AccueilL’université et le politique

L’université et le politique

Die Universität und das Politische

University and politics - lecturers, students and public powers in Europe (1848-1945)

Professeurs, étudiants et pouvoirs publics en Europe (1848-1945)

Professoren, Studierende und Staatsbehörden in Europa (1848-1945)

*  *  *

Publié le jeudi 24 mai 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

Cette journée d’études ambitionne, sur la période d’un siècle allant des révolutions de 1848 à la fin de la seconde guerre mondiale, d’interroger la relation entre l’université et le politique en Europe. Onze communications permettront de réfléchir sous de multiples angles aux liens hétérogènes entre acteurs du champ universitaire, qu’ils enseignent, étudient ou administrent, et acteurs du champ politique, dans l’espace européen. Une problématique centrale qui traverse l’ensemble des exposés, qu’ils traitent d’un individu, d’un groupe d’individus ou d’une discipline, est celle de l’autonomie du champ universitaire, de sa constitution et de son éventuelle limitation, par rapport au champ politique, dans une période où l’institution universitaire est en pleine expansion et transformée par la formation de nouvelles disciplines.

Annonce

Argumentaire

Il y a un siècle, le 7 novembre 1917, Max Weber prononçait à Munich sa célèbre conférence sur « la science comme profession-vocation » (Wissenschaft als Beruf), dans le cadre d’un cycle de conférences organisé par des étudiants sur les carrières professionnelles intellectuelles. Le texte qui en est issu, paru deux ans plus tard, est aujourd’hui toujours très commenté et finement analysé. Bien qu’il traite principalement de la situation allemande, en la mettant dans les premières pages au miroir des Etats-Unis, Weber évoque des problématiques pouvant être généralisées à d’autres pays, ainsi à propos des carrières universitaires, la précarité du statut de Privatdozent et les discriminations antisémites. Au-delà de la « neutralité axiologique », Weber y pense, et nous invite encore à penser, les liens entre université et politique.

Cette journée d’études ambitionne, sur la période d’un siècle allant des révolutions de 1848 à la fin de la Seconde Guerre mondiale, d’interroger la relation entre l’université et le politique en Europe. Onze communications permettront de réfléchir sous de multiples angles aux liens hétérogènes entre acteurs du champ universitaire, qu’ils enseignent, étudient ou administrent, et acteurs du champ politique, dans l’espace européen. Une problématique centrale qui traverse l’ensemble des exposés, qu’ils traitent d’un individu, d’un groupe d’individus ou d’une discipline, est celle de l’autonomie du champ universitaire, de sa constitution et de son éventuelle limitation, par rapport au champ politique, dans une période où l’institution universitaire est en pleine expansion et transformée par la formation de nouvelles disciplines. Cette expansion et ces transformations sont liées notamment à la professionnalisation et à la spécialisation des métiers scientifiques et intellectuels, bien qu’à des degrés et selon des modalités variables entre les pays d’Europe. L’intégration de ces nouvelles disciplines et professions au système universitaire mais également leur instrumentalisation par le pouvoir politique seront ainsi questionnées.

Les perspectives comparées, croisées et de transferts ont été favorisées – entre différents pays, ou au sein d’un même Etat, entre plusieurs centres universitaires par exemple.

Manifestation ouverte à toute personne intéressée. Contactez s'il-vous-plaît en avance les organisateurs (antonin[.]dubois[@]ehess[.]fr).

Programme

Organisateurs : Antonin Dubois (IFRA-SHS, EHESS, Universität Heidelberg), Julius Gerbracht (Universität Heidelberg, EHESS)

Jeudi 7 juin / Donnerstag, 7. Juni - Salle : Casino 1.802

13h30-14h : Antonin Dubois (IFRA-SHS, EHESS, Universität Heidelberg), Julius Gerbracht (Universität Heidelberg, EHESS), Pierre Monnet (directeur IFRA-SHS, EHESS, Goethe Universität Frankfurt) : Introduction / Einleitung

14h-16h30 : Panel 1 : Démocratie, dictature et enseignement supérieur au XXe siècle, I. L’entre-deux-guerres / Demokratie, Diktatur und Hochschulwesen im 20. Jahrhundert, I. Die Zwischenkriegszeit

14h-14h50 : Judith Syga-Dubois (Université de Haute-Alsace) : « Les boursiers allemands de la Fondation Rockefeller, entre recherche en sciences sociales et politique (1925-1939) » (« Die deutschen Stipendiaten der Rockefeller-Stiftung, zwischen sozialwissenschaftlicher Forschung und Politik (1925-1939) »)

14h50-15h40 : Christophe Charle (Université Paris 1) : « Norbert Elias au sein des clivages politiques et universitaires de la République de Weimar (1918-1933) » (« Norbert Elias in den politischen und universitären Spaltungen der Weimarer Republik (1918-1933) »)

15h40-16h30 : Andreas Huber (Universität Wien): « Schaltzentrale völkischer Personalpolitik. Der Deutsche Klub und Österreichs Hochschulen in der Zwischenkriegszeit » (« Le Deutsche Klub et les établissements d’enseignement supérieur d’Autriche durant l’entre-deux-guerres »)

16h30-17h : Pause

17h-18h40 : Panel 2 : Scientifiques et politique / Wissenschaftler und Politik

17h-17h50 : Tommy Stöckel (Humboldt Universität Berlin) : « Das Verhältnis von Politik und Wissenschaft in der frühen Soziologie um 1900 » (« La relation entre politique et science au début de la sociologie, vers 1900 »)

17h50-18h40 : Antonin Durand (ENS Paris) : « Des mathématiques au politique et retour. Les mathématiciens italiens dans la vie parlementaire italienne (1848-1913) » (« Die italienischen Mathematiker im parlamentarischen Leben Italiens (1848-1913) »)

Soir / Abend : Repas / Abendessen

Vendredi 8 juin / Freitag, 8. Juni - Salle : IG 0.457

9h-12h : Panel 3 : Mobilités et engagements des étudiants / Mobilitäten und Engagements der Studierenden

Modération : Sonja Levsen, Universität Freiburg i. Br.

9h-9h50 : Cosmin-Ștefan Dogaru (Université Bucarest) : « Les jeunes Roumains et leur contact avec l'espace universitaire français vers 1848 : idées politiques, réseaux et actions révolutionnaires » (« Die jungen Rumäner und ihre Kontakte zum französischen universitären Raum um 1848: Politische Ideen, Netzwerke und revolutionäre Handlungen »)

9h50-10h40 : Sabrina Lausen (Universität Paderborn) : « Die Politik der Unpolitischen – Politische Gesinnung, Erziehung und Aktivitäten in den polnischen studentischen Verbindungen des 19. und frühen 20. Jahrhunderts » (« La politique des apolitiques. Attitude, éducation et activités politiques dans les corporations étudiantes polonaises, XIXe-début XXe siècle »)

10h40-11h10 : Pause

11h10-12h : Sara Legrandjacques (Université Paris 1) : « Des mobilités politiques : Enjeux politiques des séjours d’étudiants indiens et indochinois en Europe (Années 1850-1940) » (« Politische Mobilitäten: Politische Objektive der Aufenthalte indischer und indochineser Studierenden in Europa (1850er-1940) »)

12h-13h30 : Repas / Mittagessen

13h30-16h : Panel 4 : Démocratie, dictature et enseignement supérieur au XXe siècle, II. Soutiens, accommodements et résistances / Demokratie, Diktatur und Hochschulwesen im 20. Jahrhundert, II. Unterstützungen, Kompromisse und Widerstände

13h30-14h20 : Martin Göllnitz (Universität Mainz), « Vom Funktionieren universitärer Funktionäre. Handlungsmöglichkeiten der Funktionselite des NSDStB und des NSDDB (1927-1945) » (« Du fonctionnement des dirigeants universitaires. Capacités d’action de l’élite du NSDStB et du NSDDB (1927-1945) »)

14h20-15h10 : Karen Bruhn (Universität Kiel), « Mustergültig? Kieler Hochschulkarrieren in der NS-Zeit » (« Exemplaires ? Les carrières universitaires des professeurs de Kiel durant le nazisme »)

15h10-16h : Silvia Madotto (Freie Universität Berlin): « Die Universität gegenüber dem Faschismus. Der akademische Widerstand im Zweiten Weltkrieg: Spezifika, Propaganda und Transfer im europäischen Kontext » (« L’université contre le fascisme. La résistance académique durant la Seconde Guerre mondial : spécificités, propagande et transfert dans le contexte européen »)

16h-16h30 : Pause

16h30-18h : Christophe Charle (Université Paris 1), « Conclusions »

Discussions conclusives / abschließende Diskussionen

Lieux

  • Campus Westend
    Francfort-sur-le-Main, Allemagne

Dates

  • jeudi 07 juin 2018
  • vendredi 08 juin 2018

Fichiers attachés

Mots-clés

  • université, étudiants, professeurs, mouvement étudiant, politique, Europe, 1848, 1945, sciences sociales, antisémitisme, Max Weber, autonomie universitaire, association, syndicat, enseignement supérieur

Contacts

  • Antonin Dubois
    courriel : antonin [dot] dubois [at] ehess [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Antonin Dubois
    courriel : antonin [dot] dubois [at] ehess [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’université et le politique », Journée d'étude, Calenda, Publié le jeudi 24 mai 2018, https://calenda.org/442781

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal