AccueilL'Epistémologie historique et les désunités des sciences

L'Epistémologie historique et les désunités des sciences

Historical Epistemology and the Disunities of the Sciences

*  *  *

Publié le mercredi 23 mai 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Ecole Doctorale de Philosophie ED 280, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Institut des Sciences Juridique & Philosophique de la Sorbonne, UMR 8103 CNRS Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne.

 

Annonce

Programme

Paris, 24-25-26 mai 2018

Ecole Doctorale de Philosophie ED 280, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Institut des Sciences Juridique & Philosophique de la Sorbonne, UMR 8103 CNRS Centre de Philosophie Contemporaine de la Sorbonne

IMPORTANT: Pour des raisons de sécurité l’inscription est obligatoire pour avoir accès au centres de l’université

Inscriptions sur: https://episthist.hypotheses.org/1156

Jeudi 24 mai 

Amphi DUPUIS, Centre Malher, 9, rue Malher, 75004 Paris

09:00 Accueil 09:10 Présentation des journées

09:30-10:30 Are scientific results inevitable or contingent? The crucial role played by the monist regime of our science in the philosophical debate, Léna SOLER, Université de Lorraine (AHP-PReST); répondant: Laurent LOISON

Pause café

10:50-11:30 Régionalisme épistémologique et constructivisme: Proximités et distances entre Bachelard, Canguilhem et Foucault, Andrea ANGELINI, Università degli Studi di Pisa / Firenze 11:30-12:10 Les styles de méthode. Le problème de la variation des canons et des critères dans les dynamiques de recherche, Sylvain LAVELLE, ICAM Paris

Pause déjeuner

14:10-14:50 Reconfiguring underdetermination, and the benefits and risks of epistemic pluralism in historical sciences, Thomas BONNIN, University of Exeter 14:50-15:30 Mapping the Disunity of Science. Scientometrics and Historical Epistemology in Dialogue, Eugenio PETROVICH, Università degli Studi di Milano 15:30-16:10 Three Historical Epistemologies, David HYDER, Université d’Ottawa

Pause café

16:30-17:30  Pluralisme feuilleté : pour un pluralisme non régionaliste et constructiviste, Stéphanie RUPHY, Université Jean Moulin Lyon 3; répondant: à confirmer

Vendredi 25 mai 

Amphi au Centre Broca, 21, rue Broca, 75005 Paris.

9:30-10:10  Comment, pourquoi reconstruire un concept de science ? L’épistémologie selon Desanti, Alain-Marc RIEU, Université Jean Moulin Lyon 3 10:10-10:50  Jean-Claude Passeron : Pluraliser l’épistémologie, Lucie FABRY, Ecole Normale Supérieure

Pause café

11:10-11:50 Comment peut-on être écologue des écosystèmes ? L’écologie des écosystèmes, une discipline en tension entre physique et biologie, Victor LEFÈVRE, IHPST – Paris 1 11:50-12:30  The Disunity of Constructivism: From Synthetic Chemistry to Synthetic Biology, Massimiliano SIMONS, KULeuven

Pause déjeuner

14:30-15:10 Pluralisme épistémologique, stratification ontologique et histoire de la raison chez Castoriadis Geneviève GENDREAU-BEAUCHAMP, Université d’Ottawa 15:10-15:50 Nazism and the Unity of Psychology. German Psychology in Nazi Period viewed from the Perspective of Franziska Baumgarten-Tramer and Maria Zillig, Laurens SCHLICHT, Humboldt Universität 15:50-16:30 Ernst Cassirer’s Transcendental Account of Mathematical Reasoning, Francesca BIAGIOLI, University of Vienna

Pause café

16:50-17:50 The disunity of mathematics, Andrew ARANA, IHPST – Paris 1; répondant: Jean-Luis GASTALDI

Samedi 26 mai

Salle 06, Centre Panthéon, 12, place du Panthéon, 75005. Escalier M, 4e étage

9:30-10:10 Can Economics be Liberated From Physics? Rethinking the Demarcation Problem in the Light of Historical Epistemology, Sina BADIEI, Université Toulouse – Jean Jaurès 10:10-10:50 Does Philosophy of Science Meet History of Science? Epistemic Constraints, Luca GUZZARDI, Università degli Studi di Milano

Pause café

11:10-12:40 Using History of Science for Pluralist Philosophy and Science, Hasok CHANG, Cambridge University

Pause déjeuner

14:40-15:20 Therapeutic Relationship and Scientific Experimentation: Technical Activity in Surgery, Olivier DEL FABBRO & Xavier MULLER, ETH Zurich / University Hospital Zurich 15:20-16:00 Georges Canguilhem : aux sources biologiques de l’unification de la science par voie technique, Ugo BALZARETTI, Université de Bâle

Pause café

16:20-17:00 Métabolisme, organisme et individualité biologique: la construction d’un espace conceptuel au 19e siècle, entre chimie et biologie , Cécilia BOGNON, IHPST, Paris 1

17:00-17:40 Pratiquer l’inter-régionalité du savoir en éducation. Repères canguilhemiens, Xavier ROTH, Université Grenoble-Alpes

Clôture des journées

Comité scientifique

Christian BONNET, CHSPM, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Jean-François BRAUNSTEIN, PhiCO, ISJPS, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Cristina CHIMISSO, Open University (UK) Arnold I. DAVIDSON, Université de Chicago Moritz EPPLE, Goethe Universität Frankfurt am Main Pierre WAGNER, IHPST, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Comité organisateur

Laurent LOISON, Ivan MOYA DIEZ, Matteo VAGELLI (coordinateurs) Marcos CAMOLEZI,  Wenbo LIANG, Gabriele VISSIO

Lieux

  • Salle 06, Centre Panthéon, 12, place du Panthéon, 75005. Escalier M, 4e étage (samedi) - 12, place du Panthéon
    Paris, France (75005)

Dates

  • jeudi 24 mai 2018
  • vendredi 25 mai 2018
  • samedi 26 mai 2018

Mots-clés

  • épistémologie historique, desunité des sciences, unité des sciences, epistémologie, philosophie des sciences, histoire des sciences

Contacts

  • Ivan Moya Diez
    courriel : imoyadiez [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Ivan Moya Diez
    courriel : imoyadiez [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L'Epistémologie historique et les désunités des sciences », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 23 mai 2018, https://calenda.org/442390

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal