AccueilHérésie et pouvoir dans l’Occident et le Japon médiéval

Hérésie et pouvoir dans l’Occident et le Japon médiéval

Heresy and power in the West and Medieval Japan - exploratory encounter

Rencontre exploratoire

*  *  *

Publié le lundi 23 juillet 2018 par Céline Guilleux

Résumé

L’Occident médiéval représente-t-il une exception dans la mise en place d’une société persécutrice, centrée sur l'accusation d'hérésie ? La méthode comparatiste invite à réfléchir au caractère exceptionnel des mécanismes religieux et politiques de la répression de l’hérésie, mais aussi de proposer de nouvelles perspectives – tant sur le plan de la méthode que des orientations générales. Cette table ronde réunira des médiévistes japonais et européens travaillant sur des formes de religiosité ayant été considérées comme déviantes dans leurs contextes respectifs. L'objectif est de poser les bases d’une collaboration entre chercheurs de l’université de Neuchâtel et de l’université de Nagoya, dans le cadre d’un projet déposé au Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS).

Annonce

Argumentaire

Au cours du Moyen Âge européen, l’accusation d’hérésie a été souvent utilisée comme outil de légitimation du pouvoir, au détriment des rebelles ou des marginaux qui en étaient victimes. L’Occident médiéval représente-t-il une sinistre exception dans la mise en place d’une société persécutrice ? Et quelles sont alors les spécificités du mécanisme occidental de la persécution ?

La méthode comparatiste, encore très peu utilisée en ce qui concerne la répression de l’hérésie, permet de porter un regard neuf sur ce dossier. Le décentrement offert par cette approche invite non seulement à réfléchir au caractère exceptionnel des mécanismes religieux et politiques qui ont sous-tendu l’hérésie au Moyen-Âge, mais aussi de proposer de nouvelles perspectives – tant sur le plan de la méthode que des orientations générales.

Cette table ronde réunira des médiévistes japonais et européens, dont les recherches portent sur le lien entre défense de l’orthodoxie et répression de la différence religieuse, ou sur des formes de religiosité ayant été considérées comme déviantes dans leurs contextes respectifs. Cette rencontre a pour objectif de poser les bases d’une collaboration à plus long terme entre chercheurs de l’Université de Neuchâtel et de l’Université de Nagoya, collaboration qui s’inscrit dans le cadre d’un projet déposé au Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS) par le Prof. Jean-Daniel Morerod (Neuchâtel).

Organisateurs

  • Prof. Jean-Daniel Morerod (Université de Neuchâtel),
  • Dr. Loïc Chollet (Université de Neuchâtel),
  • Prof. ass. Gaétan Rappo (Université de Nagoya).

Programme

Lundi 27 août

  • 13h00 : Ouverture
  • 13h15 : Mot de bienvenue par le Prof. Jean-Daniel Morerod (Université de Neuchâtel)
  • 13h30 : Dr. Loïc Chollet (Université de Neuchâtel) : « Pouvoir, hérésie et religion dans l'Occident et le Japon médiéval: l’intérêt de la comparaison »
  • 14h00 : Prof. ABE Yasurô (Université de Nagoya) : « Le monde des démons perçu comme un jardin sacré ? Relire le rouleau illustré "Shichi Tengu-e" – Le contexte symbolique des rituels bouddhique du Japon médiéval »
  • 15h15 : Dr. Sylvain Parent, École normale supérieure de Lyon, CIHAM : « L’hérésie de la rébellion. Les papes et l’usage de l’accusation d’hérésie en Italie au XIVe siècle »

16h00 : Pause

  • 16h30 : Prof. Martine Ostorero (Université de Lausanne) : « L’organisation de la répression de la sorcellerie démoniaque par le duc de Savoie Amédée VIII: une hérésie d’Etat? »
  • 17h15 :  Olivier Silberstein (Université de Neuchâtel) : « La requalification de la dimension de l'hérésie dans le crime de sorcellerie après la Réforme à Neuchâtel »
  • 18h00 :  Fin de la journée

Mardi 28 août

  • 9h15 : Ouverture
  • 9h30 :  Prof. ass. CHIKAMOTO Kensuke (Université de Nagoya) : « La montagne de salut et de compassion qui enveloppe les enfers – Les liens entre le paradis de Kasuga et le monde des démons »
  • 10h45 : Dr. hab. Olivier Marin (Université de Paris Nord - Sorbonne Cité) : « Pourquoi l'Église médiévale a-t-elle échoué à réprimer le hussitisme ? »

12h : Pause de midi

  • 13h30 : Dr. NAKAHARA Kanae (Kōbe College) : « La transmission de l’orthodoxie dans la production des traités musicaux – Autour des musiciens de la lignée Koma’uji de Nara »
  • 14h45 : Prof. ass. TAKAHASHI Yûsuke (Université de Keiō) : « Les accusations d'hérésie contre la lignée monastique du Kongōō’in »

16h : Pause

  • 16h30 : Prof. ass. Gaétan Rappo (Université de Nagoya) : « Conclusion - Les discours d’hérésie et le pouvoir ; un regard croisé Est-Ouest »
  • 17h : Fin du colloque

Lieux

  • Fondation Maison Borel - Rue de la Bâla 1
    Auvernier, Confédération Suisse (2012)

Dates

  • lundi 27 août 2018
  • mardi 28 août 2018

Mots-clés

  • hérésie, Japon, histoire comparée

Contacts

  • Loïc Chollet
    courriel : loic [dot] chollet [at] unine [dot] ch

Source de l'information

  • Loïc Chollet
    courriel : loic [dot] chollet [at] unine [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Hérésie et pouvoir dans l’Occident et le Japon médiéval », Colloque, Calenda, Publié le lundi 23 juillet 2018, https://calenda.org/458929

Archiver cette annonce

  • Google Agenda
  • iCal