléréalité et le «Prison Break» et ses compagnies ?

En outre, la télévision de service public est concurrencée en ce troisième millénaire par de nouveaux modes de réceptions des programmes car avec la VOD, la TMP (télévision mobile personnalisée) et d’autres dispositifs communicationnels, le public est de plus en plus autonome et peut par conséquent construire sa « grille » de programme selon ses envies et ses désirs. Ce dispositif offre au public, entre autre, une possibilité de ciblage et de sélection des contenus médiatiques souhaités. Néanmoins, ce dispositif technique engendre des répercussions négatives au niveau du rapport entre la télévision et son public dans la mesure où il affaiblie la relation entre les deux parties dans ses aspects psychologique et social.

Il y a ensuite les acteurs numériques d’Internet tels que les réseaux sociaux et leurs participations médiatiques dans l’espace public contemporain par des offres médiatiques diversifiées et multiples qui contiennent des contenus audiovisuels extraites des produits télévisés ou inédites. Par ses offres, le social media, par exemple, devient un intermédiaire entre la télévision et son public et engendre un fossé dans la relation entre ses deux protagonistes. Egalement, il y a un point important dans cette pratique qui réside dans le fait que les séquences audiovisuelles diffusées sur Internet sont soumis généralement à un principe de sélection selon la ligne éditoriale de chaque média. En plus de ceci et sur un plan social, le Web instaure une pratique d’usage « individuel » à l’opposé de la télévision qui se définie comme un média collectif où son usage constitue une « messe » familiale.

Les thématiques proposées sont :

Axe 1. La télévision de service public : nouveaux enjeux

Axe 2. La télévision de service public face à la thématisation de l’offre audiovisuelle

Axe 3. La télévision de service public et l’offre médiatique numérique

Modalités de soumission et de sélection

La proposition d’article devra comporter un résumé, une liste de mots-clés, le titre de contribution ainsi qu’une courte biographie avec photo d’identité.

Toutes les soumissions feront l’objet d’une double évaluation à l’aveugle par un comité scientifique international composé de spécialistes dans différents domaines. 

Les soumissions pourront être rejetées, acceptées sous réserve de modification, ou acceptées telles quelles. Le nombre de pages est limité à 15 (APA, interligne 1.5).

Les abstracts et les articles sont à envoyer en version électronique au coordinateur de l’ouvrage, Dr. Daoud DJEFAFLA à l’adresse suivante : d.djefafla@gmail.com

Calendrier

  • 15 juin 2018 : date limite d’envoie de résumés

  • 01 juillet 2018 : avis aux auteurs
  • 15 septembre 2018 : réception des contributions
  • Décembre 2018 : publication de l’ouvrage

Direction scientifique

  • Daoud DJEFAFLA, Editions Le laboratoire d’études psychologiques et sociales – Université de Biskra (Algérie)

Catégories

Lieux

  • El Alia Nord - Biskra
    Biskra, Algérie (07000)

Dates

  • vendredi 15 juin 2018

Mots-clés

  • télévision, service public, numérique

Contacts

  • Daoud Djefafla
    courriel : d [dot] djefafla [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Daoud Djefafla
    courriel : d [dot] djefafla [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La télévision du service public à l’ère numérique : dispositifs médiatiques et stratégies communicationnelles », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 28 mai 2018, https://calenda.org/441649

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal