HomeThe punk scene in Lyon (1976-2016)

The punk scene in Lyon (1976-2016)

La scène punk à Lyon (1976-2016)

*  *  *

Published on Tuesday, May 29, 2018 by Anastasia Giardinelli

Summary

Cette vingtième journée d’étude s’inscrit dans le cadre du projet de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016), soutenu par le programme Intelligence des patrimoines du CESR, THALIM et l’ANR. L'histoire de la scène locale lyonnaise sera étudiée les 1er et 2 juin à Lyon, deux jours pendant lesquels les témoignages des acteurs et des actrices résonneront avec des communications d’historiens, de musicologues ou de géographes.

Announcement

Argumentaire

Cette vingtième journée d’étude s’inscrit dans le cadre du projet de recherche PIND (Punk is not dead. Une histoire de la scène punk en France, 1976-2016), soutenu par le programme Intelligence des patrimoines du CESR, THALIM et l’ANR.

La scène punk à Lyon émerge dès la fin des années 1970, avec des groupes comme Starshooter, Electric Callas ou Marie et les Garçons (qui joue au festival punk de Mont- de-Marsan en 1977). Filmés par Georges Rey, ces premiers groupes font figure de patrimoine local. Mais la scène punk lyonnaise est active, diversifiée et engagée. Elle circule entre Saint-Etienne et Lyon en s’arrêtant à Givors. Sur les pentes de la Croix-Rousse, elle investit des squats, accueille Virginie Despentes qui en gardera son pseudo, multiplie les lieux de répétition où se croisent Haine Brigade ou Carte de Séjour. De Givors au Trokson, cette scène punk lyonnaise se redistribue depuis quarante ans jusqu’à Zone Infinie, Beaten Brats, Brice et sa pute ou Venin Carmin. Au milieu des années 1990, au Pezner, ça décloisonne à tout va : Ça décloisonne à tout va. Un foyer de contre-culture émerge, qui accueille des performers comme Ron Athey ou Jean-Louis Costes, et des concerts de Lydia Lunch ou du groupe berlinois anti-nazi, anti-fasciste et anarchiste Atari Teenage Rio. La musique nourrit les engagements politiques. Le Do It Yourself, les collectifs et la solidarité produisent une scène diversifiée et créative qui ne cesse de se renouveler, en matière de production, de diffusion ou de création.

C’est cette histoire de la scène locale qui sera étudiée les 1er et 2 juin à Lyon, deux jours pendant lesquels les témoignages des acteurs et des actrices résonneront avec des communications d’historiens, de musicologues ou de géographes.

Programme

VENDREDI 1ER JUIN 2018

18h-19h ROCK’N’EAT LIVE

  • LUC ROBÈNE (U. de Bordeaux) et SOLVEIG SERRE (CNRS, CESR/CMBV) Pour une histoire de la scène punk en France (1976-2016)
  • PHILIPPE GONIN (U. de Bourgogne) Panorama de la scène punk à Lyon, 1977-1983

19h30 CONCERTS

* BŒUF PUNK À LA LYONNAISE

* GARAGE ZERO SAMEDI 2 JUIN 2018

NTH8

SAMEDI 2 JUIN 2018

10h-10h30 OUVERTURE

  • LUC ROBÈNE et SOLVEIG SERRE Pour une histoire de la scène punk en France (1976-2016)

10h30-11h30 GENÈSE DE LA SCENE PUNK LYONNAISE 

  • DIDIER KELVIN Punk à Lyon, 1977-1978 : Nouveau rock, nouvelle scène. Regard sur un échec
  • PHILIPPE GONIN (U. de Bourgogne) « À toute bombe », Starshooter rock’n’punk
  • OLIVIER MIGLIORE (U. Paul- Valéry Montpellier 3) De Starshooter à La grande illusion : la prosodie d’un chanteur

modération: LAURENCE RAMOS 

11h45-12h45 GÉNÉRATIONS PUNK : AVOIR ÉTÉ, ÊTRE ET DEVENIR PUNK A LYON 

Débat avec CAMILLE, DOM, ZINE, SCUB, DENIS LECARME et FRED

Modération: FRANÇOIS GUILLEMOT 

14h-14h45 ENJEUX ESTHETIQUES ET TRAJECTOIRES MUSICALES

  • MARINE SCHÜTZ (U. Rennes 2) Marie et les clichés, sur la culture visuelle de Marie et les Garçons
  • GREGORY BAHDE (ENSSIB) Premières visualisations et analyses d’impact écologique des mutations d’un secteur de la production musicale : Une cartographie

modération: PHILIPPE GONIN

15h-16h PRODUCTION ET DIFFUSION : RADIOS, LABELS, FANZINES A LYON

Débat avec MARIE NACHURY, DIDIER KELVIN, MAÏE, DAVID BASSO et ROBERT LAPASSADE

16h15-16h45 PATRIMONIALISATION DU PUNK LYONNAIS

  • MARGUERITE ZION (U. Lyon 3) Enjeux de la patrimonialisation du punk à Lyon
  • CYRIL MICHAUD (BM Lyon) Lyon capitale du rock 1978-1983 : Projet d’exposition

modération: LUC ROBÈNE et SOLVEIG SERRE 

17h-18h DE GIVORS AU TROKSON : ITIN RAIRE HISTORICO-GÉOGRAPHIQUE ET FOYERS DE LA SCÈNE PUNK LYONNAISE

Table ronde avec MARQUIS, MARIE-CLAIRE CORDAT, ARTHUR, GRRRNDZERO, LE FARMER et L TROKSON

Tout au long de la journée, projection de films de Georges Rey et d’interviews d’actrices et d’acteurs de la scène punk lyonnaise.

AUTOUR DES JOURNÉES PIND

JEUDI 31 MAI

14h-16h Université Lyon 1 (Salle 1, UFR STAPS) Séminaire « Esthétique du punk »

SOIRÉE Cinéma Le Comœdia 13 a Berthelot, 69007. Set musical de TRINT EASTWOOD

Projection du film Diesel, de DAVID BASSO, suivi d’un débat avec le réalisateur

SAMEDI 2 JUIN

SOIRÉE

Le Marché Gare (34 rue Périer, 69002) Concert KING KHAN & THE SHRINES / REVEREND BEAT-MAN & SISTER NICOLE IZOBEL GARCIA

Organisation : Philippe Gonin, Philippe Liotard, Laurence Ramos, Luc Robène et Solveig Serre

Subjects

Places

  • NTH8, 22 rue du C. Pegout
    Lyon, France (69)

Date(s)

  • Friday, June 01, 2018
  • Saturday, June 02, 2018

Contact(s)

  • Pierre Raboud
    courriel : pierreraboud [at] gmail [dot] com

Reference Urls

Information source

  • Pierre Raboud
    courriel : pierreraboud [at] gmail [dot] com

To cite this announcement

« The punk scene in Lyon (1976-2016) », Study days, Calenda, Published on Tuesday, May 29, 2018, https://calenda.org/444610

Archive this announcement

  • Google Agenda
  • iCal