AccueilAlimentation en savoirs

Alimentation en savoirs

Eating knowledge

Regards croisés sur l’information, la communication, l’éducation en matière d’alimentation

Interdisciplinary Perspectives on Food Information, Communication and Education

*  *  *

Publié le lundi 28 mai 2018 par Elsa Zotian

Résumé

Les enjeux info-communicationnels et éducatifs de l’alimentation seront au centre de ce colloque. L’objectif de ce colloque est de contribuer à la connaissance et de documenter collectivement des processus de mise en forme et de mise en médias, de circulation, de médiatisation et de réception des savoirs et des normes sur l’alimentation dans des cadres sociaux divers (monde éducatif, entreprises, centres de documentation, espaces publics urbains…) et dans des contextes info-communicationnels variés : la communication publique, la vulgarisation scientifique, les blogs, la presse, la publicité…

Annonce

L’alimentation en savoirs : Regards croisés sur l’information, la communication, l’éducation en matière d’alimentation, Colloque international et interdisciplinaire, Université de Lille Sciences Humaines et Sociales, 6-7 décembre 2018

Argumentaire

Au cours des dernières décennies, la circulation de savoirs et de savoir-faire sur l’alimentation a connu une expansion importante. Des acteurs multiples – médecins, scientifiques, industriels de l’agro-alimentaire, institutions publiques, agences de communication, journalistes, enseignants, spécialistes de l’édition scolaire et éditeurs d’ouvrages pratiques sur la santé – ont produit, reformulé, mis et remis en circulation des images et des écrits afin d’informer, éduquer et orienter les pratiques de publics divers en matière d’alimentation. En même temps, ces publics, qu’ils soient consommateurs, blogueurs, gastronomes, enseignants, élèves, parents, malades recherchent, s’approprient, voire produisent et remettent en circulation à leur tour des informations à propos de l’alimentation, sur divers médias et par le biais d’une variété de formes et de dispositifs info-documentaires.

Plusieurs travaux en SHS ont mis en évidence dans quelle mesure la production, la commercialisation, le choix, la préparation et la consommation des aliments sont devenus des affaires de plus en plus publiques. Divers auteurs ont prolongé ces travaux et exploré la façon dont les actions des pouvoirs publics tout comme les initiatives de l’industrie agro-alimentaire ont conquis la sphère privée. Et ce brouillage de frontières entre espaces privés et espaces publics en matière d’alimentation a lieu surtout à travers des actions d’information, de communication et d’éducation qui constituent une composante essentielle des actions des entreprises du secteur agro-alimentaire tout comme du travail de gouvernement.

Les enjeux info-communicationnels et éducatifs de l’alimentation seront au centre de ce colloque organisé conjointement par trois unités de recherche – GERiiCO, CIREL-Théodile et CERIES – dans le cadre du projet ALICE financé par l'Université de Lille. Nous souhaitons contribuer à la connaissance et documenter collectivement des processus de mise en forme et de mise en médias, de circulation, de médiatisation et de réception des savoirs et des normes sur l’alimentation dans des cadres sociaux divers (monde éducatif, entreprises, centres de documentation, espaces publics urbains...) et dans des contextes info-communicationnels variés : la communication publique, la vulgarisation scientifique, les blogs, la presse, la publicité…

Dans une perspective interdisciplinaire et internationale, ce colloque se propose de questionner les dispositifs et les pratiques info-communicationnelles et éducatives sur l’alimentation dans différents pays et environnements socio-techniques et institutionnels, en privilégiant les quatre thématiques suivantes :

  1. Les savoirs et les savoir faire en matière d’alimentation. Comment caractériser ces savoirs et comment circulent-ils ?

  • Comment les savoirs scientifiques et les savoirs du sens commun ou de la tradition familiale se présentent-ils, s’imbriquent-ils et s'articulent-ils ? Quelle importance est donnée à certains savoirs par rapport à d’autres : savoirs sur le corps, la nourriture, la nutrition, la santé, les systèmes de production-distribution des aliments, la citoyenneté (sociabilité...) ? Comment sont présentés les savoirs sur les risques alimentaires pour la santé, l'environnement, les agro-systèmes ?
  • Comment circulent les savoirs sur l’alimentation ? Quels médias, quelles formes documentaires et quels dispositifs et artefacts portent, transposent et transforment les savoirs sur l’alimentation : édition, site web, affiche, manuel, ressources pédagogiques, film, reportage, blog, chaine YouTube, fictions et documentaires télévisuels, etc. Quelles matérialités documentaires et discursives et quels schémas d’énonciation caractérisent la mise en forme et la mise en médias des savoirs sur l’alimentation ?
  1. Les acteurs et les actions impliqués dans la production et la mise en circulation de ces savoirs. Ici l’attention est portée sur les acteurs publics et privés qui mènent des initiatives à l’échelle internationale, nationale, locale et sur les artefacts info-communicationnels et éducatifs sur l’alimentation qu’ils produisent :

  • Qui est à l’initiative de la production, circulation, médiatisation de normes et de savoirs sur l’alimentation ? Quel rôle est joué par les acteurs publics (ministères, collectivités locales, institutions publiques… ), les acteurs privés (entreprises, fondations, institutions, agences de communication… ), les associations ?
  • Quels sont les enjeux des initiatives de communication, d’information et d’éducation mises en place par ces acteurs dans la sphère publique et privée à l’échelle internationale, nationale, locale ? On pourra privilégier l’analyse de textes officiels nationaux, régionaux, municipaux, de programmes scolaires, de campagnes de sensibilisation, d’évènements, de dispositifs info-pédagogiques, de campagnes de communication médias (publicité).
  • Quels savoirs et savoir-faire (en matière de nutrition, médecine, communication, agro-biologie, psychologie, droit... ) sont mobilisés par ceux qui produisent et mettent en circulation de l'information sur l’alimentation ? Quelle est la place des experts et de l’expertise dans ces initiatives, que ce soient des médecins ou des scientifiques (nutritionnistes, diététiciens, biologistes), des enseignants, des acteurs économiques du secteur agro-alimentaire (professionnels de la restauration, chefs, gastronomes, instituts et fondations d'entreprise), des acteurs de la communication, du marketing et du management (agences spécialisées en communication, chargés de communication, des vulgarisateurs (journalistes, blogueurs), des parents, des associations de consommateurs, des élèves ?
  1. Les pratiques de recherche, de sélection, de traitement et d’appropriation des informations et des savoirs sur l’alimentation :

  • Que font les individus (consommateurs, familles, salariés, malades, enseignants, documentalistes ou autres médiateurs… ) pour se renseigner et s’informer sur la question de l’alimentation ? Avec quels objectifs (santé, consommation, cuisine…) ? Quelles sources d’information sont privilégiées, interrogées, exploitées ?
  • Quels outils de médiation info-documentaire contribuent à l’organisation, catégorisation, archivage, partage et circulation des savoirs sur l’alimentation: terminologies, thesaurus, classifications, classements, outils de description et d’indexation documentaire ? Comment ces outils participent-ils à la construction et la réception des savoirs sur l’alimentation ?
  • Quelle(s) expertise(s) sont validées, reconnues et privilégiées par ceux qui recherchent de l'information ou par ceux qui produisent ou traitent de l’information en tant que médiateurs, documentalistes, enseignants ? Que disent les pratiques info-documentaires des individus sur les critères de validation de l’information et en particulier, sur l’importance donnée à l’expertise ? Comment se construisent la fiabilité et la crédibilité des discours sur l’alimentation, pour ceux qui recherchent de l’information sur l’alimentation ?
  1. Enjeux de pouvoir et de gouvernementalité, face aux prescriptions, valeurs et recommandations nutritionnelles et alimentaires :

  • Quels enjeux, quelles valeurs, sont associés à la circulation des savoirs sur l’alimentation, au regard des notions de santé, du pouvoir de l’individu, de l’importance de la productivité économique, de l’engagement pour l’environnement ou du bien être des personnes ? Entre prescription et recommandation, comment la circulation de savoirs sur l’alimentation, sur les normes nutritionnelles, sur les pratiques agriculturelles ou de consommation est-elle révélatrice des logiques des acteurs, des systèmes de pensée, des idées sur l’empowerment, les choix individuels et familiaux, et la subjectivité des acteurs ?
  • Quelle importance est donnée à la gouvernementalité et à la responsabilisation des individus, des groupes ou des collectivités ? Comment la définition de normes nutritionnelles ou de santé, règles, lignes guides explicites ou implicites contribue-t-elle à dessiner le comportement idéal et attendu, chez l'individu, la famille, le consommateur, l’élève, le salarié ? Comment ces comportements-types varient selon les pays, les situations socio-économiques, les âges ?
  • Quelle(s) idée(s), quelles valeurs, autour de la performance et/ou le bien-être individuels, sont implicitement ou explicitement véhiculées, connotées, par les messages sur l’alimentation? Quels liens existent entre les principes de performance (physique, intellectuelle, économique) et une préoccupation avec les sociabilités, le lien social, au travail, en famille, en communauté ? Comment les modes ou standards d’évaluation, de mesure, de calibrage quantitatif ou qualitatif soutiennent, étayent, ou rendent problématiques les valeurs de performance et de bien-être associées à l’alimentation ?

Modalités de soumission

Est attendu un résumé de 6 000 caractères espaces compris (Times 12, format doc ou odt), en français ou en anglais, faisant apparaître le titre de la proposition, la problématique, le terrain, la méthode, les premiers résultats obtenus, quelques références bibliographiques et cinq mots clés. Veuillez indiquer le(s) nom(s) et les affiliations des auteurs.

Toute proposition de communication devra être envoyée à l’adresse courriel suivante : susan.kovacs@univ-lille3.fr

au plus tard le 1er juillet 2018

Modalités d’évaluation 

L’évaluation de l’ensemble des propositions se fera en double aveugle par les membres du comité scientifique. Les propositions de communication feront l’objet d’une évaluation en « double aveugle » par les membres du comité scientifique.

Les communications sélectionnées seront réparties en sessions et/ou ateliers thématiques.

Décision du comité scientifique : 15 septembre 2018.

Dates importantes

  • Date limite de soumission des propositions : 1er juillet 2018
  • Date de retour des évaluations aux auteurs : 15 septembre 2018

Site web du colloque: https://foodice.hypotheses.org/colloque_2018

Comité scientifique

  • Jean-Jacques Boutaud (Université de Bourgogne)
  • Françoise Hache-Bissette (Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines)
  • Simona De Iulio (Université de Lille)
  • Nicoletta Diasio (Université de Strasbourg)
  • Gianfranco Marrone (Università di Palermo)
  • Sidonie Naulin (Sciences Po Grenoble)
  • Marino Niola (UNISOB, Naples)
  • Didier Nourrisson (Université de Lyon)
  • Christian Orange (ULB Université Libre de Bruxelles)
  • Denise Orange Ravachol (Université de Lille)
  • Isabelle Pailliart (Université de Grenoble)
  • Jean-Philippe de Oliviera (Université de Grenoble)
  • Peter Scholliers (Vrije Universiteit Brussel)
  • Kilian Stengel (Université de Tours)
  • Monica Truninger (Universidade de Lisboa)

Comité d’organisation

  • Marie Berthoud (Geriico, Université de Lille)
  • Catherine Boyer (CIREL-Théodile, Université de Lille)
  • Patrice de la Broise (Geriico, Université de Lille)
  • Philippe Cardon (Ceries, Université de Lille)
  • Simona De Iulio (GERiiCO, Université de Lille)
  • Thomas Heller (Geriico, Université de Lille)
  • Susan Kovacs (Geriico, Université de Lille)
  • Denise Orange (CIREL-Théodile, Université de Lille)
  • Elodie Sevin (Geriico, Université de Lille)

Lieux

  • Maison Européenne des Sciences de l'Homme et de la Société - 2 Rue des Canonniers
    Lille, France (59)

Dates

  • dimanche 01 juillet 2018

Mots-clés

  • alimentation, information, communication, éducation, gouvernementalité

Contacts

  • Simona De Iulio
    courriel : simona [dot] de-iulio [at] univ-lille [dot] fr
  • Susan Kovacs
    courriel : susan [dot] kovacs [at] univ-lille [dot] fr

Source de l'information

  • Simona De Iulio
    courriel : simona [dot] de-iulio [at] univ-lille [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Alimentation en savoirs », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 28 mai 2018, https://calenda.org/441751

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal