AccueilLe Cameroun et la décolonisation de la diplomatie

Le Cameroun et la décolonisation de la diplomatie

Cameroon and the decolonialistion of diplomacy

Perspectives africaines sur les relations internationales

African perspectives on international relations

*  *  *

Publié le lundi 18 juin 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Si le Cameroun affiche un bilinguisme officiel et s’insère dans de multiples réseaux diplomatiques multilatéraux – dont le Commonwealth des Nations et l’Organisation internationale de la francophonie – il est souvent singulièrement absent des grandes études consacrées aux relations internationales africaines, où dominent souvent le Nigeria, l’Afrique du Sud ou le Sénégal. Pourtant, le Cameroun, dans la multiplicité de ses acteurs, gouvernementaux et non-gouvernementaux, et comme espace diplomatique, offre des perspectives importantes sur les enjeux, possibilités et limites d’une transformation des conceptions et pratiques diplomatiques au XXIe siècle.

Annonce

Argumentaire

Si le Cameroun affiche un bilinguisme officiel et s’insère dans de multiples réseaux diplomatiques multilatéraux – dont le Commonwealth des Nations et l’Organisation internationale de la Francophonie – il est souvent singulièrement absent des grandes études consacrées aux relations internationales africaines, où dominent souvent le Nigeria, l’Afrique du Sud ou le Sénégal. Pourtant, le Cameroun, dans la multiplicité de ses acteurs, gouvernementaux et non-gouvernementaux, et comme espace diplomatique, offre des perspectives importantes sur les enjeux, possibilités et limites d’une transformation des conceptions et pratiques diplomatiques au 21ème siècle.

Ce colloque se propose ainsi d’étudier le rôle de la diplomatie dans les processus de décolonisation en Afrique, à travers le prisme du Cameroun. Un des objectifs majeurs de cette rencontre est de s’interroger sur la pertinence des prismes ‘franco-britannique’ et ‘anglophone/francophone’, et d’examiner leur relativisation – possible, voire nécessaire.Les communications retenues pour ce colloque définissent, précisent, ou remettent en cause les phénomènes ‘franco-britannique’ et ‘anglophone/francophone’ dans les relations diplomatiques du Cameroun et au Cameroun – dans leurs manifestations pratiques comme dans leur fonction d’outil ou de catégorie d’analyse.

Organisateurs

  • Mélanie Torrent (U. Paris Diderot)
  • Kizitus Mpoche (U. de Douala)

Argumentaire

Jeudi 21 juin

9h30 / Accueil

10h / Introduction

10h30 – 12h30 / Panel 1. La diplomatie face aux conflits et guerres de décolonisation

Modérateur : Moses Tesi, Middle Tennessee State University

  1. Christophe Ralite, Université Lyon 2, « Frontières, décolonisation et réunification au Cameroun : hommes et réseaux »
  2. Maria Ketzmerick, Zentrum für Konflikitforschung, Phillips Universität, Marburg, « Colonial conflict under international rule ? The securitization of the Cameroonian decolonisation »
  3. Jacob Tatsitsa, Université d’Ottawa, « La diplomatie franco-britannique et la naissance d’une enclave francophone dans le Cameroun anglophone (Bouba II et Bouba III) de 1955 à nos jours »

14h-16h / Panel 2. La diplomatie au prisme du développement : économie et santé dans la transition postcoloniale

Modérateur : Richard Bourne, Ramphal Institute

  1. Natalie Wenzell Letsa & Martha Anne Wilfahrt, University of Oklahoma, « The mechanisms of direct and indirect rule : colonialism, economic development and diplomacy in Cameroon »
  2. Kerstin Stubenvoll, Université Humboldt de Berlin, « Le monde du travail et le rôle des activités syndicales transnationales dans la décolonisation du Cameroun pendant les régimes de tutelle »
  3. Sarah Runcie, Columbia University, « Public health as international relations in 1960s Cameroon »

16h-16h30 / Pause café & thé

16h30-18h30 / Panel 3. Diplomatie, religion et mouvements religieux

Modératrice : Maria Ketzmerick, Zentrum für Konflikitforschung, Phillips Universität

  1. Charlotte Walker Said, City University of New York, « A Spiritual Decolonization: The Catholic Church and the End of Empire in Cameroon »
  2. Daniel Georges Nana Komey, Université de Douala, « Mobilités religieuses et dynamiques d’intégration au Cameroun : le cas du pentecôtisme 1949-1990 »
  3. Souleymane, Directeur du Centre d’étude et de recherche sur l’islam et les sociétés musulmanes en Afrique centrale, « Le Cameron et l’Organisation de la Coopération islamique : un exemple de décolonisation de la diplomatie en Afrique »

Vendredi 22 juin

9h-11h / Panel 4. Diplomatie et enjeux ‘anglophones’

Modérateur : Jean-Luc Martineau, INALCO, CESSMA

  1. Jacqueline-Bethel Tchouta Mougoue, Baylor University, « Masculinity, Citizenry, and Anglophone Secessionist Sentiments in 1960s Cameroon »
  2. Joël Narcisse Meyolo, Université de Yaoundé I, « La présence de l’Assemblée Nationale du Cameroun au sein de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF) et de la Commonwealth Parliamentary Association (CPA) : histoire-lobby-influence »
  3. Michel Olinga, UT Belfort-Montbéliard, RECITS/FEMTO-ST « Définitions et enjeux de la crise au Cameroun ‘anglophone’ »

11h-11h15 / Pause café & tea

11h15-12h45 / Panel 5. Diplomaties culturelles : scènes et réseaux

Modérateur : Kizitus Mpoche, Université de Douala

  1. Gilbert Tarka Fai, University of Bamenda, « Franco-British heritage in Cameroon Anglophone literature : shifting motifs in Bole Butake and Bate Besong’s drama »
  2. Dominique Armand Bilongo, Université de Yaoundé II, « Sens et puissance de la culture dans les relations diplomatiques France-Cameroun et Chine-Cameroun : une analyse comparée des trajectoires des Instituts français et Confucius »

14h30-16h / Panel 6. Entre diplomatie globale et régionale: quel leadership pour le Cameroun ?

Modérateur : Michel Olinga, UT Belfort-Montbéliard, RECITS/FEMTO-ST

  1. Moses Tesi, Middle Tennessee State University, « Cameroon’s Foreign Policy in the Central Africa Sub-region: Reluctant Leader or Contested Influence? »
  2. Richard Bourne, Ramphal Institute, « Nigeria, Cameroon and the Boko Haram challenge »
  3. Patrick Romuald Jie Jie, Université de Ngaoundéré, « Les BRICS et la décolonisation de la diplomatie camerounaise : entre volonté de dépassement du pré carré franco-britannique et positionnement mercantile et géostratégique »

16h-16h30 : Conclusions et perspectives

Lieux

  • Bâtiment Sophie Germain - Amphithéâtre Turing - 8 Place Aurélie Nemours
    Paris, France (75)

Dates

  • jeudi 21 juin 2018
  • vendredi 22 juin 2018

Mots-clés

  • diplomatie, décolonisation, Cameroun, relations internationales

Contacts

  • Mélanie Torrent
    courriel : melanie [dot] torrent [at] univ-paris-diderot [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Mélanie Torrent
    courriel : melanie [dot] torrent [at] univ-paris-diderot [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Le Cameroun et la décolonisation de la diplomatie », Colloque, Calenda, Publié le lundi 18 juin 2018, https://calenda.org/445763

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal