AccueilLa statuaire parisienne au XIXe siècle

La statuaire parisienne au XIXe siècle

Parisian statues in the 19th century - history of an artistic renaissance

Histoire d'une renaissance artistique

*  *  *

Publié le mardi 05 juin 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Le neuvième symposium d'histoire de l'art de la Mairie du 11 sera consacré à la statuaire publique parisienne du XIXe siècle. La statuaire parisienne se décline en un corpus de figures monumentales qui semblent être là depuis toujours, au point que l'on oublie aisément combien furent complexes les conditions de leur mise en place dans la ville. Pourtant, le monument sculpté, de la Restauration à la Troisième République, mérite amplement que lui soient dédiées les recherches des historiens et l'intérêt des amateurs. Ainsi, le renom de Carpeaux, Bourdelle, Maillol ou Rodin ne doit pas évincer d’autres artistes, aujourd’hui moins connus mais non moins talentueux :  François Rude, Louis-Ernest Barrias, Jules Dalou et tant d'autres. Ces sculpteurs ont rappelé avec conviction la nature éminemment civique de l'œuvre d'art.

Annonce

Journée de conférences proposée par Martine Debieuvre

Direction

Sous la direction d’Anne-Charlotte Cathelineau, Cécilie Champy et Christophe Henry

Argumentaire

Le neuvième symposium d'Histoire de l'art de la Mairie du 11 sera consacré à la statuaire parisienne du XIXe siècle. Produit d'un savoir-faire qui s’inscrit dans une tradition issue de la Renaissance, la grande statuaire publique est conçue par des artistes dotés d'un apprentissage et d'un parcours long et exigeant, aussi savant que pénible physiquement. Elle se décline en un corpus monumental de figures civiles et religieuses qui semblent être là depuis toujours, au point que l'on oublie aisément combien furent complexes les conditions de leur mise en place dans la ville. Au début du XIXe siècle, après la Révolution, toutes les sculptures monumentales en bronze et pierre de la monarchie venaient d’être fondues, démantelées ou déplacées. Un effort considérable, tant économique que politique et artistique fut déployé au cours du siècle pour que la statuaire puisse réinvestir la scène publique, non sans que soit exigé alors un niveau de qualité comparable à celui d'avant la Révolution. Véritable renaissance de l'art monumental, le monument sculpté, de la Restauration à la Troisième République, mérite amplement que lui soient dédiées les recherches des historiens et l'intérêt des amateurs. Cela est d'autant plus légitime que nombre de sculpteurs émérites, qui ont contribué cette aventure plastique exceptionnelle, continuent d'être injustement ignorés ou méprisés, malgré les efforts des institutions patrimoniales et des spécialistes. Ainsi, le renom de Carpeaux, Bourdelle, Maillol ou Rodin ne doit pas évincer d’autres artistes, aujourd’hui moins connus mais non moins talentueux : James Pradier, David d'Angers, François Rude, Auguste Préault, Antoine-Louis Barye, Alexandre Falguière, Albert-Ernest Carrier-Belleuse, Louis-Ernest Barrias, Henri Chapu, Emmanuel Frémiet, Auguste Bartholdi, Jules Dalou, les frères Morice, Antonin Mercié, Albert Bartholomé et tant d'autres. Ces sculpteurs ont rappelé avec conviction la nature éminemment civique de l'œuvre d'art.

Les symposiums d'Histoire de l'art de la Mairie du 11 sont destinés à un large public d'amateurs, étudiants et curieux. Les conférences proposées, d'une durée de 20 à 30 minutes, sont conçues par les intervenants (professeurs, conservateurs, chercheurs) pour être aisément accessibles et suivies de questions et d'échanges. Aucune formation, réservation ou inscription ne sont nécessaires. 

Programme

  • 9h30 : Accueil des participants
  • 9h45 : Introduction par Véronique Milande, conservateur du patrimoine, responsable de la Conservation des œuvres d’art religieuses et civiles de la Ville de Paris (COARC)

Première session. La statuaire publique à Paris au XIXe siècle : grandeur et misères

Modération : Cécilie Champy-Vinas, conservateur du patrimoine, Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris

  • 10h : Paris et ses grands hommes, la statuaire publique parisienne, 1815-1914. Par Joëlle Alazard, professeur agrégé, docteur en Histoire
  • 10h30 : Un monument disparu, le Monument à Victor Hugo d’Ernest Barrias. Par Camille Orensanz, docteur en histoire de l’art
  • 11h : Discussion et pause

Deuxième session. Divers et insolites : les lieux de la sculpture à Paris

Modération : Sébastien Chauffour, conservateur des Archives du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

  • 11h15 : La « tombe parlante » : l’ornementation expressive dans la sculpture funéraire parisienne. Par Guénola Groud, conservateur général, responsable de la cellule Patrimoine au Service des    cimetières de la Ville de Paris
  • 11h45 : La sculpture dans les squares et les jardins parisiens. Par Anne-Charlotte Cathelineau, conservateur du patrimoine, responsable de la statuaire publique à la COARC
  • 12h15 : Sciences médicales et anatomie dans la sculpture parisienne du XIXe siècle. Par Maxime-Georges Métraux, doctorant en histoire de l’art, université de Paris-Sorbonne

Troisième session. Montrer la statuaire publique au musée

Modération : Christophe Henry, professeur agrégé, docteur en histoire de l’art

  • 14h30 : Une nouvelle galerie des sculptures au Petit Palais. Par Cécilie Champy-Vinas et Anne-Charlotte Cathelineau
  • 15h00 : Antoine Bourdelle et le théâtre des Champs-Élysées. Par Colin Lemoine, historien de l’art et responsable des sculptures au musée Bourdelle
  • 15h30 : La statuaire monumentale au musée Camille-Claudel de Nogent-sur-Seine. Par Cécile Bertran, conservateur du patrimoine, directrice du musée Camille-Claudel

16h : Discussion et pause.

Conférence de clôture

16h30 : La statuaire publique dans les régions françaises. Par Claire Barbillon, directrice de l’École du Louvre

17h30 : Discussion plénière.

Lieux

  • Salle des Fêtes (2e étage), Mairie du 11e arrondissement - 12 place Léon Blum
    Paris, France (75011)

Dates

  • mercredi 27 juin 2018

Mots-clés

  • Paris, monument, sculpture, statuaire publique, Troisième République, Rodin, Dalou, Bourdelle, Petit Palais

Contacts

  • Cécilie Champy
    courriel : cecilie [dot] champy [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Cécilie Champy
    courriel : cecilie [dot] champy [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« La statuaire parisienne au XIXe siècle », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 05 juin 2018, https://calenda.org/443535

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal