AccueilApprendre une langue : envies et résistances

Apprendre une langue : envies et résistances

Learning a language - desires and resistances

*  *  *

Publié le mardi 03 juillet 2018 par Anastasia Giardinelli

Résumé

La motivation est une notion galvaudée, battue et rebattue et demeurant néanmoins difficile à cerner. Et si l’on prenait le problème à l’envers ? En plus du mot motivation, nous souhaitons employer, dans cet appel à contributions, les mots d’intérêt, d’attente, d’engagement, d’envie, de désir, et leurs contraires qui en exprimeraient l’absence: manque, retenue, évitement, découragement, réticence, blocage, résistance. Il s’agira donc ici de présenter des analyses de terrains d’enseignement-apprentissage, de dispositifs, en mettant en lumière la façon dont envies et résistances interagissent et avec quels effets. Nous vous proposons de contribuer à bâtir, à maçonner, à défaire ces construits, notions et phénomènes, dans le contexte de l’enseignement supérieur.

Annonce

Argumentaire

La motivation est une notion galvaudée, battue et rebattue et demeurant néanmoins difficile à cerner.

"Si la confusion demeure aujourd’hui, le paradigme socioconstructiviste dominant a permis de mettre d’accord les théoriciens sur bien des points: la motivation ne se confond pas avec le désir ou l’intérêt, elle suppose aussi le passage à l’action et le maintien de l’effort ; elle est le produit de facteurs cognitifs, affectifs et sociaux ; c’est un état instable qui fluctue en fonction de l’expérience du sujet ; enfin, la motivation est un construit du chercheur, elle ne s’observe pas directement" (Raby & Narcy-Combes, 2009).

Et si l’on prenait le problème à l’envers ? En plus du mot motivation, nous souhaitons employer, dans cet appel à contributions, les mots d’intérêt, d’attente, d’engagement, d’envie, de désir, et leurs contraires qui en exprimeraient l’absence: manque, retenue, évitement, découragement, réticence, blocage, résistance. Cette complémentarité a été soulignée par Ryan et Deci (2000:71):

"Whenever a person (be it a parent, teacher, boss, coach, or therapist) attempts to foster certain behaviors in others, the others’ motivation for the behavior can range from amotivation or unwillingness, to passive compliance, to active personal commitment."

Duclos (2015) considère la résistance au changement comme un “concept désuet et invalide en éducation”. Narcy-Combes, quant à lui, écrit (2018: 22):

La “résistance au changement” est en fait l’envers de la motivation. Lorsque les circonstances n’apparaissent pas propices à l’individu, il ne se motive pas et les autres estiment qu’il résiste.

Cette a-motivation est souvent occultée, pour des raisons diverses, et pourtant les praticien.ne.s la rencontrent sur le terrain, connaissent ces attitudes qui sont trop souvent dominantes, notamment en Lansad, pour des raisons, là aussi, diverses. Nous parlons ici d’attitudes de la part des enseignant.e.s comme des apprenant.e.s. Dörnyei et Ushioda (2013: 199) nous rappellent que: "Motivation – by definition – is related to action and therefore motivational relevance can only be specified in the light of the target behavioral domain" (Dörnyei et Ushioda, 2013: 199).

Il s’agira donc ici de présenter des analyses de terrains d’enseignement-apprentissage, de dispositifs, en mettant en lumière la façon dont envies et résistances interagissent et avec quels effets. Nous vous proposons de contribuer à bâtir, à maçonner, à défaire ces construits, notions et phénomènes, dans le contexte de l’enseignement supérieur.

Conditions de soumission

Les contributions doivent être envoyées directement, sans passer par le stade des propositions. Elles peuvent être écrites en français ou en anglais.

Les manuscrits (entre 6 000 et 10 000 mots) aborderont un des aspects de la problématique énoncée ci-dessus et respecteront la feuille de style téléchargeable (http://lairdil.fr/revues-edl-et-ple-290.html).

Les manuscrits devront être adressés par courriel électronique à edl@lairdil.fr

avant le 30 décembre 2018.

Le numéro paraîtra en juin 2019.

Coordinatrice du numéro

  • Nicole Décuré

Comité de sélection/rédaction

  • Claire Chaplier
  • Karine Duvignau
  • Anne-Marie O’Connell

Sélection de références

Dörnyei, Z. & E. Ushioda. 2013. Teaching and Researching: Motivation. Abingdon-on-Thames: Routledge.

Duclos, A.-M. 2015. La résistance au changement: un concept désuet et invalide en éducation. Psychologie & Éducation 1, 33-45.

Narcy-Combes, J.-P. 2018. Didactique des langues: de nouvelles conceptions. EDL 30, 9-35.

Raby F. & J.-P.-Narcy-Combes. 2009. Prolégomènes: où en est la recherche sur la motivation en LVE et en L2 ? Lidil 40, 5-16.

Ryan, R. M. & E. L. Deci. 2000. Self-determination theory and the facilitation of intrinsic motivation, social development, and well-being. American Psychologist 55, 68–78.

Catégories

Lieux

  • IUT A - 115 route de Narbonne
    Toulouse, France (31077 CEDEX 4)

Dates

  • dimanche 30 décembre 2018

Mots-clés

  • motivation; apprentissage; langues étrangères; résistances

Contacts

  • Nicole Décuré
    courriel : nicdec [at] orange [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Nicole Décuré
    courriel : nicdec [at] orange [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Apprendre une langue : envies et résistances », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 03 juillet 2018, https://calenda.org/447562

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal