AccueilPlace et conscience du latin en français du Moyen Âge à nos jours

*  *  *

Publié le lundi 04 juin 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Ouverture à de nouvelles considérations et de nouvelles approches autour des rapports entre latin et français, ces deux jours seront l’occasion d’échanger et débattre autour des notions de place et de conscience du latin au sein de la langue française, dans une diachronie longue. Il s’agira donc de rendre compte de leurs échanges dynamiques tout au long de l’histoire du français. Loin de réduire le rapport des deux langues à celui d’une filiation (Kuentz, 1985), ce seront les enjeux posés par leurs interactions que nous privilégierons. C’est donc en prenant en considération les dimensions institutionnelle, pragmatique, rhétorique, grammaticale et lexicale, que la place du latin se doit d’être interrogée pour mieux en saisir l’infinie variation.

Annonce

Organisation

  • Oleg Averyanov,
  • Yoan Boudes,
  • Jean Cruchet,
  • Peter Nahon
  • Adeline Sanchez,

doctorants de l’EA 4509 et de l’EA 4080, en partenariat avec le GEHLF, soutenu par l’École doctorale 5 Concepts et langages et l’équipe d’accueil 4509 Sens Texte Informatique Histoire, l’École doctorale 1 Mondes anciens et médiévaux et l’équipe d’accueil 4080 Linguistique et lexicographie latines et romanes, en collaboration avec les ateliers de doctorants Reverdie - Atelier de langue française médiévale et ALIS - Atelier de linguistique.

Programme

Jeudi 7 juin

Salle D 223 – Maison de la Recherche

  • 9h15 – Ouverture par Gilles SIOUFFI (GEHLF, Sorbonne Université)
  • 9h30 – Introduction par Jean-François COTTIER (Université Paris Diderot)
  • 10h00 – Sylvie BECHETOILLE-JOUET (Sorbonne Université) : « Prendre », sa syntaxe, son sémantisme : du latin au français moderne

10h30 – Pause

  • 11h00 – Paulo DE CARVALHO (Professeur Émérite de l’Université Bordeaux Montaigne) : Le “féminin” et “Moi-ici-présent”
  • 11h30 – Jean CRUCHET (Sorbonne Université) : Hypothèse sur l’évolution du latin au français
  • 12h00 – Claire LAFOND-ZINE (Sorbonne Université) : Négation dite « explétive » en français et subordination négative en latin : mise en perspective et analyse
  • 14h00 – Andrew LLOYD (University of Newcastle) : Goutte, mie, brin : l’influence du latin sur les expressions de valeur minimale dans la négation en ancien français
  • 14h30 – Céline GUILLEMET-BRUNO (Sorbonne Université) : Traductions médiévales du Canticum canticorum : de la traduction à l’innovation poétique, dans les bibles de Macé de la Charité et Guyart des Moulins
  • 15h00 – Yunhao NA (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : Les Rythmi caudati continentes et la « forme Richeut » : histoire d’un usage d’une forme versificatoire du latin au français au Moyen Âge

15h30 – Pause

  • 16h00 – Claire DONNAT-ARACIL (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : Traduire du latin au français dans les Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci : conscience linguistique, conscience religieuse
  • 16h30 – Jonathan BLOCH (Université catholique de Louvain – Université libre de Bruxelles) : Découper l’Ovide moralisé en livre… Un retour obligé aux Métamorphoses ?
  • 17h00 – Thibaut RADOMME (Université catholique de Louvain – Université de Lausanne) : Les gloses bilingues à l’Ovide moralisé : pratiques du commentaire savant en marge d’un texte vernaculaire dans des manuscrits de luxe des XIVe et XVe siècles

Vendredi 8 juin

Salle D 421 – Maison de la Recherche

  • 9h00 – Accueil
  • 9h30 – Mathieu FERRAND (Université Grenoble-Alpes) : Se jouer du latin : la langue de l’École dans le théâtre français (1450-1550)
  • 10h00 – Michel BIZET (Sorbonne Université) : La place du latin dans les traductions de l’Histoire æthiopique de J. Amyot

10h30 – Pause

  • 11h00 – Vanessa OBERLIESSEN (Sorbonne Université) : La mythologie dans la poésie religieuse latine du XVIe siècle
  • 11h30 – Daniel MELDE (Freie Universität Berlin) : Français ou latin ? La dimension linguistique de l’épopée nationale en France (1500-1700)
  • 12h00 – Marine CHAMPETIER DE RIBES (Sorbonne Université) : Brevitas latine et brièveté française : l’expression de la proprietas dans les imitations françaises des épigrammes de Martial des XVIe et XVIIe siècles
  • 14h00 – Giovanna BENCIVENGA (Sorbonne Université – Università di Verona) : Faire le deuil de la disparition du latin dans le débat sur les langues vernaculaires au XVIIe siècle. Le cas desEntretiens d’Ariste et d’Eugène du père Dominique Bouhours (1671)
  • 14h30 – Anne MARLE KOLLE (Sorbonne Université) : Place du latin dans le récit de voyage en Europe centrale du jésuite François Xavier de Feller (1764-1769)
  • 15h00 – Alexandra KHAGHANI (Sorbonne Université) : « Inter latinos authores gravissimus et elegantissimus » : la réception du De rerum natura au XVIIe siècle

15h30 – Pause

  • 16h00 – Pierre LYRAUD (Sorbonne Université – ENS-Ulm) : Enjeu de la citation latine dans les Provinciales et dans quelques-unes des Pensées
  • 16h30 – Jean-François POISSON-GUEFFIER (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : Le latin dans Jeanne d’Arc au Bûcher de Paul Claudel

Lieux

  • Maison de la Recherche - Sorbonne Université - 28 rue Serpente
    Paris, France (75006)

Dates

  • jeudi 07 juin 2018
  • vendredi 08 juin 2018

Mots-clés

  • latin, français, littérature, langue, linguistique

Source de l'information

  • Yoan Boudes
    courriel : yoan [dot] boudes [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Place et conscience du latin en français du Moyen Âge à nos jours », Colloque, Calenda, Publié le lundi 04 juin 2018, https://calenda.org/444419

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal