AccueilAides à la recherche du Comité pour l'histoire de l'Inserm

Aides à la recherche du Comité pour l'histoire de l'Inserm

Comité pour l'histoire de l'Inserm research grants

Soutien financier aux étudiants de master

Financial support for masters students

*  *  *

Publié le jeudi 05 juillet 2018 par Céline Guilleux

Résumé

Le Comité pour l'histoire de l'Inserm a été créé en janvier 2017 pour contribuer à une meilleure connaissance de l'institution, de ses travaux et plus largement de la santé et de la recherche médicale. Pour la rentrée 2018, il propose un soutien financier aux étudiants de master qui s'engageront dans un mémoire de recherche concernant l'histoire de l'institution ou plus largement l'histoire de la recherche biomédicale et des questions de santé. Les candidats, historiens ou étudiants relevant d'une autre discipline mais intégrant dans leur mémoire une approche historienne significative, peuvent élaborer avec l'aide d'un directeur de recherche leur propre sujet. Des thématiques sont également proposées par le Comité.

Annonce

Année universitaire 2018 - 2019

Présentation

Le Comité pour l’histoire de l’Inserm, créé le 30 janvier 2017 pour contribuer à une meilleure connaissance de l’institution et de ses travaux, propose pour la rentrée universitaire 2018 une aide financière aux étudiants de Master qui souhaiteraient s’engager dans une recherche concernant directement l’histoire de l’institution mais pouvant également concerner plus largement celle de la recherche biomédicale et des questions de santé :

  • Cette aide sera accordée aux meilleurs projets retenus par le Comité après examen d’un dossier de candidature. La candidature doit impérativement être accompagnée de la recommandation du directeur ou de la directrice du mémoire. Celui-ci devra être rédigé en français et s’appuyer sur des sources originales.
  • Le comité examinera également des candidatures de doctorants demandant une aide spécifique et limitée pour une thèse relevant des champs d’études encouragés par le Comité. Il ne s’agit pas de l’attribution de contrats doctoraux.
  • Le montant annuel des aides pourra atteindre 3 000 euros en fonction des spécificités de chaque projet (accès aux sources, mobilité etc.).

Les thématiques possibles

Sur l’histoire de l’Inserm, les sujets peuvent concerner l’échelle nationale et interroger toutes les dimensions de ses activités (programmes de recherche, place dans les questions sociétales, notamment les questions éthiques, création d’entreprises, les coopérations internationales, les relations avec les autres acteurs du monde de la recherche et de la santé, etc.).

Les monographies portant sur l’histoire d’un champ scientifique, d’un domaine médical, d’une unité de recherche ou d’une organisation spécifiques ainsi que des approches plus territoriales concernant par exemple les premières implantations d’équipes de recherche Inserm en région puis leur développement, en lien avec les institutions de santé comme les hôpitaux, peuvent être encouragées.

Les propositions de biographies et de prosopographies seront également bienvenues.

Plus largement, le Comité examinera également avec intérêt des sujets abordant les recherches biomédicales et de santé, les grands enjeux de santé publique, les controverses, les politiques d’innovation, l’évolution des perceptions et des représentations dans les domaines d’étude de l’Inserm, mais aussi les travaux sur les patients ou les usagers de la santé... Les travaux intégreront dans toute la mesure du possible le rôle joué par l’Inserm dans la question abordée.

Les repères méthodologiques, chronologiques et problématiques

L’ensemble des approches historiennes est concerné par cet appel : histoire de la médecine, histoire économique, histoire du genre, histoire culturelle, histoire des pratiques et usages, etc ... Le Comité examinera de manière très ouverte les propositions y compris celles issues de disciplines autres que l’histoire mais incluant dans leur approche une dimension historienne solide.

La période concernée couvre bien sûr la Cinquième République mais intègre également les « origines » de l’Inserm depuis la création de l’Institut National d’Hygiène. Des approches nécessitant d’embrasser des temporalités plus larges incluant la Troisième République sont envisageables.

Les recherches pourront inclure l’ensemble des sources accessibles en histoire contemporaine, l’utilisation des sources primaires étant bien évidemment encouragée. Le Comité s’efforcera de faciliter les projets intégrant l’histoire orale en mettant en relation les étudiants avec des témoins. La direction des archives de l’Inserm, étroitement associée aux travaux du Comité, pourra orienter les étudiants dans la constitution de leur projet. Dans cette perspective le Comité pourra également faciliter la mise en relation avec les équipes de recherche Inserm ainsi qu’avec les Délégations régionales si nécessaire.

Quelques orientations peuvent apparaître en se référant à l’ouvrage de Pascal Griset et Jean-François Picard, Au cœur du vivant. 50 ans de l’Inserm, Paris, Le Cherche-Midi, 2014, au site consacré à l’histoire de l’institution et au carnet du service des archives de l’Inserm.

Les personnes intéressées sont encouragées à prendre contact avec le Comité pour un premier échange avant de déposer leur projet. Le Comité se tient également à la disposition des Professeurs et directeurs de mémoires souhaitant disposer d’éclairages complémentaires pour mieux orienter la démarche de leurs étudiants.

Modalités de soumission

La date limite de réception des dossiers  de  candidature  est  fixée  au  19  octobre 2018.

Les modalités de versement de l’aide financière seront précisées aux candidats une fois leur dossier retenu.

Pièces à joindre au dossier :

  • Formulaire de candidature
  • Lettre par laquelle le candidat demande une aide pour un sujet défini en accord avec le directeur de recherches et s’engage à respecter la convention d’études s’il est retenu ;
  • Projet de recherche dactylographié (6 à 10 p.), mentionnant la problématique générale du sujet, les sources et les méthodes qui seront utilisées, et des éléments de bibliographie ;
  • Curriculum vitæ détaillé du candidat ;
  • Lettre de recommandation du Professeur sous la direction duquel la recherche sera menée, présentant l’étudiant et approuvant son projet ;
  • Photocopie de la carte d’étudiant ou une attestation de recherche fournie par l’université ou le centre de recherche du candidat.

* Veuillez entourer la réponse appropriée

Comité pour l’histoire de l’Inserm

Président : Pascal Griset

Crée en janvier 2017, le Comité pour l’histoire de l’Inserm est directement placé auprès du Président-directeur général de l’institut. Cette création s’inscrit dans les actions conduites ces dernières décennies pour reconstituer, préserver et valoriser le patrimoine de l’Inserm, mais également dans la continuité des événements qui ont jalonné le 50e anniversaire de l’établissement en 2014.

Missions

Un des objectifs prioritaires du Comité consiste à favoriser et mener des travaux sur l’histoire de l’Inserm et de la recherche biologique, médicale et en santé française dans son contexte national et international, afin de rendre visible l’action de l’Inserm au sein du système français de recherche.

Le comité participe également à l’enrichissement du site histoire de l’Inserm, assure la promotion ou organise, en relation avec les milieux universitaires, scientifiques, culturels et socio-économiques, des séminaires, colloques, tables rondes et toutes autres manifestations touchant à l’histoire de l’Inserm et, plus largement, à l’histoire de la recherche médicale et en santé. Enfin ce comité a pour ambition d’assurer le lien avec les institutions travaillant sur ces champs proches et/ou complémentaires ; concevoir avec ceux-ci des projets de partenariats.

Composition

Les membres du comité sont nommés par le Président-directeur général de l’Inserm pour une durée de 4 ans, renouvelable :

Pascal Griset (président), professeur à l’Université Paris-Sorbonne, co-auteur de l’ouvrage « Au cœur du vivant » rédigé à l’occasion du cinquantenaire de l’Inserm et spécialiste de l’histoire de l’innovation et des grandes institutions scientifiques

4 personnalités ayant contribué par leur action au développement et à l’excellence de l’Inserm : Yves Agid, Martine Bungener, Pierre Corvol, André Syrota

4 personnalités, spécialistes des enjeux sciences et société/Inserm : Florence Hachez-Leroy, Jean-Paul Gaudillière, Muriel Le Roux, Cécile Meadel

Membres de droit

  • Claire Giry, directrice générale déléguée de l’Inserm
  • Carine Delrieu, directrice du Département de l’Information scientifique et de la communication de l’Inserm
  • Suzy Mouchet, responsable du site histoire de l’Inserm
  • Hélène Chambefort, responsable des archives de l’Inserm
  • Dominique Donnet-Kamel, ex-responsable de la Mission Associations de malades, très impliquée dans les relations Sciences/Société

Dates

  • vendredi 19 octobre 2018

Mots-clés

  • Inserm, santé publique, histoire, recherche médicale

Contacts

  • Pascal Griset
    courriel : pascal [dot] griset [at] ext [dot] inserm [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Céline Paillette
    courriel : cpaillette [at] yahoo [dot] com

Pour citer cette annonce

« Aides à la recherche du Comité pour l'histoire de l'Inserm », Bourse, prix et emploi, Calenda, Publié le jeudi 05 juillet 2018, https://calenda.org/448083

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal