AccueilEthicHum. Penser l’éthique avec les humanités

EthicHum. Penser l’éthique avec les humanités

EthicHum. Thinking ethics with the humanities

Deuxième école doctorale d'été

Second doctoral summer school

*  *  *

Publié le vendredi 01 juin 2018 par Céline Guilleux

Résumé

C’est un lieu commun que de souligner les dangers d’une science sans conscience pour ouvrir une réflexion sur la question de l’éthique dans le domaine de la recherche. Les prémices de la science moderne qui prétendait rendre compte d’une connaissance exacte du monde, s’accompagnaient déjà de l’expression d’une nécessaire mesure au savoir, d’un jugement moral sur le bien, le bon et le juste. La nature de cette inquiétude relevait bien sûr du rapport à la foi et à la religion. Force est de constater la prégnance particulière de cette nécessité dans notre monde. Notre espace, que ce soit dans la recherche, dans l’entreprise, dans l’environnement, en politique, semble saturé par la question de l’éthique. Cette saturation révèle, pourtant, une inquiétude bien différente, et signe un ébranlement de la « valeur progrès » et de la perte de confiance dans la raison humaine.

Annonce

Argumentaire

Par ses 3 conférences plénières, 2 tables rondes et 15 ateliers, elle invite l'ensemble de notre communauté scientifique à s'engager dans une véritable réflexion sur l'éthique.

C’est un lieu commun que de souligner les dangers d’une science sans conscience pour ouvrir une réflexion sur la question de l’éthique dans le domaine de la recherche. Les prémices de la science moderne qui prétendait rendre compte d’une connaissance exacte du monde, s’accompagnaient déjà de l’expression d’une nécessaire mesure au savoir, d’un jugement moral sur le bien, le bon et le juste. La nature de cette inquiétude relevait bien sûr du rapport à la foi et à la religion. Force est de constater la prégnance particulière de cette nécessité dans notre monde. Notre espace, que ce soit dans la recherche, dans l’entreprise, dans l’environnement, en politique, semble saturé par la question de l’éthique. Cette saturation révèle, pourtant, une inquiétude bien différente, et signe un ébranlement de la « valeur progrès » et de la perte de confiance dans la raison humaine.

Il s’agit d’inviter l’ensemble de notre communauté scientifique à s’engager dans une véritable réflexion qui se doit d’être pluridisciplinaire car c’est de la mise en crise de certaines réflexions et pratiques opérée par les Humanités, ou précisément de la force critique de ces Humanités que doivent naître les fondements d’un travail sur l’éthique. La réflexion éthique est par essence ouverture à la différence et si elle est fondamentalement personnelle, en ce qu’elle renvoie aux valeurs qui nous fondent chacun, elle ne peut que s’articuler à l’autre. Nous postulons que la force de proposition des Humanités consiste à interroger cet horizon moral de l’éthique qui semble affecter la vision contemporaine de ce qu’est la vie bonne.

Programme

20 juin 2018 

Soirée d'ouverture

18h30 Conférence plénière Pour un anthropocentrisme élargi par Etienne Bimbenet, Professeur de philosophie à l’Université Bordeaux Montaigne.

21h Spectacle

Du côté de la vie par Pascal Lainé. Présenté par Philippe Goudard, Artiste, Professeur en Arts du spectacle à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3. 

21 juin 2018 

L'étique et le vivant 

10h00-12h00 Table ronde : Aux frontières de l’humain

Modérateur : Philippe Goudart, Professeur en Arts du spectacle à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.

  • Etienne Bimbenet, Professeur de philosophie à l’Université Bordeaux Montaigne.
  • Jocelyne Porcher, sociologue, directrice de recherche à l'INRA.
  • André Micoud, sociologue, directeur de recherche honoraire du CNRS (Centre Max Weber, Saint- Étienne).

12h30–13h30 Pause

13h30-15h30 Ateliers

  • Penser la responsabilité au sein des humanités (la littérature et la philosophie du XXe et XXIe siècles)
  • A la recherche d’une éthique de la situation
  • Reliances au non-humain
  • Humains et animaux au travail en spectacle : une lecture pluridisciplinaire

16h-18h Ateliers

  • Atelier-projection : L’humain au miroir de l’animal
  • Questions d’éthique, savoirs locaux, populations autochtones et anthropologie 
  • Ethique des relations de travail entre humains et animaux
  • Vous avez-dit sauvage ?

18h30 Conférence plénière

Art et éthique : incompatibilité, coïncidence, rencontres par Carole Talon Hugon, membre senior IUF, Professeure de Philosophie à l’Université Nice Sophia Antipolis.

22 juin 2018 

L'étique, l'art et le vivant 

9h00-10h00 Performance Olivia Rosenthal, écrivaine, romancière et dramaturge et performeuse (Paris 8)

10h00-12h00 Table ronde : L’éthique l’art et le vivant

Modératrice : Nathalie Moureau, Professeur, Vice-Présidente déléguée à la Culture à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3.

  • Carole Talon Hugon, Professeure de Philosophie à l'Université de Nice Sophia Antipolis.
  • Olivia Rosenthal, maîtresse de conférences en littérature à l'Université de Paris 8.
  • Anne-Laure George-Molland, Maitresse de conférences à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3.
  • Patrick Perri, historien d'art, enseignant à l'école des Beaux-arts de Montpellier Médit. Métropole.

12h30–13h30 Pause

13h30-15h30 Ateliers

  • Art, éthique et avenir ?
  • La réalité virtuelle à l’épreuve du réel
  • Savoir se situer dans l’écoféminisme
  • Personnage virtuel et intelligence artificielle : vers un nouvel acteur virtuel autonome

16h-18h Ateliers

  • En dialogue avec le monde non-humain
  • Financement public/privé de la culture
  • @nimats : Création artistique d’animaux-automates animés et interconnectés

18h30 Conférence plénière

Stratégies visant à donner une consistance esthétique, historique et idéologique, à une programmation muséale en photographie par Gilles Mora, directeur artistique du Pavillon Populaire.

Participation

L'inscription est obligatoire

S’inscrire via cette adresse : ecole.doctorale-ete@univ-montp3.fr

Date limite : 10 juin 2018. Attention le nombre de place est limité

Les inscriptions ne font pas l'objet d'une sélection, mais seront prises en compte dans la limite des places disponibles.

Pour s’inscrire il faut consulter le programme disponible et communiquer à l’adresse ecole.doctorale-ete@univ-montp3.fr les activités auxquelles on souhaite participer.

Catégories

Lieux

  • Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles - Rue du Professeur Henri Serres
    Montpellier, France (34)

Dates

  • dimanche 10 juin 2018

Mots-clés

  • éthique, art, vivant, école été

Contacts

  • Caterina Manco
    courriel : introductiontoaetius [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Caterina Manco
    courriel : introductiontoaetius [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« EthicHum. Penser l’éthique avec les humanités », École d'été, Calenda, Publié le vendredi 01 juin 2018, https://calenda.org/442878

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal