AccueilLa nation littéraire et l'épreuve du comparatisme : à partir du cas russe

La nation littéraire et l'épreuve du comparatisme : à partir du cas russe

The literary nation and the challenge of comparatism - the case of Russia

*  *  *

Publié le lundi 28 mai 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Nous nous demanderons à l'occasion de ce colloque quel peut être le rôle de la littérature comparée dans la définition de la « nation littéraire ». Conçu comme une « herméneutique de la défamiliarisation » (Lavocat), cet exercice du soupçon ne permet-il pas de poser un regard critique sur le cas paradigmatique des lettres russes ? Quels sont les nouveaux modèles théoriques qui s’imposent aux recherches comparatistes incluant cette littérature nationale ? Au-delà de l’exemple russe, quelle place peut encore occuper la réflexion sur fait national dans la construction des comparables ?

Annonce

Argumentaire

Nous nous demanderons à l'occasion de ce colloque quel peut être le rôle de la littérature comparée dans la définition de la « nation littéraire ». Conçu comme une « herméneutique de la défamiliarisation » (Lavocat), cet exercice du soupçon ne permet-il pas de poser un regard critique sur le cas paradigmatique des lettres russes ? Quels sont les nouveaux modèles théoriques qui s’imposent aux recherches comparatistes incluant cette littérature nationale ? Au-delà de l’exemple russe, quelle place peut encore occuper la réflexion sur fait national dans la construction des comparables ?

Programme

Mercredi 30 mai 

Salle des Conférences, Bât. Pierre Grappin (B) Université Paris Nanterre

9h-9h15 Accueil

9h15-9h30 : Ouverture du colloque Karen Haddad, directrice du centre Littérature et Poétique Comparées 

9h30-10h45 : Introduction

  • Manon Amandio, Nicolas Aude (Université Paris Nanterre) – « Problématisation du colloque : déconstruire le cas russe »
  • Catherine Géry (Inalco) – « Les oubliées de l’historiographie littéraire russe – pour un xixe siècle au féminin. »

10h45-11h : Pause

11h-12h15 Roman historique, roman national

Modération : Philippe Zard

  • Marie Agathe Tilliette (Université Paris Nanterre) – « Rob Roy et Pougatchev : le hors-la-loi dans l'histoire nationale »
  • Loik Maille (Université Paris Nanterre) – « De l’événement historique au mythe national : la mise en récit de l’Histoire chez Tolstoï et Fenimore Cooper »

12h15 -14h : Déjeuner

14h-15h15 Les chemins de traverse de la réception

Modération : Isabelle Poulin

  • Delphine Rumeau (Université Toulouse-Jean Jaurès) – « Whitman et Maïakovski : un pont transatlantique »
  • Elise Duclos (Université Paris Nanterre) – « La réception turque des classiques russes : traduction et construction nationale »

15h15-15h30 : Pause

15h30-16h45 Dénationaliser le roman russe

Modération : Manon Amandio

  • Margot Buvat (Université Bordeaux-Montaigne) – « Dostoïevski & Pétersbourg : une forme russe est-elle possible ? »
  • Aleksei Zavgorodnii (Institut Gorki) – « Les particularités de la réception des Âmes mortes de Gogol en France »

Jeudi 31 mai 

Salle des Conférences, Bât. Pierre Grappin (B) Université Paris Nanterre

9h30-10h45 Formes épiques et communautés

Modération : Delphine Rumeau

  • Pierre-Yves Boissau (Université Toulouse-Jean Jaures) – « Naï-Tours : un Croisé en Ukraine. Réflexions sur le nationalisme russe dans La Garde blanche de Boulgakov »
  • Daria Sinichkina (Université Paris-Sorbonne) – « Le dit de l’ost d’Igorcomme modèle épique dans les années 1920 »

10h45-11h : Pause

11h-12h15 La nation au féminin

Modération : Catherine Géry

  • Cécile Rousselet (Université Sorbonne Nouvelle) – « Identités nationales, identités narratives. Les ambiguïtés des personnages féminins dans la reconfiguration narrative des complexités identitaires et nationales en Russie (1920-1999). »
  • Massimo De Giusti (Université de Bourgogne) – « Orphée ou l'explosion des frontières. Internationalisme et sexualité chez Marina Tsvetaieva. »

12h15-14h : Déjeuner

14h-16h À la croisée des identités : le cas Nabokov

Modération : Karen Haddad

  • Isabelle Poulin (Université Bordeaux-Montaigne) – « That in Aleppo once », V. Nabokov Portrait de l’exilé en infidèle »
  • Julie Loison-Charles (Université Lille 3) – « L’art de l’écrivain est son véritable passeport » : Multilinguisme, psycholinguistique et écriture chez l’écrivain Vladimir Nabokov »
  • Agnès Edel-Roy (Université Paris Est Créteil) – « Mettre de côté… Nabokov » ?

Clôture du colloque

Organisation et contact 

Manon Amandio, Nicolas Aude, Karen Haddad (amandio.manon@gmail.com, nicolas_aude@hotmail.fr, karen.haddad@sfr.fr)

Lieux

  • Salle des conférences, bâtiment Pierre Grappin (B), Université Paris Nanterre - 200 Avenue de la République
    Nanterre, France (92)

Dates

  • mercredi 30 mai 2018
  • jeudi 31 mai 2018

Mots-clés

  • nation, comparaison, russe

Contacts

  • Nicolas Aude
    courriel : nicolas_aude [at] hotmail [dot] fr
  • Manon Amandio
    courriel : amandio [dot] manon [at] gmail [dot] com
  • Karen Haddad
    courriel : karen [dot] haddad [at] sfr [dot] fr

Source de l'information

  • Nicolas Aude
    courriel : nicolas_aude [at] hotmail [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La nation littéraire et l'épreuve du comparatisme : à partir du cas russe », Colloque, Calenda, Publié le lundi 28 mai 2018, https://calenda.org/443302

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal